Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Robin Hood ?

European Robin - Petirrojo 
Erithacus rubecula, Rougegorge familier

Ordre : Passériformes
Famille : Muscicapidés

En Seine-St-Denis...










Ou dans la Somme





* * *

Scandaleux : un Gypaète barbu adulte tiré dans les Pyrénées-Atlantiques !

Benigno, un Gypaète barbu agé de 14 ans marqué en Aragon en 2000 et qui se reproduisait depuis plusieurs années en Navarre, a succombé le 26 novembre à un tir volontaire. L'oiseau avait été retrouvé le 24 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques avec 6 plombs de chasse dans le corps. La LPO dénonce un scandale incompréhensible de nos jours.


crédit photo : Bruno Berthémy


Dimanche 24 novembre, un Gypaète barbu est trouvé dans un fossé par des cheminots le long de la voie ferrée entre Bayonne et Saint-Jean Pied de Port,à 62m d'altitude dans le village d'Ossés, limite occidentale de l'aire de distribution du gypaète barbu dans les Pyrénées.. Ils alertent le centre de soins Hegalaldia, centre départemental de la sauvegarde de la faune sauvage des Pyrénées-Atlantiques, qui récupère rapidement l'oiseau en hypothermie et très affaibli : 3,6 kilos au lieu de 5 kg. Les radiographies montrent que 6 plombs de chasse sont disséminés dans l'ensemble du corps : ailes, queue et haut du corps !

Malgré les soins prodigués, l'oiseau est mort le 26 novembre.

Incompréhensible !


Comment est-il encore aujourd'hui possible de tirer sur un Gypaète barbu ? Avec ses 2,80 m d'envergure, sa silhouette élancée et la coloration orangée du plumage de sa tête et de son corps, il est pourtant impossible de le confondre avec une autre espèce ! Estimé à une quarantaine de mètres de sa cible, le tireur a délibérément voulu tuer le plus grand rapace nécrophage des Pyrénées.

Irresponsable !

Par ce geste, les Pyrénées-Atlantiques détiennent malheureusement le triste record de Gypaète barbu tirés sur le massif des Pyrénées et la Navarre vient de perdre un des 8 couples de son territoire.

Illégal !

Face à ce délit passible de 15 000€ d'amende et un an de prison, la LPO, Hegalaldia et Saiak portent plainte contre X pour destruction d'espèce protégée.

Cet acte scandaleux renforce encore la détermination des centaines de bénévoles et des 70 structures partenaires qui s'investissent au jour le jour pour la préservation de cette espèce à travers les Pyrénées via le Plan national d'actions du Ministère de l'écologie dont l'animation a été confiée, pour l'ensemble du massif, à la LPO Pyrénées Vivantes.


Contacts presse

LPO Pyrénées vivantes : Gwénaëlle Plet, Tél. : 05 62 97 27 02 gwenaelle.plet@lpo.fr
Hegalaldia : Laurence Goyeneche, Tél. : 05 59 43 08 51 association@hegalaldia.org


SOURCE ICI

Commentaires

  1. (=^O^=)

    ❀´¨`·..❀
    Bonjour Nathalie et merci pour ces très belles photos !

    Un gypaète barbu adulte tiré ====> tu as raison, c'est scandaleux !!!! :o(

    GROS BISOUS

    RépondreSupprimer
  2. trop mignon ce petit rouge gorge . tu l'as même eu dans le feuillage , en train de chanter , c'est super ! j'aime bien la dernière avec son " casque" sur la tête .
    pour ce qui est de ce gypaète , c'est un scandale ! tout le monde peut reconnaitre un grand rapace et dans cette zone tout le monde sait qu'il est protégé !
    mais , c'est tuer pour tuer , pour rien , pour le plaisir de voir qu'on a bien visé , c'est juste un carton dans le mille !
    j'espère qu'il y aura une suite , mais comment retrouver ce sale individu ?

    RépondreSupprimer
  3. Après le petit oiseau rouge qui joue à cache cache avec toi, un acte débile de Chasseurs... où je travaille on délivre tous les permis de chasse pour la Wallonie, j'ai refusé de travailler au guichet car depuis mon arrivée on voulait me placer à cet endroit, il y en a de respectueux mais il y a aussi de gros alcooliques qui tirent n'importe où et sur n'importe quoi... au village, je les vois parfois en rangée (une vingtaine) et le seul gibier qui détalle se fait massacre par une véritable mitrailleuse ! J'aime le contraste dans ton billet, tu as bien fait de le publier de cette manière. Gros bisous, Nathalie.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime son regard très expressif, un peu étonné de te voir.
    Bonne journée Nathalie :)

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Nath,
    Mon Chouchou est bien présent lui aussi. Il est tellement près de la maison que je ne peux le photographier que derrière la baie vitrée.

    Pour le Gypaète, que dire ? C'est un crime contre la Nature. J'imagine le dégoût et la consternation de ceux qui oeuvrent pour leur défense.

    Il a bien gelé ce matin, les passereaux étaient présents de bonne heure aux restaurants du "Paradis".
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Un 5* pour cette jolie série. et si plein mignon ce rouge-gorge.
    Bises de bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Nathalie,
    Très belles photos avec une bonne proximité, la 2 est terrible. Pour ce pauvre Gypaète barbu, c'est réellement scandaleux. Tous les efforts des bénévoles, amoureux de la nature et associations pour sauvegarder une faune menacée et réduits à néants à cause d'un gars à qui l'on donne la permission de détenir une arme et de s'en servir en toute liberté et tout cela sans impunité. De plus, cette fois on ne peut invoquer l’excuse d'un prédateur décimant les troupeaux ou d'une légitime défense comme ce chasseur ayant tué Cannelle.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  8. Quelle beauté ces oiseaux !!!
    Et quel scandale, en effet, pour ce Gypaète...
    Bisous et Bonne journée Nath

    RépondreSupprimer
  9. Je pense que le tournoi est l'un des plus beaux petits oiseaux. Magnifiquement capturés Nathalie :-) Herlijk ces oiseaux.
    Un câlin

    RépondreSupprimer
  10. Chère Nath, très belle série du petit Robin, notre petit compagnon familier de nos jardins, j'adore... En revanche je n'aime pas du tout cette triste et révoltante nouvelle concernant le magnifique gypaète victime d'un imbécile armé, cela me met hors de moi que veux-tu ! Si seulement on pouvait retrouver le lâche individu qui a fait çà ! Bon, je me calme mais je suis toujours en rogne car je déteste les gens qui tuent pour tuer, sans raison... Allez passe une bonne soirée et je vais essayer d'en faire autant, gros bisous et merci d'être passée, c'est gentil à toi, Shuki

    RépondreSupprimer
  11. Elles sont magnifiques ces photos ! Bravo.
    Bonne soirée
    Michel

    RépondreSupprimer
  12. Elles sont magnifiques ces photos! Bravo.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Jolie série sur le RG. C'est un oiseau que j'ai du mal à shooter. Il peut être aussi familier que farouche...
    Pour le gypaète, c'est triste et ça prouve une fois de plus qu'il y a plus de débiles profonds qu'on ne le croit, surtout parmi les viandards
    Bonne soirée
    Patrick

    RépondreSupprimer
  14. Joli le Robin ! Un petit familier de retour depuis quelques semaines sur "son" territoire ! Pour le Gypaète, soit on reste sans voix, soit on a des envies de meurtre ! Comme disait Audiard, "les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait"... Alors un type avec un fusil pourrait être un con ?...Cdlt, M.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois