Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Il y a les curieux, les paresseux et les retardataires



Commençons par les retardataires ! 

Chez les Huppes fasciées, Upupa epops, la vie sous les tuiles semble plaire aux rejetons. Voilà une semaine que je squatte l'affût un peu après le lever du soleil et ce pendant 3 heures dans l'espoir de voir les jeunes découvrir la vie dehors. Dans une semaine ils seront limite à la bourre, je vous le dis ! 3 semaines que les parents vont et viennent. 

Certes les proies rapportées sont de plus en plus grosses (et toujours par le mâle). La femelle se fait de plus en plus insistante. Sur le bord des dalles, la nourriture au bec, elle les appellent de dehors. Quedal ! Un peu comme pour le humains, il y en a qui sont bien dedans ;-) 

Alors en attendant, j'admire, j'observe et j'apprends de ces beaux oiseaux.



Huppes fasciées, Upupa epops. Mâle et femelle


Nous passons du grillon à la sauterelle. La dernière grosse proie : un lézard. 
Le mâle passe bien sûr la nourriture à la femelle.

Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Maman s'énerve les petits, et moi je m'impatiente ☺

Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Huppe fasciée, Upupa epops. Femelle


Chez les Rougequeues à front blanc, Phoenicurus phoenicurus, 
 il y a les paresseux qui profitent des premiers rayons du soleil sous les tas de bois.






De même chez les Rougequeues noirs,  Phoenicurus ochruros.





 Les curieux s'aventurent au jardin potager.





Pendant que d'autres attendent encore la becquée sur le fameux totem déjà pris d’assaut.










Premier essai sur un piquet.... Il n'était pas très fier vous savez ;-) 



Deux oiseaux de passage, deux nouveaux chanteurs se font entendre,
 mais bien moins familiers que les habitants du refuge. 
Je leur fait une petite photo souvenir, quand même ☺


Serinus serinus, Serin cini
Mâle




Linaria cannabina,  Linotte mélodieuse
Mâle
 





Pour les nouvelles nichées, les Moineaux domestiques sont dans le nichoir à moineaux. Enfin certains commencent à comprendre. Nous avons bien fait de désinfecter le nichoir après la mort des Mésanges charbonnières. 

Les Rougequeues noirs ont confectionné 3 nids. Le pot de fleur, le nichoir semi ouvert et le nichoir à Hirondelles rustiques. Le choix n'est pas fait. 
Enfin trois petits becs dépassent chez les Hirondelles rustiques. 


Commentaires

  1. Bon jour Nath,
    Une série de photographies splendides, des clichés pleins de vie, tous de très beaux oiseaux (mais ne le sont-ils pas tous ?).
    C'est toujours un bonheur de pouvoir les admirer que ce soit dans la nature ou sur de belles photos.
    Merci pour ce partage de tes moments de vie au refuge.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Nathalie,
    Très bel article avec de belles photos, notamment les vols des Huppe fasciée et le nourrissage offre toujours des scènes intéressantes (cela me fait penser aux nourrissages des Faucons crecerelles à la Poudrerie). Le Rougequeue à front blanc est peinard sur sa buche, il y a un beau mimétisme entre l'oiseau et la texture du bois. Très jolies tes photos des Rougequeues noirs sur le totem, le rayon de lumière est superbe, le bokeh esthétique et les scènes très intéressantes à regarder...la dernière photo de la série sur le totem est magique, une très belle réussite.
    Je te souhaite de belles observations,
    Amicalement,
    MIchel

    RépondreSupprimer
  3. Je suis en admiration face à tes photos de huppes, magnifique ! La suite est aussi très réussie.
    Bon dimanche Nathalie.

    RépondreSupprimer
  4. Quelle vie! Le printemps est toujours une période fantastique! Les jeunes Huppes doivent se dire qu'il faut en profiter tant que l'on peut! Observer les familles d'oiseaux , "leur discussion", la manière dont les parents leur apprennent les bons coins tout comme les dangers de la vie est un spectacle dont je ne me lasse pas.
    Nous avons aussi autour de la maison des Serins cini et le mâle n'arrête pas de seriner mais en choisissant des supports plus laids les uns que les autres !
    Et pourtant il chante avec tant d'ardeur...

    RépondreSupprimer
  5. esku7/6/15

    bonsoir Nath , superbes images de la huppe , en vol c'est magnifique , de vrais tangui ces p'tits ;-)
    de vrai teignes ces échasses blanches , elles s'en prennent à tout le monde lol , laissant ses petits seuls et à la vue des rapaces ...
    biz , merci

    RépondreSupprimer
  6. ta patience t'a récompensée même si les petites huppes ne veulent pas partir , le vol des parents est magnifique avec ces rayures sur les ailes .
    bientôt les nichoirs seront vides à moins que certains recommencent . je ne connaissais pas le serin et la linotte , c'est fou ce que tu as d'oiseaux chez toi .

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme8/6/15

    Bonjour Nathalie
    Tu profites bien de la présence des huppes fasciées !
    TEs passereaux t'assurent également de très bons sujets.
    Quelle est ta prochaine publication ?

    RépondreSupprimer
  8. Merci à toi!! vraiment superbes ces photos!!!!! bravo à toi! c'est vraiment magnifiques ces photos!!quelle belle qualité! j'adore++++

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Nath,
    Un régal tes photos de grandes qualités. C'est un plaisir de suivre avec toi le parcours de tous ces beaux oiseaux, merci pour le partage.
    Bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  10. Salut Nath
    Je crois bien que la 3ème de la famille Huppe est ma préférée.
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  11. Encore un régal
    J'aime l'harmonie des couleurs pour les premières
    Bon mardi Nath

    RépondreSupprimer
  12. C'est un refuge de reve Nath encore une série qui m' a comblée. Je rêve de photographier la Huppe.... Merci pour ces photos prises dans l action. Bonne semaine et mille bisous. Chatou

    RépondreSupprimer
  13. Oh la la, je viens de me régaler avec toutes ces images!!!
    Quelles merveilles!!
    Tu vas bientôt nous montrer les jeunes huppes, heureusement qu'il n'y a pas de route goudronnée passante, ce serait dangereux pour eux qui sont souvent au sol les 2/3 premiers jours.
    Trop mimi les rouge-queues, extra de les voir s'affirmer sous tes yeux!
    Re-bises et bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Nath ! tombée de mon lit ce matin, j'en profite pour venir admirer la vie des oiseaux dans ton Refuge... Pas déçue, car tes observations et ta grande patience montrent des oiseaux que je ne verrais jamais sinon dans mon jardin de ville... Je suppose que les bébés Huppe vont bientôt montrer le bout de leur bec... Ces oiseaux sont fantastiques et d'une grande beauté mais les linotte, rouge-queue, serin cini sont tout aussi admirables ! Merci pour cette magnifique série et ces moments de vie pris sur le vif. Passe une belle journée... encore à l'affût peut-être ! Bises de Shuki

    RépondreSupprimer
  15. Tout amateur de nature et d'animaux en tout genre doit absolument passer par chez toi !! quelle qualité de cliché : les compositions et ta manière de mettre ces animaux dans leur environnement font rêver... MERCI Nathalie, bisous.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois