Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

La Pointe Mahabou et ses couleurs



Les allers et retours entre Petite Terre et Grande Terre sont fréquents à Mayotte, encore plus lorsque vous êtes petits terriens. 

Alors repartons sur Grande Terre et arrêtons-nous sur la Pointe Mahabou  qui est située entre le petit port de plaisance et la mangrove au sud de Mamoudzou (capitale). La Pointe Mahabou, jardin public, avec ses essences d'arbres et ses espèces de fleurs sont très appréciables pour un métropolitain. C'est également là-bas que se trouve la tombe du dernier sultan de Mayotte, Adriantsouly.
 


Voilà un arbre bien particulier, le fromager ou Kapokier Ceiba pentendra. Originaire d'Amérique tropicale, devenu pantropical par culture. Cet arbre imposant, à feuilles caduc, peut atteindre 20 mètres de hauteur. Le tronc lisse, droit et élancé possède des contreforts caractéristiques, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. 
Les fruits, capsules pendantes et allongées, s'ouvrent à maturité pour libérer des fibres soyeuses et argentées, le kapok, entourant les graines. Le duvet des fruits était utilisé pour la confection d'oreiller, de matelas.

Note importante : les fleurs sont fécondées par les roussettes. 



Le très connu Bougainvillier, Bougainvillea glabra. Avec ses diverses couleurs.









Les femmes mahoraises viennent souvent y cueillir des fleurs et des feuilles de bougainvillée pour confectionner les colliers offerts à ceux qui débarquent de l'avion.

Une allée de Frangipaniers nous enveloppe de cette odeur, indescriptible pour ma part, mais envoutante c'est certain ! On s'y sent dans un nuage de coton. 








Quelques Coupe d'or ou tonnelle, Allamana cathartica, ornent les allées. On les rencontre aussi sur l'île de la Réunion.




Les couleurs de ce jardin sont un feu d'artifice. Ainsi le rouge, fushia et blanc des Bougainvilliers, le jaune des Coupes d'or, se marient à merveille avec les Dentelaires du Cap. Plumbago capensis.



Exemple, parmi tant d'autres, d'une espèce invasive. La Liane corail, Antigonon leptopus. Originaire du Mexique, largement cultivée et naturalisée. Cette liane croît très vite et recouvre les clôtures et les autres plantes d'un entrelacs de tiges très denses : elle aime les zones humides et ensoleillées. Souvent plantée dans les cimetières, si elle n'est pas maîtrisée elle peut être désastreuse pour la flore indigène.




Comme d'habitude, il faut au moins une plante non identifiée. 
Alors là voilà ! Joli petit arbuste, recouvert de fleurs blanches.








Le très célèbre Ylang-Ylang, Cananga odorata. Cet arôme est rendu célèbre en 1926 par Coco Chanel avec le parfum Bois des Îles puis en 1938 par Jean Patou avec Joy. Il entre aujourd'hui dans les notes de base de nombreux parfums. Guerlain possède sa production d'Ylang-Ylang un peu partout sur Mayotte, mais la maison Guerlain se trouve au Nord.



Durant toute la ballade, de temps à autres, les alentours de la Pointe Mahabou apparaissent entre la végétation. 
L'îlot M'Bouzi, Réserve Naturelle Nationale. 
Située dans le lagon du côté Est de Mayotte, la RNN de l’Îlot M’bouzi est une des rares réserve naturelle à posséder à la fois une partie terrestre (82 hectares) et une partie marine (60 hectares). L’îlot abrite l’une des dernière reliques de forêt sèche primaire endémique des Comores qui est en voie de disparition à Mayotte.
a réserve naturelle de l’Îlot M’bouzi est une des rares réserve naturelle à posséder à la fois une partie terrestre (82 hectares) et une partie marine (60 hectares).
la réserve naturelle de l’Îlot M’bouzi est une des rares réserve naturelle à posséder à la fois une partie terrestre (82 hectares) et une partie marine (60 hectares).
la réserve naturelle de l’Îlot M’bouzi est une des rares réserve naturelle à posséder à la fois une partie terrestre (82 hectares) et une partie marine (60 hectar


Une autre côte de Grande Terre.




Commentaires

  1. Un joli festival de couleurs bienvenu dans notre grisaille ! Merci Nathalie :)

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Nath . contente de te retrouver avec ces belles photos de fleurs tropicales .je ne connaissais pas l'ylang ylang très connu en parfumerie .
    ces plantes invasives ou inconnues sont belles mais comme tu dis , il faut les surveiller de près .
    à bientôt .

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Nath,
    Voir ces plantes dans la nature est extraordinaire... Nous avons deux Bougainvillées : dehors l'été, dans la véranda en hiver. J'avais très envie d'un Plumbago, mais la véranda est vite envahie par nos plantes gélives...
    Je me souviens avoir utilisé du kapok autrefois en colonie de vacances pour garnir des objets. Nous utilisons maintenant de la bourre synthétique.
    La disposition des pétales des fleurs de Frangipanier est curieuse...
    Merci pour ces photos et ces découvertes c'est bien agréable le matin au réveil surtout qu'il y a un grand miracle ce matin : le soleil !!! Je l'ai regardé monter derrière la colline, il y a longtemps que ce n'était pas arrivé.
    Gros bisous à vous deux.
    Cricri

    RépondreSupprimer
  4. Hello Nathalie, c'est déjà le printemps sur ton blog, même si il est sur d'autres lattitudes... jolie série florale, en tout cas. Content de te retrouver, bon début de semaine, gros bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme17/2/14

    Comme disait Charles Trénet " C'est un jardin extraordinaire" une série de fleurs toutes plus belles les unes que les autres. Une vraie palette de peintre.
    et les vues sont à tomber... ah que j'irais bien!
    merci à toi et mille bisous
    chatou
    http://villasavarymonvillage.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  6. Une palette florale qui fait bien plaisir!

    RépondreSupprimer
  7. Salut Nath
    Que c'est beau le bougainvillier!
    Mais malheureusement, on n'en trouve pas en Normandie. Il ne supporterait pas l'hiver !
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  8. Wouahh.......à mon tour !!!! quelle merveilleuse ballade fleurie......que je hume....comme si j'y étais :-))
    Ah bon sang, j'y retournerai bien tout de suite dans ce coin là s'il m'était donné de pouvoir le faire.
    La fleur blanche.....café peut-être ???
    Grosses bises Nathalie et à bientôt

    RépondreSupprimer
  9. Bsr Nath
    Tu rentres de vacances , bronzée ! et hop tu nous replonges !
    des plantes que j adore et que j ai rencontré aussi au Maroc ! tu nous enchantes de ces bons parfums
    Bonne soirée - Biz

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme20/2/14

    Bonjour nathalie
    Je suis revenu sur cet article Grace a ton invitation simple et efficace. J'ouvre un tiroir pour en voir plusieurs et celui-ci est tout couleur et formes. Excellent partout pour cette rédaction photos et montage .
    A ++

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cette balade fleurie, ça fait du bien de voir su soleil et des couleurs. C'est chouette les bougainvillier, j'avais oublié l’existence de cette fleur.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois