Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Les "Tit" bleues et charbonnières



En parlant de Mésange bleue... Que d'aventures avec ces mésanges. Je préfèrerai qu'il en soit autrement, mais c'est par deux fois qu'elles se sont retrouvées dans mes mains. La première, c'était à Perros Guirec, une juvénile attaquée par une Corneille noire lors de son premier envol et tombée une piscine. Amenée à l'Ile Grande, elle a été sauvée et relâchée quelques semaines plus tard.

La deuxième, la semaine dernière sur le refuge, qui lors d'une grosse alerte générale s'est emplafonnée dans la baie vitrée malgré les 4 planches d'autocollants anti-collision. Après 10 minutes au chaud et au calme dans un petit carton, remise sur pattes, je l'ai libérée.

Je n'aime pas avoir des oiseaux en main, ils n'occupent pas notre ciel pour ça, c'est une des raisons parmi d'autres pour lesquelles je ne me lance pas dans le baguage d'oiseaux, mais par deux fois ces mésanges y sont tombées, fragiles et si petites. Je les relâche en vie et c'est le principal.


Cyanistes caeruleus, Mésange bleue











Parus major, Mésange charbonnière













 OH ! Non mais vous y croyez à ça ???
Regardez la taille de la cacahuète par rapport à celle du bec !!!
Même pas peur.... elle ira en solo, la déguster plus haut dans un pin.



Le plus gros comptage du refuge de la semaine donne ces chiffres :

Tourterelles turques (Streptopelia decaocto) : 3
Bergeronnette grise (Motacilla alba) : 1
Accenteur mouchet (Prunella modularis) : 1
Rougegorges familiers (Erithacus rubecula) : 3
Mésange nonnette (Poecile palustris) : 1
Mésanges bleues (Cyanistes caeruleus) : 9
Mésanges charbonnières (Parus major) : 8
Mésanges à longue queue (Aegithalos caudatus) : 4
Sittelles torchepots (Sitta europaea) : 2
Moineaux domestiques (Passer domesticus) : 3
Pinsons des arbres (Fringilla coelebs) : 36
Pinsons du Nord (Fringilla montifringilla) : 3
Verdiers d'Europe (Carduelis chloris) : 27
Chardonnerets élégants (Carduelis carduelis) : 53
Grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) : 1
Bruants jaunes (Emberiza citrinella) : 6
Pipit farlouse (Anthus pratensis) : 1

171 oiseaux comptés simultanément
sans compter ceux dans les bois autours du site de nourrissage,
 ni en dehors de nos clôtures, puisque ce n'est pas le but. 


Commentaires

  1. Coucou Nath,
    Tout d'abord, je te comprends bien. Comme toi je me dis que les oiseaux ne sont pas faits pour être dans nos mains, et j'envisage toujours la trouille qui peut être la leur dans de telles circonstances. Je m'imagine dans cette situation, horreur, de quoi faire une attaque cardiaque ;-)
    Alors je comprends ton choix par rapport au baguage.
    Mais là, tu n'avais pas le choix.
    Ta série est vraiment très belle, que ce soit la tite bleue ou la tite charbonnière.
    Je les aime toutes, avec un petit sourire pour celle agrippée à l'arbre et le grosse gourmande, mais aucun doute qu'elle s'en soit sortie comme une grande.
    J'imagine si on devait s'attaquer à un tel morceau proportionnellement.
    Merci pour ce joli moment, je vais aller m'attaquer aux rafales à 110km/heure, ça gâche un peu le plaisir.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Nath,
    Je me suis souvent retrouvée comme toi avec un oiseau dans les mains et ils n'ont pas tous eu la chance de pouvoir s'envoler, ils sont si fragiles. C'est toujours très dur.
    Tes photos sont superbes, comment ne pas craquer devant ces petites beautés.
    Ce matin, j'ai vu un merle emporter une moitié de pomme alors ça ne m'étonne pas de voir ta gourmande de charbonnière s'envoler avec une cacahuète, ils sont trop drôles.
    Je suis étonnée que tu n'aies pas plus d'accenteurs et de moineaux alors qu'ils étaient si nombreux !
    Bonne journée Nath, bises

    RépondreSupprimer
  3. Je suis un fan de tes petites bleues, elles sont adorables !
    Bon dimanche Nathalie.

    RépondreSupprimer
  4. bonsoir Nath , elles sont superbes , de belles couleurs , bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Nath, j'adore la t'ite bleue, elle me fait rigoler. C'est une petite nerveuse toujours en mouvement. Belles photos.
    Le berger. Bises.

    RépondreSupprimer
  6. Les oiseaux regardant maintenant de leur mieux.
    Le printemps est sur le chemin du Nathalie. {:))

    RépondreSupprimer
  7. Qu'elles sont mignonnes !!! Sublimes, tes photos. J'adore la petite gourmande. Tu as du beau monde varié, chez toi, d'après ton comptage.
    Alors, vous êtes allés à Terre d'oiseaux ? Pour ma part, je suis allée sur le Bassin mais j'ai voulu me fier au GPS de mon portable pour aller au port du Rocher et il m'a amenée ... au port de La Teste ! Pas grave, j'ai vu quand même quelques Bernaches en prenant le sentier des prés salés.
    Bises, Nath, et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  8. Hello Nath!
    Et bien, c'est incroyable ce comptage !
    Coté photos, quelle série extra !
    Difficile de faire un choix...
    Je te souhaite une excellente semaine qui parait venteuse et chahutée.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  9. trop belles ces mésanges , j'adore les observer aller et venir . la cacahuète , énorme pour son bec !
    je leur donne des graines de courges aussi et elles les emportent , j'espère qu'elles les mangent sinon il va y avoir des courges dans le jardin du voisin !
    ça fait mal au coeur de trouver un oiseau mort devant sa porte ou bien estourbi .
    je n'en reviens pas de tous les oiseaux que tu as , surtout les chardonnerets .
    j'aime beaucoup tes photos toujours très belles .

    RépondreSupprimer
  10. Une série magnifique !
    Je voulais mettre un mot sous la mésange nonette, sur GG+ mais je ne suis pas sur la communauté des oiseaux, et comme je ne suis pas spécialiste de ces adorables animaux, loin de là pour ce qui est des photos, je ne m'y inscrit pas... peu de nonettes et d'accenteurs, de moineaux aussi, sur cette terre à maïs qui et hélas la notre, couverte de pesticides... Il y a beaucoup de mésanges, sont-elles plus résistantes ? Pas mal de pinsons aussi... Ils viennent moins et le matin ils se réveillent de bonne heure pour piailler, je vois qu'ils commencent à penser à autre chose ! Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Hello Nathalie, tes petits compagnons ailés sont si jolis... ils évoluent dans un décor de rêve qui te ravit certainement pour les séances photos, quel nombre incroyable lors de ces séances de comptage, que du bonheur en effet.

    RépondreSupprimer
  12. Super tes tits!!
    Tu les chouchoutes extra-bien! LOL!
    Hahaha, la cacahuète!!! Chez moi elles l'emportent en entier en perçant la coque!!
    On est bien sur la même longueur d'ondes, quand elles tombent dans nos mains ce n'est pas pour les baguer mais les aider :)
    J'adore ce gros plastron noir des messieurs, et ils ont l'air fiers de le porter!!
    Bizzzz à vous deux :)

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir
    Elles sont trop mignonnes toutes les deux!
    C'est vrai que les pauvres bêtes, elles n'ont pas eut de chance! A si quand même un peu, celle de t'avoir trouvé!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  14. Etonnant : il n'y a pas si longtemps, j'en ai ramassé une aussi qui s'était "mangé" la porte fenêtre de la cuisine, pourtant à petits carreaux ! Mais pas de bobo ! Bien belle série, et joli comptage ! Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Nathalie,
    Ce que tes photos sont belles. Ces petites mésanges sont des bijoux ... si belles que l'on pourrait croire à des oiseaux de volière.
    Dans ma nouvelle maison j'ai beaucoup de mésanges à têtes bleues. Peu de charbonnières. Mon plaisir est de m'asseoir dans la véranda et de les observer

    RépondreSupprimer
  16. Les photos de ces petites bleues sont magnifiques! Ce sont vraiment des visiteurs que l'on aime voir dans le jardin
    A propos de comptage, j'ai entendu l'autre jour sur France inter, un ornitho qui expliquait qu'il y avait plus de Mésanges bleues et charbonnières qu'on le pensait dans nos jardins. Il disait qu'elles venaient bien se nourrir aux mangeoires et que celles que l'on voyait à différents moments de la journée n'étaient pas les mêmes que celles que l'on avait vues par exemple aux alentours de 10 h du matin. Différents groupes visitaient ainsi plusieurs endroits de nourrissage. En fait elles avaient leur circuit non pas touristique mis de nourrissage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne m'étonne pas du tout.
      Quand il y en a quelques-unes aux mangeoires, d'autres sont dans les pins des bois à trifouiller dans les bourgeons, d'autres visitent les nichoirs et j'en passe.
      Le comptage se fait sur une heure en général, il est certain que le nombre en une heure est restreint et que je ne les vois pas toutes. Les autres espèces restent en groupe et plus longtemps. C'est de suite plus impressionnant.

      Supprimer
  17. C'est donc un feuilleton que tu proposes...et ta dernière photo donne la clé du mystère de la "Sittelle charbonnière" !!
    À bientôt Nathalie
    Amicalement

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois