Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Il a aussi son bouquet de libellules : 1ère partie.


L'avantage d'être deux à faire de la photo est d'avoir des clichés avec des vues différentes. Même si la règle pour avoir le bon résultat est toujours la même. Les fabricants de disques durs externes n'ont qu'à bien se tenir !!! Voilà une série faite en totalité par ma moitié, début septembre, à Saint Laurent de Neste, en Haute-Garonne.

Il n'y avait pas le soleil que nous avons eu en Espagne le lendemain, mais l'après-midi était tout de même pas trop mal pour les photos.

Anax empereur

Anax emperator
Emperor Dragonfly

 ♂



Libellule écarlate

Crocothemis erythraea
Scarlet Dragonfly

 ♂



Orthétrum réticulé

Orthetrum cancellatum
Black-tailed skimmer

 ♂



 ♀



 ♀


Ne chercher pas à comprendre ce qui, parfois, attire nos tendres amies libellules. Mais quand elles arrivent sur votre sac à dos, c'est juste énervant de ne pas pouvoir les voir ! 






Haute-Garonne (31)


Une Chouette harfang dans l'Île de Ré ?


Le 12 janvier, une Chouette harfang ou Harfang des neiges (Bubo scandiacus) a été observée  sur l'Îe de Ré, une première en Poitou-Charentes pour un oiseau rencontré habituellement au delà du 60e parallèle, dans la toundra arctique.

Harfang des neiges (Bubo scandiacus) - crédit photo : François Blanchard Harfang des neiges (Bubo scandiacus) - Crédit photo : François Blanchard Quelle n'a pas été la surprise d'André Héraud et de François Blanchard lorsque, dimanche 12 janvier, ils sont tombés nez à nez avec une Chouette harfang posée sur la digue reliant la Couarde-sur-Mer à Loix dans l'Île de Ré.
La Chouette harfang ou Harfang des neiges est un oiseaux se reproduisant dans la toundra arctique au-delà du 60e parallèle. Depuis plus d'un mois un afflux remarquable est noté dans le nord-est des Etats-Unis, où des centaines oiseaux en provenance du Canada sont observés le long des côtes. Un oiseau a même été vu traverser l'atlantique en décembre dernier posé sur un porte conteners et déjà au moins 4 oiseaux ont été observés le long des côtes entre le Pas-de-Calais et le Danemark. Cette observation rétaise constitue bien-sûr la première mention en Poitou-Charentes !
Afin d'aider les ornithologues à retrouver ce rapace mythique, la LPO lance un appel à observation sur l'Île de Ré et le long de la côte Charentaise où doit se trouver actuellement l'oiseau. Si vous observez cette très grosse chouette blanche et noir (plus de 55 cm de long et entre 1m40 et 1m60 d'envergure) merci de contacter au plus vite la LPO au 05.46.82.12.34.

Commentaires

  1. bien pratique en effet d'être deux ,la sensibilité de chacun est différente et les échanges sont riches . tu n'aurais pas pu faire celle sur le sac dans ton dos ! de bien jolies photos qui donnent un peu d'espoir de retrouver ces libellules bientôt . enfin , dans quelque temps .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela arrivera peut être plus vite qu'on ne le croit.
      Merci Ghislaine

      Supprimer
  2. bonjour , tu fais du transport gratos...!!...tes photos apportent un peu de soleil et cela fait du bien en ce moment...il faudra remettre çà quand la saison sera venue...Bisous Cath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu rigoles, mais quand cela t'arrive, tu te retrouves à ne plus bouger pour ne pas effrayer ces dames !

      Supprimer
  3. "Tel est pris qui croyait prendre !"
    Gros bisous Nath

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nathalie
    Photographing dragonflies and butterflies in the warm summer appears a long way away at the moment Nathalie. {:))
    Photographier des libellules et des papillons en été chaud semble bien loin au moment Nathalie.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Nathalie,
    C'est vraiment super lorsque sa moitié partage la même passion et on peut s'apercevoir sur les photos la même rigueur concernant la netteté et l'exposition. Le top serait qu'un photographie une scène et l'autre film la même scène. C'est une observation étonnante que cet Harfang des neiges à l'Ile de Ré, bien loin de son air de répartition.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  6. mille excuses pour mon erreur ...gros bisous.

    RépondreSupprimer
  7. " L'Union parfaite ! " ou " à deux on est plus fort "... superbe série, pas une semblable... j'aime aussi les deux dernières qui me font sourire, bien joué J-C et Nath... Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Hello Nath,
    Magnifique série, un bon duo et il est doué bravo à lui.
    Elle devait admirer ta chevelure, elle est en plein effort pour escalader ton sac à dos jolie capture !
    Magnifique chouette harfang, une escapade à l'île de Ré pour partir éventuellement à sa recherche ne serait pas pour me déplaire.
    J'ai hâte de voir les photos de votre week, quelle chance !
    Bizzz et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. Bsr Nath
    du beau monde et en grand nombre dans cette région ! - la camargue pour sa diversité et son intensité de libellules me laisse un bon souvenir
    Mon préfet va être enchanté ! mais je suis étonne quand tu dis "j ai redigé" - la signature n 'est pas toi ! mais qui est toi ? Bonne soirée Carole - Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends rien du tout à ton commentaire ?

      Supprimer
  10. Anonyme15/1/14

    Quelle chance de pouvoir faire des photographies à deux. Encore de magnifiques spécimens Nath et en effet c'est rageant quand les libellules se posent là où ne peut pas les photographier..
    La chouette harfang a du faire un long voyage.. une belle surprise!
    douce soirée et bonne semaine Nath
    mille bisous
    chatou
    http://villasavarymonvillage.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Nath!!! Et voilà des photos à quatre mains!!! une belle partition!
    Je vois que Monsieur n'a pas raté la belle sur ton sac! lol.....
    J'adore mes libellules et je sais combien il est parfois difficile de les capturer dans la petite boîte!
    Bravo! Bisous de très belle soirée Nath!

    RépondreSupprimer
  12. Salut Nath,
    J'imagine bien que c'est énervant d'avoir une libellule dans le dos, sans pouvoir la voir !
    Mais tu as un filon ou quoi? Tu as vu tout ce qu'il y a chez toi?
    Pour répondre à ton commentaire tu jour, J'ai adoré Bordeaux que je ne connaissais pas du tout.
    Mais n'étant pas très loin de la Palmyre où nous résidions, et ayant entendu parlé de la beauté de cette ville, nous avons décidés d'y faire une halte.
    Pour ce qui est du resto dont tu parles, je ne le connais pas. Par contre, j'ai une anecdote sympathique:
    A deux endroits complètement différents dans la ville, des gens que l'on ne connaissait pas, nous ont indiqué le même restaurant. Il s'agit du Scopitone, (c'était facile à trouver puisque dans la rue de notre hôtel !). Vraiment top !
    Enfin, je les ai shootés les fameux candélabres dont tu me parles.
    Voilà bonne soirée.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  13. A deux c'est mieux ! Amusant l'O. cancellatum sur le sac ! J'ai le souvenir, l'automne dernier, d'une Aeschne bleue venue se poser sur le bord de mon panier de champignons... Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  14. Leurs ailes si fines comme de la légère dentelle qui brille au soleil sont magnifiques. Bravo pour toutes tes jolies photos. Re-bises

    RépondreSupprimer
  15. Beautiful pictures of dragonflies Nathalie. Beautiful colors, sharpness and brightness but also the species that shows you. Really enjoy!

    RépondreSupprimer
  16. J'aime beaucoup les deux dernières avec le sac à dos ...et étonnant cette observation d'harfang des neiges à l'île de Ré !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois