Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Dans la rivière Mara




Ruto a une petite idée dans la tête.

Il nous propose d'aller faire un tour sur le territoire des lions. On est d'accord bien sûr. Mais avant d'aller là-bas, pourquoi ne pas faire un cliché de la rivière depuis la forêt. Souvenez-vous, nous sommes allés voir les Bateleurs des savanes à la lisière de la forêt, alors descendons de voiture et allons jeter un petit coup d'œil en bas.





Notre regard tombe de suite sur les hippos de la rivière. Limite en surnombre car sans prédateur, la pollution de la rivière est énorme. En clan, ils passent leur journée dans l'eau, avec ou sans affrontement entre eux. En tout cas très expressifs. Certains restent un moment sur le sable avant de retourner dans l'eau et protéger leur peau des rayons du soleil.







Ruto lui, avait depuis le début vu quelqu'un d'autre au bord de la rivière. Il joue le jeu et me demande de chercher ce que je ne vois pas (sans jumelles) ! Ah, il est marrant ^^... Non je donne ma langue aux ... hippos. Ni JC ni moi ne voyons quoique ce soit.
En photo c'est bien mieux pour vous.

Crocodile du Nil


Alors il fait le malin le grand Ruto, mais moi, j'ai vu autre chose que lui n'a pas vu et ils sont 3 !!! 
AH. 1 partout avec une bonne poignée de main, un bon rire et on file.

Martin-pêcheur pie - Ceryle rudis - Pied Kingfisher



La prochaine fois je vous donne RDV avec un solitaire de la savane. Un oiseau grand et atypique, mais pas si moche que ça ;-) Vous nous suivez toujours ? 


Commentaires

  1. hi hi .. j ai prévu des hypo dans les jours à venir.. mais le mien est au zoo le pauvret... bonne journée très bel article comme d hab

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui alors là c'est pas comme si les hippos étaient en danger d'extinction je te le garantis !
      Mais il en faut (malheureusement pour les animaux) pour tout le monde...
      Bon dimanche Chris.

      Supprimer
  2. Encore un bel article sur les locataires des rivières africaines!!
    Bravo oiselle, je me suis régalée!!
    J'adorais les entendre la nuit dans les réserves!
    Heureusement leurs déjections font le régal des poissons qui participent à dépolluer l'eau...!!!
    Je t'imagines râler intérieurement de ne pas être plus près du Martin pie! Hihihi!! Mais les images montrent le décor et il s'est choisi le paerchoir parfait!
    Grosses-grosses bises à vous deux, j'espère que tout va bien :)
    Je te mets mail...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète pas oiselle, j'ai eu l'occasion de l'avoir en gros plan le ptit martin pêcheur et même plus que j'en voulais !!!
      Grosses bises ma belle.

      Supprimer
  3. En effet il y en a un sacré paquet!!! Il y a une magnifique lumière sur tous ces clichés, j'adore.
    Beaux les Martins pêcheurs pie, je n'en avais jamais vu, même sur les blogs.

    Bises et bonne journée Nath.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Nath,
    Woawwwwww, voir ces hippos en directe live et en grand nombre, ce doit être réellement impressionnant.
    Et ils semblent si pacifiques, mais.... ce n'est pas toujours la cas.
    Adorable ce bébé qui dort sur la berge.
    Superbe le Martin, mais je ne suis pas étonnée que toi, tu l'ai vu.
    Magnifiques les Crocos aussi et quel mimétisme.
    Bon, pour l'oiseau atypique, je dirais volontiers le Marabout.
    Beaucoup le trouve très laid, mais je le trouve touchant cet oiseau. Je verrai si j'ai bon ! hihihi
    Merci pour ce beau moment de plus passé par ici.
    Gros bisoussss et bonne journée, chez nous ça continue sous la moquette grise et inondations prévues cet après-midi. Le premier qui me dit qu'on manque d'eau je le.... grrrrrrrr

    RépondreSupprimer
  5. Hello. Hippos know how to enjoy life. Unhurried life can humans learn from. Really stunning photography.

    RépondreSupprimer
  6. Oh impressionnant les hippos, l'oiseau pie est trop beau. Merci pour tous ces animaux que nous n'avons pas l'habitude de voir.
    Bon dimanche Nath et bises tout plein.
    chatou

    RépondreSupprimer
  7. Ah ben dis donc !!! Sont nombreux, les Hippos ! Je comprends que vous ayez pu ne pas voir le Croco, il se confond presque avec le sol. Super, le Martin. Étonnant d'en voir un en N/B ! ;-)
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  8. La deuxième photo est craquante :)
    Ce sont des balafres qui se trouvent sur le corps de l'hippo sur la troisième photo ?
    Le crocodile est splendide, il se confond parfaitement bien avec son environnement. Bien vu Tuto :)
    Quant au Martin Pie, j'attends de le voir en gros plan, il est superbe.
    Bises Nath, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. J'ai bien aimé les hippos, surtout la photo avec l'adulte et le bébé, ça me rappelle les mamans sangliers et leurs petits dans les champs de blés par chez nous, on ne voit que les oreilles qui dépassent ! Mais j'aime encore mieux le Martin pêcheur pie. Hâte de le voir de près ! Sinon je crois avoir deviné qui on verra la prochaine fois ! Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  10. ça fait beaucoup d'hippos au mètre carré ! maman et bébé immergés jusqu'aux yeux , c'est mignon .
    chez nous ce sont les serpents qu'on ne voit pas , ici ce sont les crocodiles et pourtant ils sont gros ! celui là veille mais ne dort pas .
    tes photos de martin avec ce décor , j'adore et je suis contente de savoir que tu l'as en gros d'après ce que je lis .tant mieux .

    RépondreSupprimer
  11. A forcer de photographier les (petits) animaux ou de les observer tout simplement, nous finissons par les repérer assez rapidement, ton guide a davantage de flair pour les grands animaux ce qui vous fait une très belle équipe pour de nouvelles découvertes. Superbe série bien sûr...

    RépondreSupprimer
  12. Super !! Trop mimi le Martin-pêcheur pie !!

    RépondreSupprimer
  13. On a souvent rencontré des hippopotames dans les lacs en pêchent la nuit, un ou deux maximum. Dans certaines rivières aussi en saison sèche; mais jamais une telle concentration. C'est pourquoi je crois quand on on dit qu'ils peuvent attaquer. Ici, je n'ai jamais entendu parler d'accident.

    RépondreSupprimer
  14. Salut Nath
    Quelle densité d'hippos !
    Les Martins sont un peu loin, mais tu les as eu de bien plus près, alors, nous attendons de voir ça.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois