Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Sympétrum strié en local


Du frais et du local. Du 93 ☺Mais pas n'importe lequel, car même en Seine-St-Denis, il existe des sites non modifiés.

Le site actuel du parc se situe dans le dernier méandre non-urbanisé de la Marne. Cultivé autrefois par la ferme de l’hôpital, le terrain fut encore exploité jusqu’au début des années 1980. Laissé ensuite à l’abandon, il évolue vers une friche arbustive.

La réalisation d’études préliminaires archéologiques et naturalistes révèlent alors un potentiel patrimonial historique et naturel fort. Ces études naturalistes inventorient des espèces faunistique et floristique rares, menacées par la fermeture des milieux.


Auparavant uniquement entouré par le Canal de Chelles et la Marne, le site de la Haute-Ile a vu son visage totalement changer avec la réouverture des chenaux, l’aménagement des îlots, fossés et prairies humides. Rapidement ces nouvelles zones humides ont été prises d’assaut par de nombreuses espèces végétales aquatiques, par les insectes, amphibiens et oiseaux.

Le fossé de décantation alimentant en eau la prairie humide, future frayère à brochets, est une zone idéale pour les insectes et les amphibiens. De nombreuses espèces de libellules viennent s’y reproduire, les grenouilles y trouvent leur nourriture avant de servir elles-même de déjeuner à la Couleuvre.


Sympétrum strié

Sympetrum striolatum
Common Darter


Il ne reste plus qu'eux sur le site, mais ils sont encore nombreux. Volent moins et passent plus de temps au soleil.



Sympetrum striolatum ♂



Tandem Sympetrum striolatum



Sympetrum striolatum ♂













Parc départemental de la Haute-Île
Seine-st-Denis


D'autres photos de Sympétrum strié

Commentaires

  1. j'aime bien les flous de ces photos et le tandem que je trouve marrant et beau sur ces planches décoratives .

    merci pour l'article sur les grenouilles tu avais tout dis .

    RépondreSupprimer
  2. un article interressant et de superbes photos! merci!

    RépondreSupprimer
  3. AHA!
    Je reconnais cette magnifique série!
    Ce fameux mâle sure la 3 (et non une femelle!!) d'une teinte qui le fait sérieusement ressembler à S. meridionale!
    Sur le bois le tandem ressort formidablement bien!
    Re-bises et A+!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument, copier/coller sans correction, ça m'arrive souvent en ce moment.... tête en l'air ;-)
      Bises bises oiselle !

      Supprimer
  4. Ces yeux sont fascinants !
    En ce moment il m'arrive d'en voir aussi, elles sont souvent sur du bois et se chauffent au soleil.
    Re-bisous

    RépondreSupprimer
  5. Jolis portraits, c'est bientôt la fin des haricots pour eux !
    Bon week-end Nathalie :)

    RépondreSupprimer
  6. Belle série avec de très beaux clichés !
    Bisous et Belle journée Nathalie

    RépondreSupprimer
  7. Impressionnant face à face
    Ses couleurs sont très belles

    RépondreSupprimer
  8. Comme si elle était plaquée au sol.
    Celles de face ne sont pas mal non plus !
    Bravo Nath.
    Je te souhaite une bonne soirée.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  9. Trop Beaaaaaau !! les pdc sont impeccables et les fonds choisis tranchent parfaitement avec les insectes, quelle netteté aussi... du Grand Art, chapeau Madame. Big bisous, le vent est très fort en ce lundi...

    RépondreSupprimer
  10. Les libellules restent belles de capturer et de ces hommes et femmes ont à nouveau réussi à capturer incroyablement beau :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois