Faucons crecerelles dans les marais charentais. Falco tinnunculus Common Kestrel


Après nos photos et obs sur la héronnière de pourprés, nous partons, toujours avec la oiselle (Noushka) au milieu des marais. Vers une intersection de chemins privés, nous repérons les crécerelles que nous avons l'habitude de voir sur les lieux. Fidèles au spot et en particulier fidèles au superbe arbre bordant le chemin, nous nous arrêtons et observons. Les adultes chassent d'abord une buse qui passait par là et qui, comme à son habitude, ignore les autres oiseaux. Le vol en saint esprit reprend et les jeunes attendent.






Mais l'attente est longue !










La femelle s'approche pour enfin apporter la proie tant attendue par les petits qui ne sera même pas disputée entre eux car un jeune (le plus dégourdi et le mieux exposé pour nous) a totalement plongé sur sa mère pour lui arraché la proie en plein vol. La photo ne donne qu'un bazar des plus moches.





Oui, on a compris c'est pour toi ! ^-^


 

Deuxième jeune qui préfère prendre la chaleur et aérer ses plumes. Il a certainement eu sa part avant ;-)






Un petit cœur et des intestins ne le tentent pas plus que ça ☺






Après avoir bien mangé et nous avoir offert ce super moment, il ira digérer tranquillement bien à l'abri des feuilles.




Dès demain, retrouvez-nous sur l'île de Mayotte  >>> ICI 


Commentaires

  1. bel oiseau, mais les restes seront peut être avalé par d'autre animaux.
    Superbes photos
    bises et a bientôt
    lyly

    RépondreSupprimer
  2. C'est fantastique de vivre des moments comme cela et quand on peut garder ces souvenirs sur une carte mémoire on ne peut qu'en être très fière, je ressors toujours rêveur en quittant tes publications, merci. Bisous Nathalie

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Nath,
    Très très belle série de ce moment familial.
    Faire ce genre d'observation, c'est magique. Pas de cruauté, c'est ainsi, depuis la nuit des temps, chaque espèce lutte pour survivre, et eux n'ont aucune conscience que tuer pour se nourrir engendre de la souffrance.
    Ils sont superbes et merci pour ces photos, je me suis offert un moment de grâce ;-)
    Gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nathalie,
    Ma visite commence superbement bien avec cette scène pleine de vie! Ce sont des moments rares qui demandent bien de la patience! Si l'attente est longue pour le jeune faucon, elle ne l'est pas moins pour la photographe! Bravo!

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Nath,
    Je retrouve tes séries avec plaisir. Elles sont comme toujours extraordinaires.
    Magnifiques photos de ces faucons, whaou, tu les as vus de près !
    Je poursuis ma visite :)

    RépondreSupprimer
  6. Hi. You have taken it quite stunning photography. It was enjoyable to watch. Greetings

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Nath
    Bien belle série de la fête à la souris. J'ai été surpris de voir que l'intestin et le coeur ait été délaissés alors que les abats sont avalés en permier.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grosses souris alors hihihi !
      Bonne soirée Pascal

      Supprimer
  8. Bonjour Nathalie ! Que c'est beau !!!!!!!!!!! merci j'adore ! biz !

    RépondreSupprimer
  9. Oh la la quelle série fabuleuse!!
    Je les ai manqués quand les 2 jeunes étaient ensemble!!!
    Et quelle veine que vous ayez pu les repérer et qu'ils nous aient attendus!!
    Des images rares, surtout en pleine nature!!
    Bravo ma oiselle, j'adore!

    RépondreSupprimer
  10. Oui comme pour les jeunes hérons pourprés, deux trois jours plus tard et hop, plus personne !
    Merci ma petite oiselle :))

    RépondreSupprimer
  11. Salut Nath
    Oh, quelle série extra !
    Tu as dû planquer un certain temps....
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  12. Absolutely stunning Nath, beautiful images.

    RépondreSupprimer
  13. Waouhhh !!! Qu'ils sont beaux et que c'est magiques de pouvoir les voir d'aussi près !!!
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  14. Coucou Nath,
    Série magique et de rêve, c'est merveilleux, les regards qu'ils lancent sont tous simplement fantastiques et on peut admirer leurs plumages.
    Quand à la partie dégustation du repas c'est tout simplement wahouu.
    Quel régal pour les yeux.
    Comme je disais à Pascale, chaque samedi nous avons droit au départ des culs cramés remplacés dans l'heure par l'arrivée des culs blancs qui virent au rouge dès le lendemain.
    Bizzz et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  15. coucou... bon ben des bazards comme ça je veux bien en faire tous les jours moi... hi hi... super reportage... bizzz

    RépondreSupprimer
  16. et ben Nath , tu me scotches souvent avec tes prises de vues inattendues et je te félicite de ces super photos , que c'est beau des scènes pareilles .

    RépondreSupprimer
  17. petit coucou du week... j espère qu il a bien digéré... bizzz

    RépondreSupprimer
  18. Tu as une immense patience pour faire d'aussi belles photos. Tu es récompensée ! Magnifique série encore une fois .....
    Merci de partager tout cela avec nous. Je t'embrasse et te souhaite un bon dimanche

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir Nath et JC, une série d'excellence, j'adore ce rapace. A mes yeux, il est plus joli qu'un aigle....!!!
    OK pour une virée au Teich en septembre, on se tient au jus.
    Bon WE, bises.

    RépondreSupprimer
  20. Make an excellent series of these kestrel Nathalie.
    Nice sharp and beautiful detail. Class!
    Yours, Helma

    RépondreSupprimer
  21. Dearest Nathalie,
    You show us this Common Kestrel in such a different way, like never seen before. Great photos, showing its beautiful eyes and also the fanned out tail.
    Love their fluffy boxer-shorts on upper legs...
    Thanks for sharing these incredible images, complete with meal!
    Hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  22. This series is really exceptional, Nathalie, even for you. Kestrels are marvelous little falcons. Here in North America the American Kestrel is not doing well. It is not so many years ago that you could go out at any time and see several on the wires within a short distance. Sadly, that is no longer the case. Have you ever seen a male American Kestrel? It is the most colourful little falcon imagineable.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois