Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Les écrevisses aux lentilles


Écrevisse de Louisiane - Procambarus clarkii


Qui ne connaît le problème posé par les écrevisses de Louisiane ?
 Il en est de même pour les écrevisses américaines, Orconectes limosus.

Autour du lac Lamartine, près de Toulouse, ou bien au niveau du confluent Garonne Ariège, l'invasion d'écrevisses de Louisiane est colossale. Lors de nos prises photographiques de libellules,  ce n'était pas moins de 10 à 15 écrevisses qui venaient pinces ouvertes se jeter sur nos pieds dans l'eau.





Haut les mains !


Contrairement aux espèces d'écrevisses indigènes d'Europe (qui appartiennent à la petite famille Astacidae), P. clarkii est capable de tolérer des périodes sèches de plus de quatre mois et des eaux stagnantes moins claires ou ayant une plus forte salinité que les espèces européennes. Pour cette raison, elle est capable d'occuper une grande variété d'habitats, y compris les zones souterraines, prairies humides, inondées de façon saisonnière, marais et marécages et les lacs et cours d'eau permanents.
P. clarkii s’enterrant dans le sol en cas de sécheresse, gel, faibles concentrations en oxygène, fortes teneurs en matière organiques, elle peut résister à des conditions extrêmes. (Wikipédia)











Bien cuisinées, elles sont excellentes ! Alors mangez-en et participez (un peu) à leur élimination.

Commentaires

  1. Je me demandais si tu parlais d'un plat à cuisiner... et oui, cette écrevisse (en tenue de camouflage) est repérée et doit se défendre face à une invasion de paparazzis au littoral :)
    Amusante la bêbête, bonne journée Nathalie, gros bisous.

    RépondreSupprimer
  2. Haut les mains ! ;-) Ta photo est réussie ! J'aime aussi ta camouflée.
    Bonne journée Nathalie :)

    RépondreSupprimer
  3. heureusement que vous aviez des bottes ! je pense aux doigts de pieds !!! avec des écrevisses au bout .
    bravo pour tes photos , j'aime bien celle cachée avec les herbes , c'est amusant .
    les écrevisses , oui c'est bon .mais c'est vrai que dans certains endroits , elles sont très envahissantes .

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nathalie,
    Encore un article très intéressant. Dès que l'homme intervention pour introduire une espèce animal, c'est une catastrophe (pour rester poli). De plus ces Écrevisses ont une maladie ou un champignon qui a tué nos Écrevisses à pattes blanches....celles de notre enfance.
    Bonne journée,
    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement je suis bien d'accord....
      Bonne journée Michel !

      Supprimer
  5. Coucou Narth,
    Je préférais tout de même celles que nous pêchions il y a bien longtemps dans les petits ruisseaux Limousins...
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand nous en mangeons à St Priest, lors du ramassage, pas de quartier, les jeunes passent aussi à la casserole !
      La Ligoure en est vide.... :(
      Gros bisous

      Supprimer
  6. Merci pour ce beau reportage !
    Bisous et Belle journée Nathalie

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Nath!
    Merci pour ta gentille visite! Attention la crise de foie!....
    Nous revoilà!
    Eh bien, j'ai un peu honte mais je ne connaissais pas cette colosse aux pinces impressionnantes!
    Elle est balaise la petite mère!
    Oui, tu as raison, tous à nos fourneaux!!!
    J'aime beaucoup l'écrevisse en habit de lentilles!
    Très belle journée Nath et à tout bientôt.

    RépondreSupprimer
  8. voila un documentaire croustillant ^^
    le "haut les mains", j en ai une qui m a fait ça devant ma voiture un jour que je longeais un canal, c etait MDR !! mais je me suis quand même arrêté, donc ça avait fonctionné ;))))
    j ai vu un heron pourpré en manger une lors d un affut... mais bon, pas assez souvent pour réduire leur implantation
    c est impressionnant comme elle peut survivre et s adapter, y a plus qu a relancer la mode de l ecrevisse en cuisine ^^ hop au boulot
    bizouilles ma louloute

    RépondreSupprimer
  9. Elles sont impressionnantes. De jolis portraits de cette invasive. J'ai vu des hérons en consommer, mais elles sont coriaces!

    RépondreSupprimer
  10. Salut Nath
    De fort belles images encore une fois.
    Je ne savais qu'elles nous envahissaient comme ça !
    Merci pour l'info.
    Il va falloir en manger alors !!!
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  11. Je croyais à une bonne recette pour ce soir !
    Une écrevisse qui se marre bien , elle applaudit son photographe sur la Trois
    Toutes belles photos
    Biz Pat

    RépondreSupprimer
  12. Belle image d'écrevisse aux lentilles... d'eau :-)
    J'ignorais qu'elles étaient aussi nombreuses et aussi insolentes dans le sud-ouest. Ici, bien que j'ai fréquemment mis les pieds dans l'eau depuis que je suis gamin, je n'ai toujours récolté que des tritons et des salamandres, mais point d'écrevisses... En Alsace sur les trois espèces autochtones, deux sont en danger d'extinction, et une autre a disparu...
    Bonne soirée
    Patrick

    RépondreSupprimer
  13. Merci de nous présenter cette invasive ! Elle et la Jussie, quel couple ! Dans la Brenne où elle est présente aussi, elle est pêchée à outrance, ça semble être la seule solution... Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  14. Rire ... je m'attendais à une recette de cuisine
    Ce sont des mutantes ces écrevisses : elles sont énooormes!
    Après la mante religieuse voici l'écrevisse évangilatrice sur la 3
    Très bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  15. Haut les mains.... peau de lapin!!!
    Ah ça oui elles sont partout, les gars du coin les ramassent les font cuire, parait qu'elles sont très bonnes!
    Heureusement qu'on peut les cuisinier, car bon sang qu'elles nombreuses et destructrices des berges, de la faune aquatique et des oiseaux qui nichent au sol à proximité des points d'eau!
    Sympas tes clichés!!
    Re-bizzzz oiselle!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois