Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Chardonneret élégant Carduelis carduelis Europan Goldfinch


Les Chardonnerets élégants nous sont très fidèles. En hiver comme en été même s'ils peuvent rester invisibles pendant la période de nidification, comme beaucoup d'autres passereaux. Nous retrouvons souvent de vieux nids emportés par le vent. C'est donc que, sur le refuge, nidification il y a. Cette année aussi et par chance je suis tombée sur un nid en observant la cime des pins comme je fais souvent. Il était là sous nos yeux, pas au fond du bois non, juste au dessus de l'entrée de la maison. Ce n'est que deux trois jours avant l'envol des jeunes que je l'ai trouvé.
Voici quelques images de cet hiver qu'il me restait dans un dossier.







Voici le nid au milieu des aiguilles et perché à plus ou moins 15 mètres.  
Le nid a été construit en bout de branche, calé au milieu d'un départ de 4 petites branches et sur une pomme de pin. Mousses et brindilles ont été accrochées aux aiguilles.










 Après l'envol, quelques jours d'absences sont notés. Il en est de même pour toutes les nichées. Puis la famille revient. Les prairies sont alors une bonne source de nourriture pour jeunes et adultes.




Commentaires

  1. Bonjour Nathalie, le chardonneret est un des plus beaux oiseaux de nos jardin et en plus on a la chance de pouvoir l'observer toute l'année. Très belle photo de famille au nid, ce n'est pas toujours évident d'avoir une telle vue sur un nid sans les déranger. Chez nous ils aiment s'installer dans les haies alors pour les voir on n'a aucune chance ;-). Pour la prairie fleurie il faut que je creuse l'affaire. On a une clairière que l'on ne tond que 3 ou 4 fois par an mais il n'y pousse que des orties et des ronces ... Belle journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Régine,
      Une prairie a quand même besoin d'eau, si tu ne te rends pas souvent dans cette clairière, cela ne poussera pas. Les coins que nous laissons sauvage et où je ne passe le tracteur tondeuse qu'une fois par an sont tout au fond du refuge, là où je sais qu'il n'y a pas besoin d'eau ou d’entretien particulier. Les serpents et lézards y font la fête d'ailleurs ;-))
      Une prairie près de la maison est plus sympa pour y observer les oiseaux et insectes. Tu retournes un petit coin de terre, 18 m² est suffisant et hop :))
      Bises

      Supprimer
    2. Merci pour les conseils ;-). Pour l'eau pas sûr que ce soit le problème, bien qu'à 150 m d'altitude notre terrain est bourré de sources ; en juin dernier ça tenait plus du marécage que d'un maquis desséché. Je retiens l'idée de la petite prairie près de la maison ! Ou dans le verger, qui est un lieu déjà bien apprécié des oiseaux et où certaines fleurs sauvages poussent déjà toute seules ...

      Supprimer
  2. Sacrée belle nichée ! je les vois beaucoup moins l'été , meme si parfois ils passent par l'abreuvoir.
    très belle série Nath
    bisous

    RépondreSupprimer
  3. Que de belles photos Nahalie elles me font rêver et tu as eu bien de la chance de capter la nichée qui réclame manger. C'est kro mignon... merci à toi.
    Bon début de semaine avec plein de bisous
    chatou

    RépondreSupprimer
  4. Merci Nath pour ton bel article sur ces oiseaux magnifiques, les Chardonnerets. Ici, ils sont surtout présents en hiver et nous en voyons pas mal... Mais je frémis en songeant à ce reportage regardé hier et consacré au piégeage à la glu et au trafic de ces petits oiseaux. Ceux qui ont été récupérés par la police de l'environnement étaient dans un état pitoyable.... Rien à voir avec les portraits superbes que tu as réalisés ! Et on se demande ce qu'on pourrait bien faire pour arrêter ces gens imbéciles et inconscients ! Bonne semaine à toi, j'espère que je ne te gâche pas ta journée avec ce commentaire ! Gros bisous Nath, à + Shuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En finir avec le sursis et imposer de la prison ferme, pas besoin de chercher des années.
      Bises Shuki et merci.

      Supprimer
  5. Superbes photos d'un oiseau magnifique au chant clair

    RépondreSupprimer
  6. Quelle beauté cet oiseau, tes photos sont magnifiques.
    J'imagine ta joie de voir le nid et les petits, sont trop mignons.
    J'ai mis des graines du Niger pour les attirer l'hiver dernier, en vain, pas vu un seul à l'horizon. Les mésanges par contre se sont régalées.
    Je sais qu'il y en a dans le coin mais mon jardin est peut-être trop entouré d'arbres, ils préfèrent les prairies ? Mystère.
    Merci Nath pour le partage.
    Bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  7. Oooh qu'ils sont beaux et élégants ces chardonnerets ! une proximité des plus intéressantes et un piqué incroyable dans ta série, quel bonheur à visionner, merci Nathalie. Bise amicale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes photos sont merveilleusement belles. Je sais me répète mais que dire ????? Je suis "fan". Bon lundi. Bises Nath

      Supprimer
  8. il porte bien son nom ce joli oiseau de chez nous mais je n'en vois pas souvent , un peu l'hiver seulement.
    découvrir un nid et pouvoir le prendre en photo avec sa nichée , quel bonheur .bravo Nath , tes photos sont belles .

    RépondreSupprimer
  9. Hello Nath
    J'en avais un l'autre jour dans le pommier du voisin, mais malgré le 600, il était bien trop loin et en contre-jour alors, je n'ai pas du tout ce rendu.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  10. Hi. Really lovely photos. The bird is pretty fierce gaze.

    RépondreSupprimer
  11. J'adore les Chardonnerets ! Ils sont si jolis avec leur couleurs vives. Super que tu ais pu voir les petits dans le nid. Souvent, quand je vois comment ils sont construits, je me dis qu'ils sont très forts, les zoziaux, pour la "maçonnerie". De quelle ingéniosité ils font preuve pour que ces choses si fragiles tiennent et servent de refuge à toutes ces petites vies !
    Un grand merci pour ton aide à l'identification des libellules. Je vais voir sur le site que tu fais avec Nouchka mais ce n'est pas évident du tout de différencier certaines.
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Superbe article, avec la nichée et de belles photos fleuries en prime!!!

    RépondreSupprimer
  13. Ils sont vraiment beau ces Chardonnerets, mais je n'en ai croisé que très peu cette année. Sniffffffff

    RépondreSupprimer
  14. I have often had the discussion with European birders about the relative beauty of our respective goldfinches. I suppose we each think the other's wins the prize, but I suspect that is simply because we are so familiar with the species we see every day. I think we have to agree it's a tie -they are both equally beautiful in their own way!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois