Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Spatule blanche (Platalea leucorodia) et écrevisse de Louisiane, échec et mat



C'était une scène très amusante et surtout très intéressante de voir cette spatule balayer le fond de l'eau, 
puis d'un coup partir en courant et remonter ses deux écrevisses. 

Après quelques coups de becs pour l'écraser, 
elle essaiera de la mettre dans le bon sens pour l'avaler. Pinces vers le bas.
Mais la bestiole se débat et parfois retourne à l'eau.

Pour des gros plans d'écrevisses, cliquez sur la photo.



Photos JC et Nath

Platalea leucorodia, Spatule blanche






Les guppy sauvages font principalement partis de son menu.
 Tout petit poisson, elle en a justement un dans le bec.




Elle sonde encore et bingo !




Ça gigote ces bêtes là !






Toute fière d'avoir avaler son écrevisse, vous ne trouvez pas ? 



Une deuxième.


Toujours aussi pressée de s'enfuir plutôt que de finir dans le gosier de la belle. 











Puis elle file.



Et comme pour clôturer le spectacle, en guise de figurant cette fois-ci, une Cigogne blanche passe, indifférente à toute cette agitation ☺ 




L’Écrevisse de Louisiane peut utiliser les canards pour voyager
Des ornithologues ont démontré que les jeunes écrevisses pouvaient s’accrocher dans le plumage des oiseaux aquatiques et rester en vie durant les vols sur de longues distances. (suite sur ornithomedia)

Commentaires

  1. Une scène amusante en effet et qui ne t'a pas échappée ! j'adore ton titre avant d'arriver à cette excellente série de photos au plus près de l'action... félicitation Nathalie. Bisous.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme25/6/15

    Un repas sous vos yeux donne envie !
    Beau reportage
    Olivier H

    RépondreSupprimer
  3. Sympathique moment....sauf pour l'écrevisse...!!! Nathalie, est-il possible de savoir où vous pouvez approcher touts les oiseaux que vous nous proposer ??? Et en plus avec la manière !!!
    Bizzz!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas dans n'importe quelle réserve naturelle ou parc ornitho, tu auras tes trésors Michel.
      Bises

      Supprimer
  4. Bravo un superbe article avec de magnifiques photos comme toujours! 5*

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Nath,
    Un beau reportage sur un ton humoristique de cette pauvre écrevisse ... et de sa prédatrice :)
    Très intéressant ton article sur ornithomedia, merci pour ces incroyables informations. Le monde animal m'étonnera toujours, j'en apprends tous les jours.
    Bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  6. Une vraie saloperie ces écrevisses et elles peuvent sortir de l'eau et voyager sur de logues distances sur le sol.... :(
    Cigognes, Spatules et autres prédateurs devraient être très nombreux pour réguler ces invasifs...
    Superbes prises de vues oiselle!!!
    Avec ce beau temps vous allez vous régaler!!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Nath
    Une écrevisse qui fait du yoga :-)
    Encore une superbe série
    Merci de ton passage chez moi malgré mon absence sur les blogs

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Nath,
    J'ai eu l'occasion d'observer cette scène sur les chemins du Teich, trop drôle ces écrevisses.
    Je n'ai d'ailleurs vu cela que là bas.
    Quand aux Spatules blanches, magique aussi de les voir balancer leur tête de droite à gauche sans se lasser.
    Ce sont vraiment de très beaux oiseaux avec leur bec atypique.
    Et terminer cette belle série par le sourire d'une cigogne, que du bonheur !
    Gros bisous et bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Nathalie,
    Encore une espèce qui n'a rien à faire en France et qui à détruit notre si belle écrevisse. Ce matin, j'ai assisté à la même scène à Vaires sur Marne, mais dans le rôle du prédateur, c'était un Grèbe huppé. Par contre au niveau photo...ben, il n'y a pas photo, tu gagne haut la main, je ne suis arrivé à rien de bon contrairement à toi. C'est là que l'on se rend compte qu'il n'est pas facile d'immortaliser de telles scènes, alors bravo à toi pour cette belle série.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Michel
      Cela devait être aussi super sympa de voir le grèbe huppé avec son écrevisse.
      Tu sais bien que les sorties multiplient les merveilles photographiques, tu auras tes images.
      Bises et merci.
      Amitiés

      Supprimer
  10. Pas de pollution s 'il y a des écrevisses !!! c'est bon signe
    un repas de qualité pour la belle ! et une belle série comme toujours !
    Belle soirée Biz

    RépondreSupprimer
  11. Une séquence extraordinaire des images Nathalie.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,
    Je trouve ta série photographique extraordinaire. Un reportage qui n'est pas commun. Franchement j'admire !
    Bises et belle fin de journée

    PS/ Je t'ai envoyé ce matin un courriel pour une identification. Je me demande si tu as reçu ?

    RépondreSupprimer
  13. Superbe série encore une fois, c'est du bonheur de passer ici. Je me suis régalée avec ta série, bon pas de la même façon que la spatule. Je suis vraiment ravie de découvrir des espèces qui ne font pas partie de mon quotidien. Héhé, le jour où je verrai une spatule ici, c'est que bien des choses auront changé! Bon week-end à toi et encore merci pour cette série super intéressante et superbe. Bises

    RépondreSupprimer
  14. Dearest Nathalie,
    Poor crayfish that got crushed and swallowed by this spoon bill! Life's cycle is at times very cruel...
    And the stork passing by was an added bonus. Interesting that young crayfish can get air-lifted by ducks inside their feathers!
    Hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois