Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Deuxième rencontre avec l'Épervier de Frances, la femelle.





En regardant la série d'hier, qui pourrait croire que les photos ont été faites le même jour ? Et pourtant...
D'un coin à l'autre de l'île, le temps peut est bien différent.
 

Accipiter francesiae brutus (Schlegel, 1865) Épervier de Frances 

On le nomme Bec bourii en Shimaorais


Accipiter francesiae brutus femelle


Accipiter francesiae brutus se nourrit de reptiles (scinques et geckos), d'insectes, de petits oiseaux et batraciens. Il a été vu une fois avec un Grèbe castagneux ! Proie inhabituelle.







Cette femelle doit avoir du vécu derrière elle.... ses plumes de saison sont très abîmées.



Le dimorphisme sexuel peu marqué, les cris originaux et une écologie particulière, sont autant de critères qui plaideraient pour que l'Épervier de Mayotte soit une espèce reconnue à part entière et non une sous-espèce d'Accipiter francesiae. (Les oiseaux de Mayotte, p.105)


Commentaires

  1. haa ben ici on peut commenter ouffff !!
    vu comme je suis bavard, il faut surtout pas fermer la boite à commentaire hein ma louloute ?? ;))))))
    sinon, que dire que c est formidable d'avoir pu observer des acci' si près comme ça, bravo
    ziboux nathi :))

    RépondreSupprimer
  2. elle a moins chaud aux pattes sur ce câble ! on ne voit pas bien la différence de temps .
    pour le grèbe , je suis étonnée , il semble bien aussi gros qu'elle .

    RépondreSupprimer
  3. Pas toujours aisé de distinguer le sexe des rapaces... très belle approche sur l'oiseau, excellente continuation Nathalie. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme6/11/13

    Bonjour Nath, amusant contrairement à l'habitude on dirait que les dessins de Madame sont plus marqués.
    belle journée à toi
    bises tout plein
    chatou
    http://villassavarymonvillage.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  5. Vraiment peu farouche ! Bravo Nathalie pour tes portraits ! Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  6. bonjour, pas aisé de reconnaitre le sexe de ces rapaces...tout au moins pour moi....encore une superbe série ....effectivement elle a quelque heures de vol cette femelle au regard de sa queue.....Bonne fin de journée ......gros bisous Nath.

    RépondreSupprimer
  7. Ha! ici on mettre un com!
    Bravo pour ces belles images rares, je n'ai jamais vu cet épervier!
    Génial, oiselle!!
    Grosses bises à vous deux!

    PS: par contre, il me faut rentrer mon pseudo et mon URL manuellement?!! bizarre!

    RépondreSupprimer
  8. Salut Nath
    Comme dans beaucoup d'espèces, la femelle est beaucoup plus fine que le mâle.
    Je te souhaite une excellente soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  9. J'étais apparemment si tous Nathalie de la circulation. Depuis que je ne comprends pas parce que vous êtes juste dans ma liste de blog. Alors j'aurais à venir. Comme sur votre blog

    N'a pas d'importance. Superbes ces photos et si beaux détails. Vraiment magnifique à voir.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois