Retrouvez toutes les publications du site en vous inscrivant par e-mail.


Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droits. Merci de contacter les auteurs.
The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used. For more information, please contact the authors :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Un Faisan faisant de la rando ;-)


Phasianus colchicus, Faisan de Colchide


Sur la route, nous avons bien voulu le suivre....






Mais faut pas pousser mémé dans les orties et il l'a bien compris !!!
Alors chao chaooo l'ami ☺






Photos de la série JC

Le mâle Carduelis carduelis et ses pattes écartées, frimeur !


Riez, riez, mais notre Api, Perruche ondulée mâle fait pareil. 
Il se met sur une fourche, pattes bien écartées et chante comme un fou !


Carduelis carduelis, Chardonneret élégant



Sauf qu'ici, c'est plutôt pour aller les quelques graines.
En attendant j'en ai bien profité !








Sous-espèce « Melanorhynchos » pour la Grande aigrette


Oh quel temps en ce moment ! Le printemps nous a fait espérer de beaux jours à la fin de l'hiver, ces jours-ci il traîne.....joue à cache-cache. Vient puis repart... Et chez vous ?

Du coup, la très forte envie d'oiseaux d'ailleurs étant présente ces jours-ci, partons vers l'Afrique. Océan Indien. Sur Grande Terre à Mayotte.


Sur la retenue collinaire de Combani pour être précise.

Les Grandes aigrettes sont représentées par la sous-espèce Melanorhynchos
(Afrique subsaharienne, Comores et Madagascar) qui est commune là-bas.

Ardea alba melanorhynchos, Grande aigrette

Cet oiseau fait partie de la liste rouge des oiseaux nicheurs de Mayotte récemment sortie.


















La Liste rouge des oiseaux de Mayotte est publiée 

(Suite)

Les points cardinaux de notre refuge LPO


Au Nord, il y a un bois où, si on tend l'oreille, on rêve. 
On rêve avec tous ces chants et cris d'oiseaux, avec les cris de sangliers, 
mais souvent ces habitants sont cachés.

Depuis la fin de la chasse, certains ont compris que sortir des sous-bois était sûr. 
L'herbe est meilleure dehors. 
Alors tôt le matin, ou tard le soir, on peut avoir la chance d'apercevoir ces habitants.
L'heure des changements de poils est au goût du jour. 










Au Sud, souvenez-vous il y a le ru, puis la mare avec les grenouilles, crapauds et tritons,
et un autre bois avec notre Doudou.







À l'Est, cette fois-ci, rien.
Si ce n'est le hameau avec Léon le Paon. 


À l'Ouest, le soir venu, c'est de l'art.


Nos bois de pins s'embrassent ne laissant survivre que les chants des Merles noirs et Grives musiciennes.



Derrière nos pins, la forêt elle aussi s'endort. 
L'astre jaune profite parfois de quelques nuages pour jouer une dernière fois avec les couleurs.







Enfin, au milieu de tout ça, vit un chat en harmonie avec la nature et les oiseaux, et oui ! 



Pipit farlouse


Anthus pratensis, Pipit farlouse










C'est posé sur les branches que l'on peut bien se rendre compte de la longueur de sa griffe arrière.