Comment différencier le mâle et la femelle chez le Chardonneret élégant


Après l'article sur les espèces du refuge où je présentais quelques chardonnerets, certains ont voulu connaître la différence entre les deux sexes. La curiosité n'étant pas un vilain défaut en ornithologie, je vous livre les secrets de ce bel oiseau.
Tout se passe au niveau des yeux et sur une observation à l'œil nu vous ne verrez aucune différence. Sauf si vous baguez un oiseau ☺. Jumelles ou lunette en fonction de la distance sont nécessaires.

Regardez attentivement où s'arrête la zone rouge derrière les yeux de l'oiseau. Si celle-ci s'arrête avant l’œil, c'est une femelle. Inversement, si le rouge dépasse, vous êtes en présence d'un mâle.

Carduelis carduelis, Chardonneret élégant


 Les températures négatives sont attendues, 
tous les matins c'est la surprise, a-t-il gelé ? 
Oui.. 
Direction l'affût et si le soleil matinal est là c'est encore mieux. 
Mais il me faut faire vite, cela fond à vue d'œil.

Mâle


Mâle


Femelle


Mâle


Femelle


Femelle


Femelle


Femelle


Mâle


Mâle


Femelles


Mâle


Photos Nathalie

Commentaires

  1. trop belles tes photos ,les oiseaux et leur cadre de vie sont magnifiques
    maintenant je ferai attention à ce rouge , mais une fois la photo prise et si il en revient un car ça , ce n'est pas sûr .
    merci de ces renseignements .
    bonne journée .

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Nath,
    Tes photos sont de toute beauté. Mais tu parles d'un gynécée : que de femelles !!!
    Je les vois surtout aux distributeurs de graines ou en dessous à picorer tout ce qui tombe et il y a un sacré tapis maintenant !
    Ils sont beaux mais ils ont un sale caractère, comme les verdiers.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et inversement chez les pinsons il n'y a que des mâles.... ils va falloir les surveiller ;-)
      Gros bisous Cricri

      Supprimer
  3. Bravo Nathalie pour ta superbe série de portraits !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. ah ouais ouais ouais .. ben dis donc , pas facile facile, tu vois par exemple ta photo 10 , avec tes explications j'aurais dit femelle !!!
    impossible de voir cela à l'oeil nu , mais c'est bon de le savoir .. je ferai le test avec des photos , parce que les chardonnerets élégants nemanquent pas dans le jardin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le record du jour est de 23 pour eux ! En effet on a de quoi faire.

      Supprimer
  5. Belle série, et merci pour les explications !
    Bisous et Bonne journée Nathalie

    RépondreSupprimer
  6. Bon jour Nath,
    Ils sont magnifiques, et j'espère bien en croiser aussi cette année. L'an dernier pas un seul de vu dans le coin ! grrrrrr
    Tes photos sont superbes et voilà de beaux exemples pour ne pas se tromper entre la fille et le garçon.
    Un régal de me les refaire une seconde fois ;-)
    Bisous et belle journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en pris, autant que tu le souhaites ;-)
      Bisous Pascale

      Supprimer
  7. Coucou Nath, cette série est magnifique Nath, que de belles photos. Comme toujours les mâles ont des couleurs plus prononcées. On voit bien la différence sur la photo où il y a les deux l'un à côté de l'autre. Merci pour ton partage.
    Je suis certaine que mon Pilou est parti rejoindre ta Princesse et qui sait peut-être convoleront-ils au paradis des toutous. Merci pour tes gentils mots.
    Je te souhaite une bonne journée et une bonne semaine
    mille bisous de chatou

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Nath,
    Mon commentaire n'est pas passé, je recommence.
    Merci pour ces infos sur la reconnaissance mâle, femelle, qui doit être plus facile à voir sur les photos.
    Tes photos sont très belles et je me régale à regarder ces chardonnerets que je trouve magnifiques. Élégant, il porte bien son nom.
    Bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Nath,
    Pas facile lorsqu'il se pose furtivement de faire la différence entre un mâle et une femelle...mais cela peut tout de même servir...et merci pour cette galerie de portraits des plus réussie...Ici il fait toujours un temps pourri, pas possible de faire des photos avec aussi peu de lumière....Patience....Je te fais de gros bisous Nath...a+

    RépondreSupprimer
  10. Belle série Nath ! faut la photo comme au tiercé pour les reconnaitre !! comme çà dans la nature je trouve çà moins simple , c'est sur avec les jumelles !!
    Merci pour cet instant pédagogique - Bonne journée Biz

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Nathalie,
    Vraiment pas facile du tout pour mes yeux de voir la différence entre le mâle et la femelle.
    Tes photos sont si belles. Je le dis et te le répète mais c'est vraiment très beau et tu sais prendre "l'environnement" de l'oiseau et cela donne beaucoup de douceur.
    Merci de répondre à toutes mes questions.
    Encore une autre ... combien de temps restes-tu là à attendre en affût ? J'espère que tu as un bon équipement pour ne pas te geler ?
    Bonne fin de journée à toi. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dépend de la météo, cela varie de 1 à 5 heures. 6 étant plus rare.
      Merci Élisa. Bonne fin de journée

      Supprimer
  12. Merci Nath. Ce est quelque chose que je ne savais pas.
    Vous êtes un bon professeur. {:))
    bisous

    RépondreSupprimer
  13. Superbe série sur ce petit oiseau si beau que je n'ai pas eu le plaisir de croiser depuis un bon moment. La différence entre les deux est vraiment infime ! Je tâcherai quand même de m'en souvenir.
    Bises, Nath, et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. P. S. : à propos des avions, JC était militaire dans l'armée de l'air dans une autre vie ? ou bien civil travaillant sur des avions comme mon gendre qui travaille chez Dassault ?

      Supprimer
  14. Bonsoir Nath,
    Tes photos sont très belles et je saurais maintenant différencier mâle femelle, mais ils sont plutôt rares cette année dans mon jardin.
    Bonne fin de soirée, bises.

    RépondreSupprimer
  15. Très bel article et de superbe photos,
    c'est sûr qu'il faut faire vite avant que ne fonde le givre mais tu as la chance des avoir à la mangeoire, pas moi, je dois aller les chercher en bas!!!
    Re-bises et A+!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et hier ils ont pété tous les records ! J'en avais 23 ! Les mésanges se font virer de partout lol
      Bises

      Supprimer
  16. pfiouuu c'est superbe !!! encore une fois bravo

    RépondreSupprimer
  17. Bravo, superbe série, quelle abondance ! Et bien vu la clé d'identification, je note ! Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  18. Hello Nathalie,
    j'étais passé trop vite sur ce bel article : tes photos sont superbes !
    Nos portes fenêtres cuisine et salon donnent sur l'espace d'accueil de la gente ailée : ce midi nous étions Patricia & Hervé, chacun sa porte fenêtre et chacun sa paire de jumelles...
    Le virus ornitho gagne du terrain !
    C'est grave docteur ?
    Le Bruant fou est venu s'ajouter à la liste = 18 espèces...
    Un voisin parle de Mésange huppée et de Bouvreuil = ça fait au moins 20 dans le coin
    Merci d'encourager ma "vocation" naissante !!!!!!!!!!!!!
    Bonne semaine
    RV

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Hervé,
      Ce virus s'accroche, si tu l’attrapes tu l'auras à vie. Alors si en cela c'est grave ... non ce n'est pas grave. Tu vas prendre l'habitude de te promener la tête en l'air, de compter dès que tu verras des oiseaux et de chercher à reconnaître les champs dès que tu en entendras, voilà ce qui t'attend cher ami !!! ;-)
      Bises

      Supprimer
  19. Quelle magnifique série !!

    RépondreSupprimer
  20. A lovely set of images Nath, I especially like the first two, but they are all great.

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour la leçon "de choses" superbement imagée

    RépondreSupprimer
  22. bonjour Nath je n'en ai pas souvent au jardin des chardonnerets sauf quand j'ai des tournesols et des cosmos les tournesols ça ne me gêne pas mais les cosmos un peu plus car ils sont tellement fragiles et toutes les tiges se cassent sous le poids des chardonnerets il va falloir que je mette plus de tournesols pour qu'ils laissent peut être les cosmos
    bon dimanche bises Cathline

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois