Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Les Perruches à collier en recherche de cavités



Psittacula krameri,
Perruche à collier


Si les Perruches à collier ont un peu délaissé le parc départemental du Sausset, le parc forestier de la Poudrerie est toujours autant convoité !

Près de la mare à îlot, l’effervescence des couples résonnent dans les sous-bois, la recherche de cavités occupe une bonne partie de la journée. Les perruches se mettent à 4 ou 5 autour d'un trou et baragouinent dans leur langages de crochus si tel trou convient ou non ! Certaines cavités sont déjà occupées et le mâle nourrit sa femelle.
Enfin, la vidéo vous permettra d'apprécier au mieux cet instant que je trouve si beau chez les psittacidés.

En premier temps, les photos.

Pas moins de 7 perruches étudient un emplacement certainement stratégique pour elles

Mâle et femelle

Le mâle se distingue de la femelle par son collier noir et rose (avec une légère pointe de bleu) qu’il porte et par sa petite bavette noire. Les jeunes ressemblent aux femelles jusqu’à l’âge de 3 ans





















N'oubliez pas de mettre le son, ainsi vous plongerez plus facilement dans leur univers !
À regarder en grand écran et HD (1080px)

Commentaires

  1. Bonjour Nathalie, avec la douceur actuelle de cet hiver elles n'auront pas trop de difficulté à survivre... c'est toujours étonnant de trouver ces oiseaux non originaire de nos contrées dans les espaces verts des Villes ou autres... j'ai aimé, très belle ta série. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les nichées de janvier périssent souvent malheureusement.
      Bonne journée

      Supprimer
  2. Un régal d cette découverte de la vie intime des perruches à collier à cette période importante pour elles!

    RépondreSupprimer
  3. Toujours intéressant de les voir évoluer et dans un vacarme qui ne trompe pas ....Belle série , et ton film est top...Encore du gris partout, mes photos proviennent du jardin et sont prises de l'intérieur...A demain Nath....gros bisous .le bonjour à JC.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nathalie,
    Il faut reconnaître que c'est un bel oiseau avec une faculté à s'adapter et coloniser un milieu rapidement. L’opportunité et le fait qu'il soient grégaires en sont probablement les raisons. Ce qui est intéressant c'est que cela fait plusieurs années que je vais à la Poudrerie et à chaque fois j'observe les Perruches visiter cet arbre au bord de la mare à l'îlot et chaque année c'est un couple d’Étourneaux qui nidifie dans ce trou (les 4 dernières années). Je vais commencer à retourner à la Poudrerie mi-février.
    Je te souhaite de belles observations pour ce week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors à suivre, car cette cavité était bien prise par les perruches ;-)
      Pourquoi mi-février ? (question bête peut-être ?)
      Bonne journée Michel

      Supprimer
    2. Vers la mi-février, le Pic noir commence à creuser sa nouvelle cavité (s'il en change cette année?), les crapauds commencent la reproduction, les Campagnols commencent à être bien actifs et surtout....parce que c'est la date à laquelle je sors d'hibernation.
      Je te souhaite un bon week-end.

      Supprimer
  5. Ah les revoilà ces belles invasives ! Elles font leur trou dans nos paysages, mai délogent-elles les occupants antérieurs ? Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  6. Elles sont tout simplement magnifiques. BRAVO à toi la photographe. Belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
  7. They seem out of place really Nathalie.
    So unusual. We do get these further South, but I had e not seen one yet.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis étonnée de voir des perruches ailleurs qu'en cage ... et c'est un plaisir!

    RépondreSupprimer
  9. Hello Nath,
    Elles sont très belles et top la vidéo.
    J'adore leurs attitudes sur tes images, une très belles série.
    Bizz et bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  10. Quelle qualité d'image !
    Bravo Nath.

    RépondreSupprimer
  11. Anonyme9/1/14

    Que c'est beau de les voir dans leur milieu naturel, merci Nath
    gros bisous et bonne fin de semaine
    chatou
    http://villasavarymonvillage.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Nath,
    La vidéo est intéressante et permet d'observer leur comportement. Dès que le soleil se montre, je vais aller y faire un tour, ça changera de l'étang ou il ne se passe pas grand chose en ce moment.
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  13. Extra Nath!
    Un grand saut en arrière dans mes souvenirs!
    Les voir ainsi dans la nature même si ce n'est pas la leur à l'origine est formidable!
    Des "invasifs" bien sympas et si beaux!
    Bravo pour les images ET la vidéo!
    Grosses bises et bon WE, les amis!

    RépondreSupprimer
  14. Aux Pays-Bas ces perruches vertes volent également à l'état sauvage, mais pas encore partout. Si je veux les voir parce que je dois conduire une heure.
    Série de Prachtie ont placé ce beau perroquet.
    **************
    In the Netherlands these green parakeets also fly in the wild but not yet anywhere. If I want to see them because I have to drive an hour.
    Prachtie series have placed this beautiful parrot.

    RépondreSupprimer
  15. C'est toujours étonnant et "sympa" de voir ces oiseaux exotiques vivre à l'état sauvage sous nos contrées, mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour notre avifaune locale ... Il n'en reste pas moins que ce sont de très belles photos !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois