Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Macareux moines (Réserve des Setp Iles)


Atlantic Puffin - Frailecillo Atlántico
Fratercula arctica (Linnaeus, 1758) Macareux moine

 

Ordre :  Charadriiformes
Famille : Alcidés


Cet oiseau de mer est un survivant. Les chasses, les marées noires et les dégazages sauvages ont décimé ses populations. En 1950, la Bretagne comptait plus de 10 000 couples, qui nichaient sur une quinzaine d’îles et îlots, de Houat jusqu’aux Sept Iles. Cette dernière colonie ne compte plus que 200 couples, protégés par les ornithologues de la LPO, la ligue de protection des oiseaux, dont le macareux moine est le symbole.


Fratercula arctica est un oiseau strictement pélagique*. Il se reproduit sur les pentes côtières herbeuses, mais aussi sur les falaises maritimes, les galets et les éboulis adjacents. Il hiverne au large, principalement sur des eaux profondes et glacées. Il est rarement vu à terre, excepté pour se reproduire. Ce clown de mer est une espèce grégaire. Il nidifie en colonies et vit en groupes. Ils dort en mer, le bec sous l’aile. 


Pour les photos, j'ai opté sur un cadrage 16/9. les oiseaux étant petits et en groupe, je trouvais que cela rendait beaucoup mieux. 
Première approche :

Macareux moine (Fratercula arctica)


Comme tous les alcidés de l'Atlantique nord, à l'exception du Guillemot à miroir, les macareux bénéficient en mer d'un merveilleux contraste : grâce au dessous blanc, ils sont en harmonie avec la luminosité du ciel lorsqu'il sont vus depuis les profondeurs, tandis que, vus des airs, leur dessus noir se confond avec le fond de la mer. Un camouflage qui le rend beaucoup moins vulnérables aux prédateurs sous-marins autant qu'aériens.






Fratercula arctica vit dans l’Atlantique nord et l’Arctique, y compris au Groenland, nord Canada, Golfe du St Laurent, Nouvelle Écosse, Islande, nord de la Scandinavie, nord de la Russie, Irlande et côtes nord-ouest de la France. 

Fratercula arctica stocke ses proies dans son grand bec qui peut en contenir jusqu’à 30 en même temps ! Malheureusement, cette photo était difficile à prendre, mais je ne le cherchais pas non plus.  Afin d’en capturer d’autres, il coince les premiers poissons entre la langue et la mandibule supérieure, et continue de pêcher. Ils sont bien adaptés à la pêche sous-marine, souvent à plus de 15 mètres de profondeur. 






Chaque femelle pond un œuf unique, dans un terrier profond. C’est là que le poussin va éclore et grandir pendant  une quarantaine de jours. Les parents se relaient pour pécher des sprats et des capelans, qui sont l’alimentation principale du jeune. Puis, c’est le grand jour pour le jeune, le jour de l’envol, en l’absence des parents, déjà repartis en mer. 


Mignons aussi de dos, non ?



 

Nous n'avons pas fait les difficiles niveau choix des photos. Denis est gentiment resté, beaucoup plus longtemps que prévu, à côté de l'île pour nous. S'il n'a pas d'enfants à bord du voilier, il prend l'annexe avec deux trois personnes pour aller "barboter" au milieu des macareux. Le grand bonheur. Malheureusement la sortie eu lieu un dimanche avec une ribambelle de gosses.... 

Donc à refaire ! 


Le prédateur le plus sérieux du macareux, après l'homme, est le Goéland marin. Ce grand laridé (pour rappel, c'est le plus grand goéland que nous avons en France) ne recule devant rien et va jusqu'à nicher au milieux des colonies de macareux.

Commentaires

  1. ça c est un moment privilégié que de pouvoir naviguer à coté des marareux, un instant magique ^^
    mais à ne pas faire le dimanche, car c'est vrai que les enfants sont impatients de nature, et peuvent déranger la faunes, mais certains adultes peuvent l être aussi, lors des balades ornitho de l asso, j'en ai déjà vu une paire d adultes qui s écartent du groupe pour se rapprocher de poussins de G. leucophée alors que l animateur du groupe demandait de pas le faire :P ha la la
    bizouilles bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non pas le dimanche, du coup je vais devoir y retourner LOL !

      Sur l'île aux Moines, les G. argentés nichent, il y avait plein de nids. Un n'avait pas d'adultes, mais des œufs... et bien tu le croiras ou pas, un gosse est allé prendre les œufs !!!! Je te jure je l'aurai jeter dans le vide au milieu des rochers..... et les parents avec, parce que oui cela vient d'eux d'abord ! J'étais furieuse et je ne me suis pas gênée, parents ou pas !
      Zoubixxxx ☼

      Supprimer
  2. Aucun commentaire ?? comment est-ce possible pour un Oiseau pas facile à trouver... il est comique avec son bec pointu, les belles couleurs de son plumage. Souvent il fait la Une dans les magasines animaliers et il faut le trouver aussi car l'Animal sais se cacher. Série bien instructive, comme à chaque fois. Merci Nathalie. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela vient, cela vient Philippe :)
      Merci beaucoup Philippe ! Oui même aux milieux de l'eau, les vagues arrivent à le cacher tellement il est petit !
      Bisous :)

      Supprimer
  3. Jolis petits bouchons colorés ! On t'imagine frustrée par le manque de gros plans... Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah.... j'en ai eu quelques-uns.... mais c'est à venir, patience ;-)
      Merci Mo.

      Supprimer
  4. Bonjour Nath ! je suis ravie de voir à travers tes photos un oiseau que j'aime beaucoup, devenu un peu emblèmatique c'est vrai et dont l'image est souvent reprise par les artistes... N'empêche, ce sont des moments exceptionnels quand on peut s'approcher d'eux, et tu as dû te régaler ! Merci pour le partage, bisous bisous et belle journée à toi (ici la pluie !)Shuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plus qu'un peu l'emblème cet oiseau ! C'est l'oiseau de la victoire contre ces fichus chasseurs !!!!
      Le problème c'est que ces instants passent trop vite ........ Quand tu es avec eux, tu te retrouves le soir en un clin d'œil !
      Merci à toi Shuki !

      Supprimer
  5. Magnifique! Est-ce qu'il va y avoir des plans rapprochés?

    RépondreSupprimer
  6. Ah, y'a pas à dire, j'adore les macareux moine. Je les trouve "graphiques" (même si c'est étrange comme adjectif pour un oiseau). Il va falloir que je me renseigne sur ces excursions. C'est très tentant (même si avec mon 300mm, j'ai peu d'espoir d'arriver à quelques photos correctes ...).
    PS : bon choix de cadrage, effectivement.
    Bonne journée, faut que je file au TAF ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant le bec en nuptiale est ... graphique !
      Oh oui, vas-y, tu n'es pas très loin en plus. Tu vas te régaler ! J'ai aussi fait mes photos au 300 (focale 846)
      Merci pour le cadrage.
      Bon courage et bonne soirée

      Supprimer
    2. bonsoir,
      Bah le pb, c'est que mon 300mm, il se transforme en 450 sur mon apn, pas en 846 ... j'ai peur que ça fasse court). Mais bon, ça doit valoir la peine quand-même. Faut juste que je me trouve un(e) accompagnateur ...

      Supprimer
  7. bonjour , il me fait sourire cet oiseau avec son bec triangulaire, qui lui confère un air clownesque...heureusement que pour eux et pour nous il existe des associations pour veiller à leur repeuplement...Beau reportage....
    La pluie est de retour, que les nuages se vident pour nous laisser un beau soleil samedi...Bisous Nath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai dis qu'il y allait avoir du soleil ! :)

      Supprimer
  8. Le macareux est un indicateur de la richesse des eaux. Dans une contrée écossaise, devant la surpêche qui entrainait une baisse de la présence des macareux, les pêcheurs ont levé le pied et les macareux sont revenus.
    Je crois avoir lu que leur bec est cranté pour pouvoir caler un grand nombre de poissons et revenir nourrir le poussin.
    Je n'ai jamais été sur l'eau avec eux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui se produira chez nous s'ils extraient le sable à Lannion !!!!
      C'est cela en effet, il peut stocker de nombreux lançons, poissons qu'il pêche.

      Supprimer
  9. Son bec est assez marrant ... mais il le porte bien

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Nath, belle série de clowns d'où l'expression avoir la tête sous l'aile (quand on est fatigué).
    Bonne soirée, bises.

    RépondreSupprimer
  11. Hello Nath,
    Ils sont beaux et classe !
    Quelle chance de pouvoir les approcher et merci de nous en faire profiter.
    Une bien belle série avec de belles petites vagues.
    Bizzz bonne fin de journée et à bientôt Nath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Annie.
      Grosses bises à toi.
      Bonne journée.

      Supprimer
  12. Salut Nathalie,
    Que cela est bien pour l'observation/photos le bord de mer;-) Je découvre d'autres infos sur le macareux accompagnées de jolie photos merci pour le partage.
    Bises et a bientôt
    Vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le littoral est très riche c'est vrai, surtout celui-là ! J'en apprends aussi beaucoup en ce moment avec mes lectures biographiques sur lui, c’est passionnant.
      Merci Vincent.
      Bises

      Supprimer
  13. ohhh superbe!
    ils sont beaux!
    ces becs sont tres originaux et on l'air bien costauds.
    Je te souhaite une belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très costauds, ils s'en servent pour creuser leur terrier.
      bises.

      Supprimer
  14. Bsr Nath ! çà c'est une belle sortie ! la 5 est superbe ! un oiseau que j aime beaucoup - à protéger grandement
    Belle fin de semaine - Bizz Pat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal, c'est la photo de cette série où il est le plus près ;-)
      Biz

      Supprimer
  15. ils sont très beaux ces macareux avec leurs couleurs et leur gros bec .tu as bien de la chance de voir plein de choses dont moi , je rêve !
    merci pour le nom de mes libellules .
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être les verras-tu un jour Ghislaine, on ne sait jamais !
      Bonne journée et de rien pour ta libellule !

      Supprimer
  16. Bonjour Nathalie,

    Tes photos sont trop jolies et quelle chance d'avoir pu photographier ces macareux. Le seul endroit ou nous avons pu en voir c'est à l'Ile du Prince Edward (Canada).
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waouw, la Canada, les voir là-bas doit aussi être merveilleux ! Ils y sont beaucoup plus nombreux que nos petits français !
      Bonne journée à toi également.

      Supprimer
  17. bonjour, hier j'ai laissé un message mais je ne le vois pas...pas grave....
    le temps s'améliore et j'espère que le soleil sera de la partie samedi..
    Avant d'aller aux libellules , nous pourrions ,si tu le souhaites, faire des photos des parterres fleuris du parc,
    quand penses-tu..?
    Je te souhaite une bonne journée...des bisous Nath..et un cordial bonjour à JC....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Claude,
      Laisse tomber, il était dans les Spam, je ne sais pas pourquoi ???? ....
      Bref, c'est comme tu veux pour samedi.
      Gros bisous

      Supprimer
  18. Ces moines sont bien gâtés d'avoir un monastère aussi beau et riche en couleurs. Heureusement qu'il est protégé maintenant. Merci pour toutes tes explications très enrichissantes.
    bonne journée Nath et bisous tout plein
    chaotu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chatou, gros bisous et bonne soirée :)

      Supprimer
  19. ton planning ne me pose aucun problème...c'est comme tu veux tu choises.....
    Donc je résume 1 la mare...2..le parc...3 la mare ....c'est une affaire qui marche...
    avec un beau soleil des bisous....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, on fait comme ça, avec le café avant le départ :)
      Mon baromètre au mercure monte .... monte.... ^^

      Supprimer
  20. Je dois être encore dans les "spam"...car je n'ai pas eu de réponse à mon com....bisous Nath...

    RépondreSupprimer
  21. Okkkkkkééééééé, comme dirait Clavier dans 'les Visiteurs'!!!
    J'vions zappé!! LOL!
    Qu'ils sont craquant, je les adore!!
    'No can do' pour le vérificateur de mots, j'ai tellement la paix à présent avec les spams!
    Je verrai en septembre....
    On libellulera dans les Pyrénées... Aeshna juncea, L. dubia, S. faveolum... ;-)
    Re-bises!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'ai hâte de libelluler dans les Pyrénées ! LOL !

      Supprimer
  22. J'adorais le rencontrer, il est très original ! et très beau avec son bec qui ne passe pas inaperçu...bonne journée Nath

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois