Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs et ne sont pas LIBRES DE DROIT. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Amboseli et ses merveilles.


Amboseli se trouve au Sud du Kenya et à cheval sur la Tanzanie. On y découvre, en plus de ses merveilles, le plus haut sommet d'Afrique qui culmine à plus de 5000 mètres d'altitude. Les oiseaux bien sûr nous y attendent mais aussi les éléphants se régalant dans les marais avec, en arrière plan, le célèbre Kilimandjaro, la carte postale la plus connue du Kenya. Partir pour Amboseli, c'est aussi avoir des mirages !




Après une pause forcée sur Nairobi par la réparation du 4x4, ce qui nous a permis de profiter aussi de notre famille et des petits, nous osons prendre la route vers Amboseli (bas de la carte). La fin du séjour approche, il nous reste maintenant moins de 5 jours avant de quitter le Kenya. Mais nous sommes dans les temps pour notre programme. Même si la région de Tsavo et celle de Mombasa ne nous auront pas dévoilé leurs beautés kényanes, ce qu'il nous reste à voir est tout aussi magnifique voire plus... 


Amboseli est connu pour sa vue sur le Kilimandjaro, oui. Mais il ne faut pas oublier ce que l'État a fait subir aux peuples Masaï vivant sur ces terres depuis la nuit des temps pour les y expulser. Après des années de guerres meurtrières, un accord fut trouvé et l'État accepta d'accorder des terres aux Masaï (qui étaient les leurs, ne l'oublions pas !) D'abord réserve animalière, le Parc National d'Amboseli est créé en 1974 suite à cet accord. Il est ensuite classé réserve de biosphère de l'UNESCO en 1980.

Mais en Afrique la plupart des parcs ou réserves n'ont pas les grillages que vous connaissez en France et le bétail domestique, de plus en plus nombreux, empiétant sur les terres des animaux sauvages sont maintenant un problème de plus à ajouter à celui du braconnage.



Nous avons choisi une ancienne route pour nous y rendre, quelle idée. Après deux heures de routes goudronnées, nous subissons deux heures de tôles ondulées, quel enfer ! Mais finalement nous n'aurions pas pu voir tout ce que nous avons vu. À commencer par ce peuple Masaï et ses habits rouges bien connus. 


Les paysages y sont typiques des savanes sèches et arides et la faune nous observe sans peur à chaque arrêt.




Voilà nous premier mirage ! Amboseli possède un lac. Entièrement asséché pendant la saison sèche, il vous apparaîtra en mirage et vous ne l'atteindrez jamais. Alors autant ne pas essayer de s'y rendre.


Nous préférons rester sur notre piste pourrie et nous approcher doucement de cette réserve de biosphère. Une idée plutôt bonne puisque nous faisons une drôle de rencontre. Une gazelle encore inconnue et élancée à la tête toute fine se régale de pousses vertes. Un mets rare dans cette région aride. Voici la belle Gazelle de Waller ou Gérénuk

gazelle de waller


gazelle de grant


girafe masaï


Ce petit Écureuil ocre se régale, lui aussi, des rares jeunes pousses vertes. Une chance pour lui d'être Kényan car s'il avait été Français, un coup de fusil réservé aux "nuisibles" lui aurait été destiné ! 

Écureuil ocre


lièvre du cap

 

Commentaires

  1. bonjour Nath
    que de cornes !! j'aime ces gazelles !! et superbe ce petit écureuil droit dans ses bottes !!
    bonne journée, bises, maurice

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Nath,
    Fantastique série, tant dans les paysages, que dans les scènes de vies et la faune sauvage.
    Tout de même incroyable cette manière d'agir avec des peuples qui sont chez eux et que d'autres estiment avoir le droit de les expulser, et pas forcément de manière douce. Et cela c'est produit partout dans la monde. Toujours ce rapport de force et d'oppresseurs/oppressés.
    Et puis, on s'étale, on s'étale...
    Mais bon, je refais un tout sur ces photos, ravie de voir tous ces superbes poilus aujourd'hui. Alors merci pour tout ça.
    Gros bisous et bonne journée à vous deux

    RépondreSupprimer
  3. Coucou ma oiselle,
    Ravie de t'avoir fait rigoler avec mon mail!! LOL!!
    Que de beautés cette région d'Amboseli... Extra la Gazelle ee Waller et le portrait de miss Grant est magnifique!
    Bravo pour l'écureuil et le lièvre, 2 prises africaines originales :)))
    Je viens d'avoir Tony au tel, il me fait du sur mesure extra!! Yeah!!!!!!
    Grosses bisessssssssssss les amis et à bientôt j'espère!

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme23/10/17

    contente que tu ais parlé de la condition des Massaï ; on voit souvent des reportages à la télé mais peu savent ce qu'ils ont subi.
    la faune à l'air riche , sympa cette belle gazelle à tête toute fine

    RépondreSupprimer
  5. Que de belles rencontres Nath malgré la piste cabossée, cela valait le coup.
    Merci pour ce partage des plus intéressants. Je me suis régalée.
    Bon début de semaine et bises tout plein
    chatou

    RépondreSupprimer
  6. Pour les chasseurs tout animal est vite décrété nuisible, hélas !
    J'ai beaucoup aimé ce voyage merveilleux qui donne très envie, c'est superbe, les animaux sauvages comme ces Masaï que l'on a dépouillé à l'époque comme tant d'autres peuples qui ne demandaient rien à personne... Merci Nath

    RépondreSupprimer
  7. Truly wonderful series of pictures, Nathalie. There are so many amazing places on earth to visit and of course I will never make it to all of them. Kenya must be spectacular.

    RépondreSupprimer
  8. il faut s'affranchir du culturel ou cultuel lorsque cela donne la mort tant physiquement que moralement et ne pas tirer sur les animaux qualifiés de ce qu'ils ne sont pas par l'homme comme nuisible; oui, heureusement pour le "nécureuil"; amitié

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Nath,

    Ta série du jour est une pure merveille. Déjà je n'en reviens pas de la beauté de ces gazelles, vraiment magnifiques. Et puis quel paysage magnifique...je rêve d'aller un jour dans ce pays.
    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la gazelle complètement debout c'est vraiment un scoup et de plus elle est nouvelle à ton palmarès . bravo .
      les mirages me font penser à Tintin qui voyait de l'eau dans le désert et n'en a jamais trouvé ( ça remonte à ma jeunesse ...) mais j'en ai vu en Tunisie , je voyais des arbres et de l'eau dans le désert salé .

      Supprimer
  10. Vraiment magnifique tes photos !!! Heureusement que tu a été sur cette piste pour nous offrir ces magnifiques photos !!!

    RépondreSupprimer
  11. Dearest Nathalie,
    Quite an adventure, all the way and with your 4 x 4 needing repair, time was a constant issue. You captured a true mirage indeed. Just imagine way back without any mobile transport that we have now, how devastating it must have been for never reaching the 'water'...
    Those gazelle are very slender and how clever for eating on their hind legs!
    Thanks for sharing your beautiful encounters.
    Hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  12. I like your photos very much. Greetings.

    RépondreSupprimer
  13. Ce peuple Masaï est fascinant ! Magnifique, le mirage !!! La Gazelle debout, trop bien. Mais les autres n'en sont pas moins beaux pour autant !
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  14. Salut Nath,
    Encore une superbe série très variée.
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  15. Extraordinario reportaje Nathalie, la información y las fotos son de mucha calidad. A ver si algún día puedo viajar a Kenia, es un sueño para mi. Saludos desde España.

    RépondreSupprimer
  16. Voyager en cet endroit c'est autre chose que de se rendre à quelques kilomètres de son domicile... paysages, population, faune et flore sont de nouveau de toute beauté. Bravo Nathalie et Jean-Claude pour l'ensemble de votre publication, j'aime beaucoup le rendu des couleurs très naturelles, sans le problème de surexposition avec les lumières africaines. Agréable suite dans cette semaine...

    RépondreSupprimer
  17. comme c est beau tout ça... ça vallait vraiment de souffrir un peu de la tôle ondulée... merci la belle... bisous

    RépondreSupprimer
  18. Coucou Nath, en dehors de la girafe que je n'aie jamais vue, je retrouve les paysages africains que j'aime tant avec ses mirages et ses tôles ondulées
    Les gazelles sont superbes, quelle finesse !
    Le peuple Massaï comme d'autres a été maltraité pour être chassé de chez eux, les gouvernants veulent s'approprier toutes les terres. Quant aux chasseurs, no comment, j'en souffre assez.
    Merci pour ces belles photos et ce mini reportage, j'aime beaucoup ta façon de voir ;)
    Bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  19. Coucou Nath,
    j'adore l'ambiance de cette série, la lumière est telle que c'en est presque irréel, un mirage tout du long en fait. Je ne savais pas que les gazelles pouvaient se tenir ainsi debout ! Mention spéciale pour la gazelle qui nous regarde à côté du buisson épineux assorti à sa robe. On croirait presque une photo faite en studio. Bises.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois