Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Robert au soleil de la Haute Île

 
Polygonia c-album (Linnaeus, 1758); Robert le diable

Envergure : 45-50 mm
Période de vol : mai-juin, réapparaissent en mars avril après hivernage 
Milieu de vie : clairières, souvent en lieux humides, lisières, vergers à l'abandon
Phase d'hivernation : adulte. 


 Photos de JC au 14-140







 Photos de Nath au 100-300


Haute-Île
Seine-st-Denis (93)

Commentaires

  1. Bonjour ,
    Il est superbement présenté ainsi ,sans fioritures, est encore intact ,avant que les aléas de sa courte vie ne lui écornent ses jolies ailes !

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme2/4/14

    Ce petit diable a bien pris la position, tu as fait de chouettes clichés, merci Nath.
    douce journée à toi
    bises
    chatou
    http://villasavarymonvillage.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  3. Le fond choisis détache parfaitement Robert ! Bon jour Nathalie, on commence à voir de plus en plus d'insectes, dont les papillons : que du bonheur pour les photographes, bravo à J-C pour la belle qualité de clichés. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour chère Nathalie
    Je suis Heureux de voir que vous voyez certains papillons.
    Le 100-300 prend de belles images.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Nathalie,
    J'aime particulièrement la forme des ailes du Robert le diable et surtout lorsque c'est possible, photographier le petit "C". Je viens de regarder tes précédents articles, et bravo pour le courage de ton ami pour photographier la grenouille, j'évite de prendre des risques à mon matos. Je suis également content de voir que le Leste brun est de retour et à ce propos, la scène d'accouplement a été prise le 29 mars ?. Je rentre à l'instant d'un petit séjour en Baie de somme et du parc du marquenterre. Bon, ce n'était vraiment pas terrible au niveau des oiseaux, aussi bien en nombre qu'en diversité. J'ai quand même profité de la Héronnière et vu mon premier Gorge bleu...cela suffit à mon bonheur.
    Je te souhaite une bonne fin de journée.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Michel, oui tout date du 29 mars ! Les pontes aussi sont nombreuses, mais rien d'étonnant à ce que ce soit les Sympecma fusca qui ouvrent le bal, elles hibernent à l'état imagal.
      La héronnière du Marquenterre est pourtant bien chargée m'a-t-on dit, encore plus drôle : les spatules aux étages juste sous les cigognes leur prennent des branches pour les mettre directement sur leur nid ! ^^
      Je comprends ton bonheur pour la Gorge bleue ! ! As-tu vu les parulines ou panures à moustaches ?

      À bientôt Michel

      Supprimer
    2. Bonjour Nathalie,
      Merci pour l'info de la ponte des Lestes, je vais tenter de photographier cette scène. La héronnière est en pleine activité avec ce week-end un nouveau venu en la personne du Blongios et comme les autres il vient taper dans le nid des Cigognes pour pour y prendre des branches...le nid des Cigognes est le Bricomarché du coin. Non, je n'ai pas vu des Parulines ou Panures.
      Je te souhaite une bonne journée,
      Amicalement

      Supprimer
  6. Bonsoir Nathalie,
    un très beau petit diable !

    RépondreSupprimer
  7. Coucou oiselle!
    Quel beau papillon!
    Bravo à JC!!
    Je les vois toute l'année quand le soleil est de sortie, comme quelques autres!
    La découpe de ses ailes est vraiment extraordinaire!
    Grosses bises à vous deux et A+!

    RépondreSupprimer
  8. Ah ce vieux Bob ! Ça fait plaisir de le retrouver, même si, comme celui que j'ai croisé l'autre jour, il a quelques heures de vol ! Cdlt, M.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois