Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Karura Forest

Kenya : jour 2

La forêt de Karura est une oasis de verdure à seulement 15 minutes (sans les embouteillages journaliers) du quartier des affaires de Nairobi. Elle se distingue par ses trois rivières, ses chutes d'eau, dont l’une haute de près de 15 mètres, sa jungle de bambou, ses grottes et sa zone humide. Cette forêt poumon vert de la ville permet de belles randonnées à pieds ou à vélos grâce à Wangari Maathai qui a reçu le prix Nobel de la Paix en 2004. Elle s'est battue pour sauvegarder la forêt de Karura située en plein centre de Nairobi et, comme toujours dès qu'il y a de l'espace vert disponible, menacée par les promoteurs immobiliers. À la tête du Green Belt Movement "Mouvement de la ceinture verte" elle a aussi incité les peuples à planter plusieurs dizaines de millions d'arbres en Afrique. "Il nous faudra penser à autre chose qu'à couper des arbres pour des cercueils". Pas de cercueil en bois donc, en 2011, quand elle décède.












Les 564 hectares de forêts promettent de nombreuses espèces, environ 80 espèces d'oiseaux parmi primates, herbivores et insectes variés. Nous sommes très très loin du compte tellement la forêt est vaste et bien feuillue et nous n'y avons passés que deux trois heures. En effet nos premières rencontres ne sont pas aviennes mais primates. Des monkey déjeunent au milieu des arbres sans oublier de chiner dans les poubelles et moins marrant, de les vider alors que PEU de gens s'en servent au Kenya...

Des Cercopithèques à diadème ou Singes bleus se nourrissent des baies de Lantana.

Cercopithèque à diadème

The blue monkey or diademed monkey (Cercopithecus mitis) is a species of Old World monkey native to Central and East Africa, 
ranging from the upper Congo River basin east to the East African Riftand south to northern Angola and Zambia.







Parfois quelques feuilles frémissent autour de nous puis, c'est l'échappée dans le sous-bois. 
Les herbivores sont très farouches, voici l'unique photo que j'ai pu prendre d'un Céphalophe à front noir (petite antilope)

Cephalophus is a mammal genus which contains two species of duiker, a type of small antelope.

Céphalophe à front noir


 C'est avec un écureuil de brousse du genre Paraxerus que nous finissons les premières rencontres poilues kényanes. 
Voici Paraxerus ochraceus que l'on trouve en Éthiopie, au Kenya et en Tanzanie.


Écureuil ocre


The ochre bush squirrel (Paraxerus ochraceus) is a species of rodents in the family Sciuridae found in Kenya, Somalia, and Tanzania. Its natural habitat is dry savanna



Commentaires

  1. Superbe ! merci de nous faire partager ce beau périple africain et la rencontre avec ses habitants de tout poils, bisous Nathalie.

    RépondreSupprimer
  2. Des superbes photos animalières
    bises et à bientôt
    lyly

    RépondreSupprimer
  3. de magnifiques prises de vues. Oui, les primates fouillent dans les poubelles des hommes, et même dans leurs sacs à dos ou autres. J'ai vu des reportages à ce sujet sur l'Inde.
    Adorable boule de poil. j'adore les écureuils
    Bises
    ;)

    RépondreSupprimer
  4. C'est passionnant tout cela :donc un grand merci pour ce partage !
    L'adorable écureuil de brousse a bien sûr l'air tout aussi vif que les nôtres mais il n'a pas les mêmes épis sur la tête qui donnent aux nôtres un petit air frondeur !
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  5. c est tout simplement magnifique merci pour ce bel article

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Nath,
    Que de la magie, du dépaysement, des rencontres parfaitement inhabituelles... bref de l'émerveillement.
    Je mesure parfaitement le poids de votre séjour et de votre enthousiasme partagé au travers tes pages.
    Merci, je me régale.
    Gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Un écureuil tout aussi charmant que le notre !
    Bonne journée Nathalie.

    RépondreSupprimer
  8. Hihihi!! Te voilà à l'anglais à présent, génial!!!
    C'est vraiment sympa ces rencontres, je n'en connais aucun!
    Ces singes me semblent aussi opportunistes et chapardeurs qu'en Afrique australe, MDR!!! Hélàs quand ils exagèrent à cause de touriste idiots qui les nourrissent, ils sont obligés de les éliminer.
    Ravissante cette petite antilope, une rareté, je comprends ta déception à ne pas pouvoir faire d'autres clichés mais au moins tu l'as eue!!
    Grosses bises ma oiselle, à partager avec JC :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après un mois d'anlais intensif j'ai des restes lol
      Surtout pour les Plover et Hamerkop !!!! ça c'est bien resté mdrrr.
      Grosses bises oiselle

      Supprimer
  9. PS:
    Ta bannière ne s'affiche plus....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une merde au téléchargement, merci oiselle ^^

      Supprimer
  10. Bonjour Nath

    C'est bien de trouver comme ça une for^t en pleine ville. Les gens aiment couper les arbres et vivre sur des terrains nus, c'est incompréhensible. Je suis entouré de quelques d'oiseaux parce que sur mon terrain, beaucoup d'arbres sont plantés.
    C'est bien aussi tous ces animaux en liberté, même si certains (hélas) se font les poubelles.
    Bise et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pascal,
      La déforestation pour le charbon de bois est un fléau au Kenya.
      Bonne journée chez toi !

      Supprimer
  11. Heureusement qu'il y a des personnes comme elle qui font de belles choses pour sauvegarder les forêts où vivent un tas d'espèces animales et végétales.
    L'endroit est superbe. C'est un plaisir de le découvrir en même temps que ces primates.
    L'écureuil de brousse à la même frimousse que ceux d'ici.
    Beau partage, merci.
    bisous

    RépondreSupprimer
  12. Ah mais ce sont de belles rencontres comme on aimerait en faire toutes et tous , heureusement que tu es là pour partager
    C'est vrai qu'il faut que l' Afrique se reboise et vite
    bises du lundi

    RépondreSupprimer
  13. Hello. Awesome photographs. In Finland, in place of the felled forest to plant new beginnings. However, in growing again goes quite a long time. Greetings.

    RépondreSupprimer
  14. Rôôô ben m.... alors!!!
    J'ai failli ne plus voir????
    Tu me fiche des frissons là!
    Eh oui, l'Afrique n'est pas particulièrement "safe", j'en sais quelque chose, presque tous nos amis ont été attaqués, certains gravement.
    Helas c'est partout pareil, même au Kenya :(
    Grosses bises ma oiselle ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, t'inquiète pas ma oiselle, c'est moi qui suis partie dans un délire toute seule sur le moment. Les gens sont très gentils là-bas, il faisait nuit, on était paumés au beau milieu de nulle part et un Masaï nous a aidé à trouver un coin où pieuter.
      Grosses bises :))

      Supprimer
  15. Bonsoir nath,
    de très belle rencontres, elle est jolie l'antilope et semble très surprise de tevoir.
    Il y va bien au fond de la poubelle ce singe !
    Trop mignon l'écureuil, mes petits rouquins de la pinède sont en compagnie d'une noir en ce moment, je vais essayer de l'avoir mais c'est pas gagné il y fait très sombre en ce moment avec ces journées de grisaille.
    C'était bien olé pour les vagues, jolie danse !
    Un régal pour les yeux ta série, bizz et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  16. Un morceau de nature en ville c'est toujours un endroit magique et difficile à préserver.
    La rencontre avec des primates apporte bien souvent des moments inoubliables!
    Merci de ces partages enrichissants!
    Bonne semaine à vous!

    RépondreSupprimer
  17. Quelles rencontres variées, c'est un régal. Tu dis que la population utilise très peu les poubelles, ils mettent ou alors leurs déchets? En tous cas elles sont chouettes leurs poubelles elles aussi.

    Bises

    RépondreSupprimer
  18. Inattendu et magique qu'il y ait une telle forêt dans une grande ville. Bravo à cette personne. Et que de jolies rencontres !!!

    RépondreSupprimer
  19. heureusement qu'il y a des gens qui font ce qu'ils peuvent pour sauvegarder les forêts , et essayer de faire prendre conscience de la disparition des espèces en même temps que la forêt .
    ces animaux sont superbes et tes photos sont belles . j'aime l'écureuil que j'ai vu au Sénégal et la petite biche si mignonne .

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois