Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Des hirondelles rustiques indécises. Hirundo rustica Barn Swallow


Les premières nichées arrivées à terme mi juin le ciel se remplit de tous ces petits êtres bleu marine voletant à grande vitesse en suivant les adultes. Quelle n'avait pas été notre joie en voyant un couple s'installer dans un nichoir artificiel prévu pour cette espèce mais qui était occupé par des rougequeues noir et à front blanc depuis son installation.  J'avais publié cette photo.


Le couple est resté un peu moins de 15 jours dans ce nid, le mâle chantant pour garder le territoire et protéger sa femelle d’éventuels concurrents car même si l'espèce est monogame socialement il peut y avoir polygamie. La femelle a pondu 7 œufs. C'est un joli succès. Mais sans suite. Le couple abandonne l'entrée qui n'est jamais utilisée durant les périodes de nidification.

Le 28 juin, des individus (parfois jusqu'à 4) tournent sans cesse sous la terrasse. Un couple s’intéresse au nichoir semi ouvert des rougequeues. Le mâle chante sur la toiture de la terrasse. Les deux individus apportent de la boue pour colmater les brindilles présentes dans le nichoir.









Le 3 juillet, nouveau rebondissement ! Alors que nous sommes en plein repas sous la terrasse, le couple jette un œil dans le pot de fleur à rougequeues. On remet ça, le mâle chante sur l'éclairage, la femelle s'occupe du nid et y pond un œuf.... 















Imaginez la suite .... Et bien il n'y en a pas. Les hirondelles peuvent parfaitement changer de nids pendant la nidification, en essayer plusieurs même ceux d'autres espèces (en particulier ceux des rougequeues noirs) jusqu'à ce que l'endroit leur convienne. Si les deux derniers nichoirs n'étaient vraiment pas adaptés à l'espèce nous ne comprenons pas l'abandon du premier nid. Il ne nous reste que les 8 œufs en souvenirs.

En attendant de vraies nichées, celles du hameau ont donné de jolis jeunes.















Commentaires

  1. j'aime la façon vivante dont tu présentes tes articles , ça donne envie de te suivre .
    je ne savais pas q'une hirondelle pouvait abandonner ses oeufs pour en refaire ailleurs , en tous cas tu as bien de la visite dans tes nichoirs et cela te permet de belles photos bien personnelles et originales .trop mignonnes ces petites sur le câble .

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Nathalie ! Wouah que du bonheur de voir tout ce petit monde ! Merci c'est magnifique ! bon jeudi bisous !

    RépondreSupprimer
  3. magnifiques ces images... merci madame... et merci pour le gentil comm...bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Nath,
    Elles sont superbes ces photos, et comme l'an dernier, je trouve ces nids faits avec des pots de fleurs bien sympas.
    Amusant le changement de logis, je découvre.
    Merci pour tout ça.
    Gros bisous à vous deux

    RépondreSupprimer
  5. L'Hirondelle qui est pourtant un oiseau commun est magnifique et très élégante de profil. Je retiens l'idée du pot de fleur en guise de nid..
    de belles nichées et j'adore la photo des jumeaux (ou jumelles) qui lèvent leurs ailes en même temps.. trop mignon
    gros bisous Nath
    chatou

    RépondreSupprimer
  6. Belle histoire, belles photos!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Nath
    Le toilettage est vraiment bien synchronisé. Par contre, je découvre que ces oiseaux peuvent changer de nid jusqu'à abandonner leurs oeufs: un comportement bien étrange.
    Passe une bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Jamais je n'aurais pensé que les hirondelles étaient si promptes à abandonner leurs oeufs ? surtout 8 , ce n'est quand meme pas une mince affaire !
    étonnant ce comportement de reproduction ,
    La bise

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Nath ! Merci pour ce magnifique billet sur ces belles hirondelles adeptes des déménagements ! Très curieux comme comportement. En tout cas, je me suis bien régalée, ces oiseaux sont superbes avec leur masque rouge brique. Ici pas d'hirondelles alors je ne sais pas à quoi elles ressembleraient... Passe une belle fin de semaine, ici, la chaleur est en dents de scie : 40 puis 20 puis 30°... Moi je reste à l'ombre l'après-midi ! Bisous de Shuki

    RépondreSupprimer
  10. Superbes photos !!! J'adore celles sur le câble électrique, particulièrement celle où les deux ont l'aile ouverte dans la même position.
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  11. Hi. True stunning photography. Some great nests of swallows. Those occurring at the same time grooming are just wonderful.

    RépondreSupprimer
  12. Salut Nath
    Elles sont géniales les dernières!
    J'adore.

    RépondreSupprimer
  13. Those Swallows are beautiful, thanks Nath.

    RépondreSupprimer
  14. Dearest Nathalie,
    What a pity for laying 8 eggs and nothing... Funny that they love to change their nest location, just like humans.
    Love your photos and also the young ones on the line.
    Sending you hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  15. Quelle belle série ! J'adore les hirondelles,
    et elles sont moins nombreuses cette année.
    Belle journée - Bises

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Nath,
    Donc elles aiment le déménagement.
    Superbe série, elles ont de sacrées bouilles et elles sont bien synchros c'est géniales ces photos.
    les culs rouges ont viré au cramé et ils sont toujours aussi nombreux, nouvel arrivage ce week-end.
    Le coucher de soleil c'est à l'étang de Leucate, donc no touristes ouff.
    Etouffant avec des averses orageuses ce matin.
    Bizz et bon week-end.

    RépondreSupprimer
  17. Ca me désole que es hirondelles abandonnent leurs nids, les rouge-queue en tout cas ici les font n'importe où sans trop se soucier des conséquences !
    Elles sont magnifiques en tout cas !

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour chère Nathalie
    Amour pour voir les hirondelles.
    oiseaux De magnifiques
    Bisous

    RépondreSupprimer
  19. There is some strange symmetry going on here, Nathalie! You write about Barn Swallows, I write about Barn Swallows. You write about bees,I write about bees, Great job on both counts.

    RépondreSupprimer
  20. Je ne pensais pas qu'elles abandonnaient le nid autant de fois, d'autant qu'il y avait les oeufs.
    Pfftt, elles ne savent pas ce qu'elles veulent !
    J'adore l'avant dernière :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois