Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Viol chez les Cygnes tuberculés (Cygnus olor)


Si l'on parle de viol chez les libellules, car les femelles se font attrapées sans consentement, 
nous avons assisté à une scène des plus troublantes chez les Cygnes tuberculés, Cygnus olor

Une femelle s'est faite prendre en chasse par un mâle sur le sentier dégageant un énorme nuage de poussière.
Nous avons accouru pour rester impuissants et presque terrifiés devant ce spectacle. 

Photos JC et Nath


Cygnus olor, Cygne tuberculé








Impossible pour elle de s'échapper elle soufflait, épuisée et gémissant. 



Un peu de répis, elle se dégage mais elle se retrouve à nouveau sous les griffes de ce mâle fou 
qui lui monte dessus allant jusqu'à la faire saigner.





Au bout de 10 minutes environ elle essaie tant bien que mal de s'enfuir. Ce passage dans l'eau l'aura au moins nettoyée. Mais c'était sans compter sur l'obstination de ce mâle qui l'a rattrapera assez vite et recommencera plus loin son manège terrifiants à nos yeux. 

Nous sommes loin de la tendresse des Échasse blanches Himantopus himantopus ! 









(Comme vous pouvez le voir, la gestion des blancs a été quelque peu difficile par moment)

Commentaires

  1. J'ai souvent assisté à des accouplements de cygnes mais aucun n'avait cette violence.
    Bonne journée Nathalie.

    RépondreSupprimer
  2. Bon jour Nath,
    Tu as saisi ici une sacrée scène que je n'avais jamais observée chez les Cygnes, mais extrêmement fréquente chez les Canards et surtout les Colverts.
    Parfois ils s'y mettent à quatre ou cinq au point de presque noyer la femelle, cela fait mal à voir.
    J'imagine ton mal être a assister à ce moment violent.
    Nous transposons la conscience de notre conscience et notre opportunité au libre arbitre, mais les animaux n'ont pas cette chance là, même si nous savons à présent qu'ils sont en mesure d'anticiper certaines choses et si nous acceptons enfin qu'ils sont eux aussi des êtres sensibles.
    Belle série, même si la gestion des blancs n'a pas été simple à gérer, forcément un changement d'orientation et hop... la lumière devient difficile. Tu t'en es admirablement sortie.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Sûrement un "coup de chaleur", c'est fréquent aussi chez les Mâles humains qui s'attaque aux plus jeunes et même aux plus vieilles !! sans déconner c'est assez troublant ce que tu as vu et photographié, pas évident non plus tous les jours la vie chez les animaux... y-a-t'il un déréglement ? bravo pour ces scènes insolites et uniques, merci Nathalie. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nathalie,
    Quelle scène ! j'imagine ce que cela à dû être à vivre en live avec le bruit en plus. Je n'ai jamais assisté à ce genre de comportement et pourtant je suis toute la journée avec des Cygnes à Vaires sur Marne. Peut être que la promiscuité avec un nombre toujours plus important d'individus en est la cause et ce mâle a pété un boulard. En tout cas, tes photos montrent parfaitement cette violence et bravo pour cela.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Nath,
    Tes photos sont assez dures et montrent bien la folie de ce mâle qui poursuit encore sa victime. Pauvre femelle cygne ! ça ne devait pas être facile de rester là, impuissant devant ce "spectacle" désolant.
    Il y a peu de temps, j'ai lu un article accompagné d'une vidéo qui montre un phoque en train de violer un manchot comme quoi la nature a des tarés partout que ce soit dans le règne animal ou humain.
    Et peu importe les blancs, je suppose que vous ne vous attendiez pas à voir cette scène.
    Bonne journée Nath, bises

    RépondreSupprimer
  6. Une scène incroyable !
    Je n'ai jamais assisté à ce genre de scénario
    Bisous et bonne journée Nath

    RépondreSupprimer
  7. Un reportage impressionnant......De très belles photos malgré les conditions! quelle violence .

    RépondreSupprimer
  8. bonjour Nath , je n'ai jamais vu ça non plus , surprenant , plutôt sympa les cygnes en général , biz , bonne journée

    RépondreSupprimer
  9. Re coucou,
    Je suis repassée relire ton article, car je n'avais jamais entendu parler ni lu quoi que ce soit au niveau du comportement de viol des libellules.
    En effet, le mâle saisi la femelle par la tête avec ses cercoïdes caudaux. Si la femelle n'est pas consentante, ils volent ainsi un moment et le mâle finit par relâcher la femelle. Si celle-ci est consentante, alors elle rabat son abdomen jusqu'à l'organe reproducteur du mâle pour l'accouplement.
    Je ne vois pas d'autre moyen vu leur morphologie pour le mâle que d'attraper la femelle pour savoir si elle est prête ou non à le choisir pour se reproduire.
    Big bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Pascale,

      Je suis bien d’accord avec toi puisque comme tu dis, c'est leur seule façon de s'accoupler.
      Mais j'ai quand même vu plusieurs fois, à différents endroits et sur différentes espèces d'odonates, les femelles essayer de se décrocher et les mâles faire en sorte qu'elles s'accouplent. Il y a ensuite les "kidnapping" que je qualifie de violents quand ils arrivent à deux ou trois sur une femelle en ponte.
      Quand à la littérature sur les odonates, je ne sais pas et te fais confiance car je me consacre principalement pour ne pas dire uniquement, à la littérature aviaire ;-)
      Bisous et bonne soirée :)

      Supprimer
    2. Que dire sur la reproduction des grenouilles ou crapauds, c'est hyper violent avec parfois la mort de la femelle par noyade.

      Supprimer
  10. Peut on réellement parler Viol !! Les pratiques sont musclées - l'excitation très électrique !!! faut préparer des glaçons !!
    Superbe reportage !!! Beau week end

    RépondreSupprimer
  11. Le romantisme et la tendresse n'est pas dans leur vocabulaire .... Je ne pensais pas les accouplements de cygnes aussi violents .... Il y a de quoi rester vierge ou puceau !!!!
    D'excellentes images.

    RépondreSupprimer
  12. ben dis donc ! mais quel scoup pour toi . bravo d'avoir pu suivre ces scènes , les images sont magnifiques surtout celles dans l'eau .

    RépondreSupprimer
  13. J'imagine que l'on doit se sentir impuissante face à ce spectacle et que ça doit toucher. Je ne savais que ça existait chez le cygnes. Quelle scène!!

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour et bravo Nathalie,
    Car moi je n'ai pas osé poster mes photos, trop dures. .....!
    Jean

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'était quelque chose.
      Tu as quand même posté le Milan noir se nourrissant d'une jeune échasse ;-))
      Bonne soirée à toi Jean.

      Supprimer
  15. Je suis intervenu avant et cessé ce
    Je déteste le voir se produire Nath.

    RépondreSupprimer
  16. Terribles moments qui me rappellent une scène similaire vue depuis un affût. Mais cette fois c'était un adulte qui voulait vraisemblablement achever un jeune malade. Il était suivi par trois autres jeunes qui ont pris le relais de l'adulte. C'était tellement terrible à voir que je suis partie car je ne pouvais pas supporter de voir ça.
    Me voilà de retour, formatage terminé et réinstallations faites. Je reprends le cours normal de mes visites et publications. Je ne commenterai pas tous les articles car j'ai trop de retard, mais je fais quand même un retour arrière.
    Bises à vous deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois