Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Balade au camp



Le Héron goliath ayant enfin fini d'avaler son silure, la voie pour accoster et débarquer est enfin libre. La scène était encore plus drôle une fois à terre car en partant, le héron a payé son dû en lâchant (c'est le cas de le dire) une énorme fiente liquide sur le passage. 

Après notre bière bien fraîche, me revoilà partie pour le tour habituel du camp, à la recherche de la petite nouveauté qu'il y aura.




D'abord cette unique photo pour ce Cratérope rubigineux, déjà vu à l'extérieur du camp, revu uniquement à cet instant pour l'intérieur du camp. 

cratérope rubigineux              Turdoides rubiginosa 

Rufous Chatterer


   

 

Suit, pour continuer dans les nouveautés, ce joli petit Moineau à point jaune (point visible sur la gorge) sur la terrasse qui surplombe les falaises du lac Baringo. 

Moineau à point jaune                Gymnoris pyrgita

Yellow-spotted Petronia





Et ce tout petit Travailleur à bec rouge, déjà photographié à La Réunion où il a été introduit.

Travailleur à bec rouge            Quelea quelea

Red-billed Quelea




Enfin quelques espèces déjà observées et photographiées. À commencer par les tisserins qui, pour un œil non habitué et expérimenté, se ressemblent presque tous. Chaque détail compte pour leur identification, surtout chez les femelles. Les yeux, le bec (longueur, épaisseur et couleurs), les pattes et la queue. 

Tisserin roux               Ploceus rubiginosus

Chestnut Weaver

 

Mâle immature

 

 

Tisserin intermédiaire             Ploceus intermedius 

Lesser Masked Weaver 

 

Mâle


femelle

 

 

 

tisserin du nil                 Ploceus taeniopterus 

Northern Masked Weaver

 
Mâle immature

 

 

Tisserin minule                Ploceus luteolus

Little Weaver


Mâle immature


femelle


 

Le mâle, chez les Tourterelles pleureuses, pleure toujours ses femelles qui, pour le moment, ont autre chose à faire que de s'offrir à monsieur.

Tourterelle pleureuse        Streptopelia decipiens

Mourning Collared Dove 


Mâle


femelle



Et les Choucadors de Rüppell font leur vie comme tout oiseaux d'Afrique.

choucador de  rüppell        lamprotornis purpuroptera 

rüppell's starling





La fin de la journée se fera à pieds, dans le Vallée du Grand Rift, avec Titus bien sûr. Autant dire que les découvertes sont loin d'être terminées. À suivre ...


Commentaires

  1. Coucou Nath,
    Ils sont tous superbes ces oiseaux, mais je suis restée bloquée sur le premier, le CRATÉROPE RUBIGINEUX. Une vraie petite merveille. Et pas beaucoup de photos sur oiseaux.net (dont une des tiennes). C'est quoi la petite tâche verdâtre sous le cou ?
    Les autres vont être jaloux ;-)
    Très belle série encore.
    Gros bisous à vous deux et bonne journée.
    PS : Je t'ai envoyé un mail il y a quelques jour, tu as reçu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale.
      J'ai ajouté la photo de cet article pour le cratérope sur Oiseaux.net, il y en aura une de plus :)
      La petite tache verte est un petit bout d'herbe poilue qui a du se coller sur la poitrine de l'oiseau. Il est aussi beau que discret.
      Gros bisous.
      Merci et bon week-end à vous.

      Supprimer
  2. Beautiful birds. I love your photos. Happy weekend.

    RépondreSupprimer
  3. Encore de très belles découvertes que ces oiseaux inconnus pour moi
    Et tes photos sont toujours top!
    Bon We Nath

    RépondreSupprimer
  4. formidable... j arrive toujours pas à comprendre comment tu peux nous citer tous ces noms... quel travail... bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Imagine que le monde possède un peu plus de 10800 oiseaux et qu'on en découvre encore aujourd'hui dans certaines régions du monde ! Alors on est loin de compte ;-)
      Bonne journée Chris.

      Supprimer
  5. Magnifiques toutes ces sortes d'oiseaux. De très belles photos

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Nath,

    Encore une fois une très belle palette, et j'en découvre à chaque article. As-tu comptabilisé combien d'oiseaux tu as photographié, et surtout combien tu en as découvert que tu n'avais jamais vu? En tous cas merci pour ce partage.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caro,
      Nous avons fait en un mois plus de 270 espèces. Pour ce qui est des espèces vues pour la première fois, je ne sais pas, il faudrait que je compte. Je le ferai en comptant les espèces vivant dans les zoos de France (car pour moi c'est comme regarder un livre, ce n'est pas voir un oiseau pour la première fois) Je te dirai ça ;-)
      Merci en tout cas.
      Bises.

      Supprimer
  7. Bonjour ma oiselle!
    J'ai passé pas mal de temps à voir et admirer tous ces superbes clichés de ces nouveautés!
    Tu vois que tu n'as pas fini! LOL!!
    La netteté sur le jeune tisserin est fabuleuse et pour la tourterelle pleureuse, je trouve que la miss est plus jolie que le mec!!!
    Grosses bises à vous deux :))))

    RépondreSupprimer
  8. Stunning photos. Lovely Starling is the best.

    RépondreSupprimer
  9. Ils sont tous plus jolis les uns que les autres. J'admire comment tu arrives à identifier certaines espèces avec les différences si ténues qu'il y a entre certaines de la même famille. Quand je vois le mal que j'ai avec, par exemple, certains limicoles !!!
    Je te confirme, c'est bien Andernos que l'on voit en fond des dernières photos. Claouey est juste en face.
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  10. Le bleu irisé du choucador est vraiment magnifique !
    De belles découvertes comme ce "travailleur à bec rouge" que l'on doit reconnaitre de suite.
    Quant au "cratérope rubigineux", on dirait qu'il n'est pas content :)
    Merci Nath, bon week-end pas trop chaud, j'espère !

    RépondreSupprimer
  11. Salut Nath,
    La femelle tisserin est absolument parfaite.
    Un grand bravo pour toute la série, et en particulier celle-ci.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  12. que tu n'aies pas fini de mettre des nouveautés , tant mieux , c'est tellement un plaisir de voir tous ces oiseaux qu'on imaginait même pas qu'ils puissent exister .
    oui cette femelle tisserin est superbe , on dirait une gravure .
    merci pour ces belles séries que tu nous offres .

    RépondreSupprimer
  13. J'admire tes tisserins, ils sont superbes !
    Bon dimanche Nathalie.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois