Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

L'oiseau mystérieux du refuge... Caprimulgus europaeus et sa magie.


Nous savons qu'ils sont présents dans les bois entourant le refuge. À plusieurs reprises nous les croisons sur la route lorsque nous rentrons vers 22h30. Tel des papillons ils volent dans les phares de voitures à la recherche d'insectes. Les sangliers, chevreuils et rapaces nocturnes nous font rouler presque au pas dans nos bois, nous ne loupons en rien ce spectacle d'oiseaux mystérieux. Parfois la voiture arrêtée, nous les regardons danser. 

Quelques semaines plus tard, en tournée d'inspection sur le refuge vers 22h, ils apparaissent autour de nous, le ballet recommence. Parfois ils nous survolent à 2 mètres, c'est presque inimaginable pour qui n'a jamais assisté à ce spectacle. 3 individus dansent autour de nous. Mais qui nous aurait dit, il y a deux ans, qu'on les aurait à domicile ???? Incroyable.
Chose amusante, tous les soirs les mêmes piquets de clôtures servent de poste d'affût pour ces oiseaux. Je tente le jackpot : des séances photos. Je me dis qu'ils ne nous craignent pas forcément vu la façon dont ils avaient de voler autour de nous. Alors je me poste debout, près de l'affut en bois, enroulée de filets de camouflage à la façon d'un Twix et je tiens compagnie aux moustiques en les attendant ^^. La séance photo est courte car ils arrivent à 21h55 et à 22h15 les photos finissent par être impossibles. Ce qui ne me dérange pas car à partir de cette heure là ils filent chasser ailleurs. La coïncidence est quand même de taille. C'est le mystère des Engoulevents d' Europe avec qui 20 minutes paraissent des heures. Les voici.


Engoulevents d'Europe.
Caprimulgus europaeus, European Nightjar




La soirée suivante, je souhaite m'approcher un peu plus, je sors cette fois-ci la tente d'affut que je place à moins de 10 mètres des piquets. Fidèles au rdv, je ne peux qu'admirer encore mieux la délicatesse de leur plumage qui leur permet de passer inaperçus en pleine journée tapis au sol dans les bois. Impossible de vous décrire la scène tellement elle fut grandiose.











Il y a aussi des photos floues car le moindre mouvement est impossible à figer. Mais l'engoulevent n'est-il pas un oiseau mystérieux ?




Commentaires

  1. Anonyme1/7/16

    Génial et bravo
    Il est vraiment mystérieux
    Olivier H

    RépondreSupprimer
  2. Absolument fantastique! Des oiseaux que je n'ai plus vus depuis plus de dix ans si ce n'est parfois sur la route percuté par une automobile. De drôles de fantomes du crépuscule! Félicitations!

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Nath,
    Fantastique ces prises ! Woawwwwwwwwwwwww, génial.
    Il m'arrive d'en croiser, mais ils sont toujours au sol et s'envolent avant même que j'ai eu le temps de les attraper sur le capteur !
    J'aime beaucoup la dernière, très artistique dans son bougé d'ailes.
    Gros bisous et bonne journée à vous deux

    RépondreSupprimer
  4. c est fou ça... je ne connaissais pas du tout.. très bel oiseau... j aime... merci madame... tu veux un peu de crème anti moustique (sans odeur bien sur) ?? bizzz

    RépondreSupprimer
  5. Oh qu'il est original on dirait qu'il à froid ! Merci ! bon vendredi bisous!

    RépondreSupprimer
  6. Alors là , tu mérites le podium ! c'est hyper rare de les photographier
    on les entend mais pour les prendre en photo , accroche toi Ginette !
    bravo bravo , t'es vraiment la meilleure

    RépondreSupprimer
  7. un oiseau mystérieux qui est le seul à hiberner

    RépondreSupprimer
  8. 5* tu es très forte ou plutôt très douée :)
    Quel moment vécu, saisi et partagé... je n'avais jamais vu cet oiseau quand dans le guide ornitho. Son plumage est incroyable tu as bien rendu ce magique moment, merci et à bientôt. Bisous Nathalie.

    RépondreSupprimer
  9. Wouah !! extra ! quel moment magique !!

    RépondreSupprimer
  10. Ce est vraiment spécial
    Superbes images chère Nathalie.
    bisous

    RépondreSupprimer
  11. Mystérieux et merveilleux, la dernière photo est superbe avec ce flou artistique, elle ajoute un peu plus de mystère à ce beau mystérieux Caprimulgus.
    Bizzz Nath et bon week.

    RépondreSupprimer
  12. Salut Nath
    Avec tes explications, je vois parfaitement le ballet qu'ils génèrent.
    Tu les as drôlement bien shootés malgré la faible lumière.
    Merci pour la découverte.
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Nath
    Merveilleusement belles, ces photos. Et les oiseaux comme ça, à portée de zoom, c'est magique. Quels détails!
    Je me rends compte que je connais ces oiseaux dont je découvre le nom. Ils sont un peu plus couleur chocolat par ici et je les vois le soir, à la lumière des phares en plein milieu de la petite rue non bitumée qui mène à la maison..
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  14. Hello. True amazing photos. Bird's eyes are really special. That last image was my absolute favorite.

    RépondreSupprimer
  15. Il y a des moments merveilleux dans la vie. Tu viens de vivre un de ces moments !
    Ils sont difficiles à photographier car très rapides. Au Portugal, j'en ai vu plusieurs mais impossible de faire un quelconque cliché.
    Tes photos sont un bonheur, tu as la chance qu'ils viennent se poser chez toi et peu importe les moustiques, cet oiseau est une merveille, il vaut bien quelques piqûres :)
    Merci du partage Nath,
    Bises, bon week-end

    RépondreSupprimer
  16. J'ai oublié,.. j'aime beaucoup la dernière ;)

    RépondreSupprimer
  17. Quelle belle rencontre , cet oiseau est magnifique autant par son plumage que ses grands yeux !! Vos photos sont magnifiques.. Merci pour cette découverte si bien rapportée ici..

    RépondreSupprimer
  18. C'est un oiseau extraordinaire avec des yeux d'ambre, quelle belle rencontre mais ça se gagne !!!
    Bises Nath

    RépondreSupprimer
  19. Formidable, ma oiselle!
    Eh oui, la lumière manquante est vraiment frustrante dans ces cas-là.....
    Mais tu as réalisé des images merveilleuses.
    J'ai eu le plaisir de photographier la femelle couvant au sol mais elle n'a quasiment jamais ouvert les yeux.
    Chez le tien, on voit bien qu'ils sont fait pour voir la nuit.
    Bravo, grosses bises et bon weekend à vous deux :)

    RépondreSupprimer
  20. I have never seen one, I have heard one. These are fabulous Nath, excellent photos.

    RépondreSupprimer
  21. Great shots of a species not easy to photograph - not even easy to see for that matter.

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir Nath et JC, pour sur qu'il est mystérieux, c'est bien la première fois que je le vois. Belle série.
    Bon WE à tous les deux.
    Le berger, bises.

    RépondreSupprimer
  23. Dearest Nathalie,
    Wow, never ever did I see this bird and your photos captured its true beauty, including the almost jewel-like eyes!
    Hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  24. Superbe rencontre, et chez toi en plus. Avoir réussi à les immortaliser en photo malgré les conditions de lumière très difficile, quelle satisfaction ! J'espère qu'ils vous tiendrons compagnie longtemps ... Bon dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
  25. Superbe! Beau récit et belles prises de vue, malgré les difficultés!
    La nuit , tout est si différent pour nous alors qu'eux sont à leur aise!
    Encore bravo pour avoir "osé"!
    Belle semaine à vous!

    RépondreSupprimer
  26. des engoulevents ! c'est bien un oiseau mystérieux tellement il est inabordable . très belles prises Nath , on voit bien son plumage couleur bois et ses yeux . en Ardèche on est allés l'entendre à défaut de le voir mais il n' était pas au rendez vous .

    RépondreSupprimer
  27. Il est superbe !!! Son plumage est vraiment magnifique. Et quels yeux fascinants !!!

    RépondreSupprimer
  28. Il est si étrange ! si mystérieux !
    Et ces yeux on pourrait penser à des yeux crevés !
    Bravo pour ta belle série. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  29. La rareté accroît la récompense lorsque l'on parvient enfin à la "fin" de notre quête. Texte et images sont grandioses. Je suis ravi pour toi, et pour nous, merci pour le partage.

    A bientôt,
    Cédric

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois