Les Grues cendrées du Sud Ouest









Dans les Hautes-Pyrénées, le lac de Puydarrieux constitue le plus important site d’hivernage de l’espèce, regroupant parfois plus de 2000 individus.
Rien à voir avec les 40 000 individus (plus gros pic en 2014) de la réserve d'Arjuzanx dans les Landes,  où nous n'avons malheureusement pas pu nous rendre pour cause de mauvais temps sur fin janvier.


Grus grus, Grue cendrée





Grâce à une trachée de plus d’1m de long lovée dans le bréchet, la grue adulte peut émettre des cris très sonores audibles à plusieurs kilomètres. Une étude a montré que plus les cris des grues étaient puissants, plus la migration se faisait loin. 







Les effectifs de Champagne Ardenne restent pour la France le summum de cette espèce hivernante. Le Saint Graal de tout ornitho qui ne rechigne pas à se lever avant l'aube pour assister au lever des grues.

Et pour les revoir vous pouvez cliquer sur la photo ci-dessous

http://bioclicetphotos.blogspot.fr/2014/02/du-lever-au-coucher-des-grues-cendrees.html


Photos JC et Nath

Commentaires

  1. Voilà une migratrice qui ne s'arrête pas chez nous !! Nous ne sommes pas sur le bon couloir.. On ne peut pas tout avoir...!!! Comme nous sommes à nouveau sous la neige aujourd'hui, pas la peine de sortir les jumelles !!
    Bonne journée à vous deux et merci pour ces belles images !!

    Bizz!!

    RépondreSupprimer
  2. Que tes photos sont belles Nath ! je suis en admiration devant ces oiseaux que je n'ai pas l'occasion de voir ni d'entendre.
    Merci.
    Bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Nathalie,
    C'est agréable de voir dans un article des photos en plan large, cela permet de voir l'environnement. Les photos de ces groupes de Grues en vols sont également très bien réalisées. Comme tu l'indique, il faut voir au moins une fois dans sa vie les Grues au lac du Der, c'est un moment qui vous prend aux tripes...c'est un régal sur le plan visuel, mais également au niveau des oreilles.
    J'en profite pour te dire à quel point je trouve tes photos de Pinsons des arbres, Chardonnerets, Pinsons du Nord, nonnettes très bien réalisées, il y a des bokehs superbes, de jolis branches ou mousses. Se sont de très belles photos, félicitations pour tout le travail en amont.
    Je te souhaite de belles observations,
    Amicalement,
    Michel

    RépondreSupprimer
  4. je les ai vu en très grand nombre au lac du Der en novembre , c'est impressionnant quand elles passent en criant au dessus de nous .
    à voir au moins une fois , si on a la chance d'être là au bon moment .
    elles pourraient faire le french cancan avec leur frou frou au derrière .

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique spectacle , à terre et dans les airs .Merci pour le partage .
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  6. Tu nous régales ! Merci Nathalie, bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. Bon jour Nath,
    Impressionnante en nombre et magnifiques à voir tant elles sont belles.
    Les entendre est un moment incroyable !
    Vous avez la chance d'en avoir énormément dans le Sud Ouest, ici, elles sont beaucoup moins nombreuses. Mais le plaisir est là tout de même.
    Merci pour cette série de superbes photos.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour
    c'est superbe de les prendre en plein vol comme cela!
    Cela donne des photos splendides!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Magnifique cette concentration !!
    un plaisir de voir cela !!
    Bonne soirée Biz

    RépondreSupprimer
  10. Quel spectacle étonnant de voir Nathalie.

    RépondreSupprimer
  11. Dearest Nathalie,
    Fortunately, my Dad did teach me about the loud call of the cranes and I will be able to distinguish that for the rest of my life. Such a majestic sight to see them fly over. That was during my childhood in The Netherlands...
    Your photos are incredible and what a sight to see that many migrating cranes.
    Hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  12. Oooh c'est trop beau, Nathalie.... tes deux séries montrant l'environnement mais aussi les déplacements de ces oiseaux me font rêver, quel moment tu as du passer. Je vais voir la suite... bisous

    RépondreSupprimer
  13. esku5/3/15

    bonjour Nath , un vol est repassé il y a peu pas très loin de chez moi , ça me parait un peu ôt mais bon ...
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non elles sont même en retard. Cela fait un mois qu'elles ont commencé à repartir dans leurs quartiers d'été.

      Supprimer
  14. Merci pour ce beau partage. Je n'ai jamais vu de grue (ben oui ma ptite dame), alors imagine pour moi ce que c'est que de penser qu'elles peuvent être autant. Quand je vois une vingtaine de becs croisés c'est déja un miracle alors 2000 grues! J'ose pas imaginer non plus le vacarme quand elles décident de donner de la voix ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut une première fois et avant d'aller au Der, je n'en avais jamais vues Val ;-)
      Plus qu'un vacarme c'est une réelle chanson.
      Bises

      Supprimer
  15. Pas pu non plus y aller. J'espère que je pourrais me rattraper l'an prochain. Mais j'ai quand même pu voir ces belles dames dans des champs près de Roquefort (des Landes, hein !).
    Bises, Nath, et bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois