Retrouvez toutes les publications du site en vous inscrivant par e-mail.


Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droits. Merci de contacter les auteurs.
The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used. For more information, please contact the authors :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Tadorne de Belon (Tadorna tadorna)


Tadorna tadorna, Tadorne de Belon


Les Tadornes sont les plus gentilles de la réserve. ☺
Ne chassent aucun oiseau, sans doute parce que leur nid se fait dans un terrier.
Alors barboter en paix elles savent faire. Mais faut pas chercher quand même oh !




Le mâle surveille sans cesse, la femelle ne risque rien. Si c'est pas mignon ☺














Chez les Mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus) ça gueule encore....


Encore et toujours.
Surtout pour un rien. 
Elles se cherchent entre elles aussi, à croire qu'elles s'ennuient à ne rien faire ! 
Malgré tout elles vivent en colonie, cherchez donc l’erreur ;-))

Photos JC et Nath

Chroicocephalus ridibundus, Mouette rieuse

L'herbe a bien changé entre la fin avril et la fin juin.













À se chercher, elles finissent par se trouver et ne se font pas de cadeaux :D






Les jeunes de l'année ont tout âge, et cela couve encore.







Au milieu des jeunes plans de pins, ou ailleurs.


Quittons le refuge et faisons quelques mètres en direction des jeunes plantations de pins maritimes. Leur hauteur est idéale pour apercevoir les passereaux nicheurs du coin. Malheureusement y pénétrer est autre chose. Les fougères y étant plus grandes que moi, si tiques il y a, c'est pour moi !
Alors j'essaie de rester en dehors, l'approche est forcément moins évidente. 


Enfin, je vous invite à sortir, mais juste avant un groupe de jeunes Chardonnerets élégants nous attendent. 

 Carduelis carduelis






Puis ce sont les jeunes Hirondelles rustiques, qui nous montrent le chemin.

Hirundo rustica







Avant de prendre le sentier forestier, des jeunes Merles noirs se mélangent à la brume matinale.

Turdus merula









Les plumes du Pouillot véloce, comme ses congénères à cette période après les nichées, sont bien abîmées.

Phylloscopus collybita








Une jeune Fauvette pitchou sort des fougères, 
bien trop rapide pour un déclenchement convenable au milieu des fougères et à moitié en ombre.

Sylvia undata 


Les jeunes Tariers pâtre sont les plus nombreux et passent de perchoirs en perchoirs. 
Tendez l'oreille et vous n'entendrez qu'eux. 
kkkssss kkkssss

Saxicola rubicola








Il faut parfois éviter les aiguilles de pins du premier plan.






Au milieu des pins la nature n'est pas épargnée et est même maltraitée. 
Les rencontres insolites dans des endroits insolites redonnent le sourire. 
Comme ce Petit gravelot.

Charadrius dubius






Spatule blanche (Platalea leucorodia) et écrevisse de Louisiane, échec et mat



C'était une scène très amusante et surtout très intéressante de voir cette spatule balayer le fond de l'eau, 
puis d'un coup partir en courant et remonter ses deux écrevisses. 

Après quelques coups de becs pour l'écraser, 
elle essaiera de la mettre dans le bon sens pour l'avaler. Pinces vers le bas.
Mais la bestiole se débat et parfois retourne à l'eau.

Pour des gros plans d'écrevisses, cliquez sur la photo.



Photos JC et Nath

Platalea leucorodia, Spatule blanche






Les guppy sauvages font principalement partis de son menu.
 Tout petit poisson, elle en a justement un dans le bec.




Elle sonde encore et bingo !




Ça gigote ces bêtes là !






Toute fière d'avoir avaler son écrevisse, vous ne trouvez pas ? 



Une deuxième.


Toujours aussi pressée de s'enfuir plutôt que de finir dans le gosier de la belle. 











Puis elle file.



Et comme pour clôturer le spectacle, en guise de figurant cette fois-ci, une Cigogne blanche passe, indifférente à toute cette agitation ☺ 




L’Écrevisse de Louisiane peut utiliser les canards pour voyager
Des ornithologues ont démontré que les jeunes écrevisses pouvaient s’accrocher dans le plumage des oiseaux aquatiques et rester en vie durant les vols sur de longues distances. (suite sur ornithomedia)