Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs et ne sont pas LIBRES DE DROIT. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Fin d'après-midi avant le déluge



La fin de la journée est proche. Nous avons pris le parti de pénétrer dans la réserve d'Amboseli par le Nord-Ouest. Cela nous a demandé beaucoup plus de temps par la qualité des pistes mais c'était le seul moyen de passer au bord du lac transformé en mirage à cette époque.

Notre nuit, réservée la veille depuis Nairobi, nous fera le plus grand bien. En attendant, le ciel se couvre et avant d'aller se mettre à l'abri nous aimerions bien découvrir quelques pistes pour demain.



Le vent se lève et de micros tempêtes de sable s'élèvent dans les airs. Sable et chaleur, mauvais mélange pour les photos, je vous le dis ! Au loin, les montagnes de la Tanzanie nous semblent bien près et pourtant…



Nous retrouvons les troupeaux du Masaï Mara, en nombre inférieur. Ici, comme partout ailleurs en Afrique, mammifères et oiseaux se partagent le territoire tout en montant la garde pour les plus petits, en effet il n'est pas rare en cette période que les nichées de vanneaux finissent en omelette, piétinés par les herbivores.


héron garde-bœuf                Bubulcus ibis

Western Cattle Egret

 

gnou bleu

 



 zèbre de grant

 


Ibis sacré                  Threskiornis aethiopicus 

African Sacred Ibis



Une belle zone marécageuse sera à inspecter plus en détail demain. Mais déjà les vues sont assez plaisantes. Dendrocygnes veufs et Canards à bec rouge se partagent les eaux comme à leur habitude.

Dendrocygne veuf              Dendrocygna viduata

White-faced Whistling Duck



canard à bec rouge             Sarkidiornis melanotos 

red-billed teal

 


crabier chevelu            Ardeola ralloides 

Squacco Heron

 





Quand enfin nous apercevons, excités comme des gosses, le Kilimandjaro, c'est le déluge ! Rien vu venir, mais bien là !


Triste Kili qui lui aussi voit son mont se déneiger d'années en années. Les neiges de Ernest Hemingway sont bien loin désormais …



Juste pour se donner une idée de l’abat d'eau que nous subissons en moins de 10 minutes. Photo prise au travers du pare-brise bien sûr et avec de la buée ^^. Il est aussi amusant et impressionnant de voir la colonie de Ouettes d'Égypte de chaque côté des marais.



Commentaires

  1. Bonjour Nath,

    Super série diversifiée. L'endroit est vraiment beau et je craque pour ces arbres africains. Magnifique aussi le Crabier chevelu, on voit bien les détails de son plumage. La dernière photo transmet vraiment une belle ambiance, même si pour vous ce ne devait pas être la fête. Tous ces animaux en même temps, ensembles, c'est le rêve!
    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Nath,
    Malgré le sable et le vent, les photos sont plutôt bonnes tout de même, mais c'est clair que pour les boîtiers et objectifs, c'est assez moyen.
    Encore un beau moment partagé, je me régale a chacune de vos publications.
    Pour l'abat d'eau, pfffff, pipi d'oiseau. Ici sur un épisode Cévenol, on ne verrait même pas la première Ouette sur la route. Cela dit, sur des chemins de terre, le voyage doit être épique.
    Gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Thanks again for the really great photos.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Nath, très sympa ce mélange de mammifères et d'oiseaux, ça nous met bien dans l'ambiance du lieu, avec le paysage du début, et le déluge de la fin. Pour aujourd'hui mon coup de coeur va à la première photo du Crabier chevelu, très graphique avec le plumage du crabier et la végétation. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. Bon vendredi et merci pour le récit et les belles photos

    RépondreSupprimer
  6. Salut Nath

    L'eau, c'est la vie n'est-ce pas?
    Quant aux neiges du Kilimandjaro, elles vont bientôt disparaître pour de bon.
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  7. Tu nous montres encore une belle série Nath.
    Cette vue sur le Kilimandjaro est magnifique. Bientôt la neige ne sera malheureusement plus qu'un souvenir.
    Vous avez eu droit à tout, tempête de sable, déluge, chaleur ... C'est l'Afrique :)
    Bonne soirée, bisous

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup cette cohabitation entre quatre pattes poilus et deux pattes emplumés. C'est vraiment très sympa.
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  9. j'aime bien la deux ou on voit au fond les arbres et les animaux floutés comme dans un mirage , le Kilimandjaro dépasser de sa couche nuageuse et les ouettes sous le déluge , encore bien du monde sur cette photo .

    RépondreSupprimer
  10. effectivement c est impressionnant...gros bisous

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Nath
    J'ai déjà croisé un gnou bleu et cet animal m' tant intriguée, on ne peut pas dire qu'il soit beau mais il a tant de charme
    Hello les zèbres, il faudrait vous moderniser et passer au QR Code ;-)
    Très belle série
    ps : je ne suis un coup là, un coup là bas, j'ai définitivement déménagé
    J'ai mis mon url cette fois mais je ne la mettrai plus par après ;-)
    Belle journée à toi

    RépondreSupprimer
  12. bonjour Nath
    bel ensemble et belle variété de cette faune...il est des régions ou l'on bénit les dieux d'apporter la pluie...le kili en a besoin..
    bonne journée, bises, maurice

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois