Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Le printemps des oiseaux au Refuge LPO "Les Rougequeues"


Chaleur et soleil, le bon mélange pour faire démarrer la nature en trombe. Mais c'était sans compter sur les 3 nuits de gelées que nous avons eu. Vignes, Faux acacias, Chênes, Bignones, légumes .... aller zouuu, tout a cramé :( Les oiseaux avaient bien entamé leur reproduction et pour le moment personne n'en souffre. Il faudrait juste que les températures remontent avec un peu de pluie car elle manque énormément.




Chez nos espèces sédentaires comme les Mésanges charbonnières et bleues, le nourrissage a débuté depuis quelques jours. Nous ne voyons plus Verdiers d'Europe, Pinsons des arbres ni Chardonnerets élégants sauf quelques-uns. Les nichées sont bien à l'abri des regards dans les bois. Des Étourneaux sansonnets ont facilement adopté le nichoir bûche qui avait servi aux Sittelles torchepots en 2016. Ils nourrissent depuis bientôt 15 jours. J'ai enfin trouvé une matinée pour installer la tente camo avant leur envol qui ne devrait plus tarder. Les Sittelles torchepots installées dans un nichoir pinocchio ne donneront pas de petits car un individu a été retrouvé mort.

Chez les espèces migratrices, Coucou gris, Huppe faciée, Loriot d'Europe et Rougequeue à front blanc, tout le monde est là et bien occupé. "Notre couple" de huppe a bien évidemment repris la toiture côté sud et le nourrissage a débuté depuis 3 jours. Le Rougequeue à front blanc mâle a fait son ménage annuel sur le refuge, plus un Rougequeue noir ne peut approcher, ce n'est pourtant pas l'espace qui manque ! Les deux africains jouent les ados effarouchés et n'en sont qu'à l'inspection du nichoir.

La suite en image : 






Avant la mort d'un des deux individus, les sittelles s'affairaient à la préparation du nichoir. Le trou d'envol leur convenait, elles n'y ont donc pas touché. En revanche, elles ont fait une parfaite étanchéité entre la planche de toit et celle de la façade, allez savoir pourquoi ? En attendant le nichoir est vide, il faudra retrouver un ou une partenaire pour 2018.




Le nichoir type bûche dépouillé pendant l'hiver par un pic fait plus vrai que nature ;-) 





 Planquez- vous les lézards ! 




Et voilà ce qu'il se passe quand on élague mal les pins en hiver .... 


Mâle Huppe fasciée venant de nourrir sa belle et depuis deux jours les nouveaux nés.




Commentaires

  1. Des portraits superbes et de très belles scènes, c'est réjouissant !
    Bon week-end Nathalie.

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Nathalie
    super tous ces oiseaux, le nichoir bûche, je le trouve génial, il se fond bien dans le décor, et gros coup de coeur pour la huppe fasciée !! bravo !!
    bon WE, bises, maurice

    RépondreSupprimer
  3. epoque de grande effervescence chez nos petits amis... bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Fantastic, the common with the unusual birds. Nath, brilliant photography.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Nath,

    Superbe ta série!! Avoir tout ce petit monde autour de soi, vivant sereinement, c'est le bonheur longue durée j'en suis sûre. Merci pour ce beau partage.
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. c'est vrai que chez nous aussi il y a sécheresse (en Suisse); merci pour ces histoires de vie des ailés

    RépondreSupprimer
  7. Wow. Awesome photos. These birds are beautiful.

    RépondreSupprimer
  8. Retour à la maison, il y a aussi de sacrées prises à faire , la preuve !
    Belle soirée Nath.

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Nath, merci pour les nouvelles de tous les pensionnaires de ton refuge. Avoir des Huppes chez soi, c'est fabuleux. J'espère que cette année plus de jeunes échapperont aux prédateur. C'est bien dommage pour les Sittelles, mais c'est la dure loi de la nature. Cet hiver c'est une femelle Pic vert qui s'est fait attrapée par un épervier chez nous. Tombés dessus par hasard un soir, l'épervier s'étant éclipsé, nous l'avons récupérée, mis au chaud dans un carton, mais le lendemain matin elle était morte. Notre Pic vert a visiblement eu le temps de retrouver une femelle depuis, on les a vu s'occuper d'une loge récemment - un peu harcelé par des étourneaux. Possible aussi qu'on ait 2 couples de Pic vert chez nous ...
    Je ne savais pas que les étourneaux attrapaient des lézards. C'est vrai que pour trouver des limaces en ce moment avec le manque de pluie ce n'est pas évident.
    Bon week-end printanier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Régine,
      J'ai dit qu'à 25 jours de nourrissage je ne quittais pas la maison pour surveiller les petites huppes ^^. Tes pics ont eu plus de chances alors. Je crois que toutes les sittelles du coin ne sont plus libres. Étrangement nous soupçonnons l'épervier du coin d'avoir poursuivi la sittelle car nous l'avons retrouvée sur la terrasse couverte, un endroit où elle n'allait jamais.
      J'ai découvert cet régime aussi chez les étourneaux, mais cela ne m'étonne pas en fait. En Afrique les Sturnidés capturent de nombreux reptiles.
      Bises et bonne soirée.

      Supprimer
  10. inutile d'aller bien loin chez toi pour assister au nourrissage de toutes ces variétés d'oiseaux avec les nichoirs en place . le retour de la huppe fait plaisir , on aura de belles images . l'installation des étourneaux est nouvelle mais pourquoi pas eux , ils sont beaux aussi .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet une nouvelle espèce nicheuse au refuge Ghislaine, bien vu ;-)
      Bises

      Supprimer
  11. le couple de sansonnets nourrit son petit , cette année je n'en entends qu'un piailler , les merles ont déjà 2 petits sortis qu'ils nourrissent sur la pelouse, je mets de queue de fraises ou des bouts de pommes , ça me fait trop marrer de les voir réclamer, les mésanges bleues et charbonnières sont toujours à couvée. ça c'est pour le jardin, mais autour y'a du monde aussi, surtout les accenteurs et les moineaux dans la haie ! t
    J'aurais bien aimé que les huppes fassent leur nid près de chez moi pour pouvoir les observer, mais je ne fais que les voir de loin et surtout les entendre.
    Aujourd'hui il pleut, cela faisait longtemsp qu'on n'avait pas eu de pluie , alors je suis toute contente parce que tout devenait tristement jaune .
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour les nouvelles du refuge.
    Même temps chez moi, aujourd'hui il pleut. Je ne sais pas si les oiseaux arrivent à trouver de la nourriture facilement avec ce froid.
    Il est superbe ce nichoir de type buche, quelle chance de voir tous ces oiseaux nicher.
    Très belles photos, on attend les petits :)
    Bon dimanche, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les journées sont assez douces malgré tout et les insectes ne manquent pas. Comme l'année dernière les mésanges font la razzia chez les chenilles (la huppe aussi au passage lol)
      Bises et bonne soirée Katia.

      Supprimer
  13. Bonsoir Nath et JC, les lézards ont du mouron a se faire par chez toi, belle série.
    Bon WE, bises.

    RépondreSupprimer
  14. Effectivement, les gelées ont fait des dégâts après les jours de températures plus que douces qui ont boosté la nature. Pour la pluie, la voilà, et encore pour quelques jours si Météo France ne se trompe pas. Ça va faire du bien à la terre qui est bien assoiffée. Trop bien, toutes ces naissances ! Il me tarde de pouvoir remettre les pieds au Teich, ça doit être grouillant de nouvelles vies aussi.
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Nathalie,
    Tout un petit monde qui s'affaire, chacun a son rythme! Il y a vraiment de quoi passer sa journée le nez en l'air chez vous!
    Chez nous aussi certains ont déjà des petits , la Merlette est suivie par un petit qui a l'air gourmand, elle n'arrête pas de lui chercher des vers et des araignées! J'ai aussi trouvé un Flambé amputée d'une grande partie de ses ailes : une mauvaise rencontre!
    Les Mésange et les fauvettes en sont encore au nourrissage.
    Après la pluie bienfaisante la végétation va pouvoir se remettre des jours trop froids!
    Belle semaine à vous tous!

    RépondreSupprimer
  16. Coucou ma oiselle!
    De retour d'Espagne sur les rotules!!
    De superbes images du petit monde de votre refuge!!
    C'est génial d'avoir les Huppes mais surtout d'avoir des visites du Coucou!
    Comme la femelle pond dans les nids d'autres espèces elle n'a pas trop à se casser le.... la tête!!! LOL!!
    Merci pour tous tes coms :))))
    J'espère que tou s'arrange tu me des news quand tu peux ;-)
    Grosses-grosses bises à vous deux et n'oublie pas de transmettre... !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine la fatigue :)
      Je transmets :)
      Grosses bises.

      Supprimer
  17. Merci pour ce très beau partage !!! C'est magnifique toutes ces photos !

    RépondreSupprimer
  18. Great series as always, Nathalie. Your photographic skills are on display!

    RépondreSupprimer
  19. I will be back in Europe later this year, Nathalie, and I am looking forward to seeing hoopoes again.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh good news David. I hope to see you (maybe with Noushka) ?
      Bye.

      Supprimer
  20. Là on est de retour dans nos contrées, et vous avez de grand privilège avec cette magnifique faune aviaire au jardin.
    Splendide. Bisous
    PS : je ne m'étends pas, mais le coeur parle, j'ai tellement de retard par ici ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois