Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Canards souchets et leurs différentes étapes de plumage


Anas clypeata, Canard souchet


Au début de l'automne, les mâles sont en plumages dit de subéclipse.
Et avant que toutes les plumes n'aient repoussé, 
il est difficile de ressembler à un beau Canard souchet.










Pour les mâles en plumages subadultes (comme ci-dessous) c'est encore plus dur ! Alors que ces jeunes ressemblent aux femelles, en automne leur tête fonce et les flancs deviennent roux. La petite lune blanche entre son œil et son bec ne trompe pas sur l'âge de ce jeune mâle. Une chance car ce détail n'est pas systématique lors du premier hiver. 



D'autres mâles en subéclipse





Et enfin depuis décembre nos "souchet" mâles adultes sont bel et bien "souchet".





Photos Nath

Commentaires

  1. Subéclipse ou pas, ils sont très beaux ! Le plumage du jeune mâle est superbe aussi.
    Bonne journée Nathalie.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Nath
    Outre leur bec bien original, leur plumage est aussi très beau

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai qu'ils sont superbes avec leur plumage adulte ...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nath,
    Merci pour ces explications. Son plumage est vraiment très coloré arrivé à l'état d'adulte avec des yeux magnifiques qui ressortent bien.
    Bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  5. Superbe plumage en effet,
    Bravo pour cette magnifique série de photos.

    RépondreSupprimer
  6. on le reconnait bien avec son bec un peu plus plat que les autres , il faut le temps de grandir mais la transformation est superbe .
    merci de ces photos de croissance .

    RépondreSupprimer
  7. Bien beau reportage !!et merci pour les infos ..
    Bonne journée
    Bizz!!!!

    RépondreSupprimer
  8. bonjour Nath , j'adore leurs yeux , perçant , bonne journée

    RépondreSupprimer
  9. Bon jour Nath,
    Avec ton article et tes superbes portraits sur cette eau bleue, on se rend bien compte de la différence très marquée des différents plumages selon les saisons.
    C'est vraiment chouette ce genre d'article.
    C'est vrai que parfois, on peut presque penser ne pas être devant le même oiseau en été ou en hiver, c'est impressionnant.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Comme dit Pascale, c'est certain que l'on croirait avoir à faire à des oiseaux différents. Mais leur bec permet de les identifier sans coup férir ! Il n'y a pas à s'y tromper. Leur plumage final est vraiment magnifique.
    C'est bon, j'ai l'accord de mon "chef" au travail pour mettre à manger aux oiseaux devant les fenêtres de mon bureau. Je suis allée acheter ce qu'il faut tout à l'heure et je les mettrai demain matin. Ensuite, je vais voir qui va venir et s'il y a du monde au restau, je prendrai mon appareil.
    Bises, Nath, et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  11. Très intéressant de nous présenter ce beau canard au bec si remarquable au fil des saisons!

    RépondreSupprimer
  12. Aaaaah je suis fan de cette espèce de canard !! Bonsoir Nathalie, j'ai toujours aimé la forme spéciale du bec mais j'ignorai qu'il servait d'instrument pour se gratter :)
    Quelle série magnifique, je sais ce que c'est de rester en affût mais quand ces moments sont sur carte mémoire, c'est très glorifiant... bonne soirée, gros bisous.

    RépondreSupprimer
  13. Bien vus les "grands becs", et merci pour les infos ! Personnellement, je les préfère en adultes... Cdlt, M.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois