Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Méduses échouées, Bécasseaux sanderling à la fête


Cap à La Cotinière sur l'île d'Oléron. Finit les touristes, finit les foules, le littoral retrouve sa quiétude et les oiseaux, surtout limicoles, aussi. Les méduses s'échouent toujours en grand nombre, voire de plus en plus. Cela profite à certains. 




Bécasseau sanderling               Calidris alba    

sanderling

 


Une grande majorité des individus sont des juvéniles, les adultes sont gris très clair, voire très pâle. Calotte noire, dos perlé de gris noir et blanc et cou légèrement brun, voilà ce qui caractérise un juvénile. Plumage qu'il perdra lors de sa première mue en automne.


 Attention, il y a de la méduse partout et faudrait pas exagérer, chacun la sienne ! 




Commentaires

  1. Superbes vos photos, et j'adore celle avec les Bécasseau et le Goéland qui montre bien la différence de taille.
    J'adore aussi les photos de Jean-Claude avec l'Océan en arrière plan.
    Une série vraiment chouette.
    Gros bisous à vous deux (et... il va peut-être falloir repenser ta sign;-)

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme1/10/17

    Ah je les aime .. j'aime leur vivacité , ils sont également en grand nombre ici

    RépondreSupprimer
  3. They are Sanderlings wonderful, precious.

    RépondreSupprimer
  4. super ce self service... hi hi... ainsi va la vie... bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Nath et JC, ils sont bien jolis ces petits bécasseaux d'Oléron, ils ont trouvé de quoi faire un bon festin. Bonne semaine les amis.
    Le Berger.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Nath,

    Ta série est vraiment belle; j'adore à tout point de vue. Pourquoi les méduses échouent-elles sur la plage, c'est du à la marée? En tous cas ça fait leur bonheur. :-)

    Bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Caro,
      Les méduses de plus en plus nombreuses, à cause de différentes raisons, la surpêche notamment, sont poussées par les vents et marrées, elles s'échouent simplement sur nos plages. Ces échouages massifs compensent la disparition des mangeurs de méduses qui permettaient de réguler leur population. Et cela fait des heureux comme tu dis ;-)
      Bises et merci. Bonne soirée

      Supprimer
    2. Merci pour la réponse. :-)

      Supprimer
  7. Really great nice pictures of these beautiful little beach runners.
    Sharp and clear and very beautiful in detail.
    I wish you a very nice week.
    Sincerely, Helma

    RépondreSupprimer
  8. Superb. Beautiful photos of very beautiful birds.

    RépondreSupprimer
  9. Ah ben oui, il y a largement de quoi régaler tout ce joli monde ! J'adore celle avec le Goéland, on voit bien la différence de taille !
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  10. bonjour Nathalie
    vraiment une très belle série....j'apprécie car je n'ai jamais croisé ces bécasseaux, ils sont très distinctifs.....et je rejoins Pascale pour dire que, oui, la présence du goeland brun, donne une échelle de taille, c'est très interessant !!!
    bonne journée, bises, maurice

    RépondreSupprimer
  11. Les 4 premières photos sont trop belles !
    J'ignorais que les bécasseaux se régalaient des méduses, tant mieux, elles ne sont pas échouées pour rien.
    Bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  12. Ils sont superbes en rang d'oignons !
    Bonne soirée Nathalie.

    RépondreSupprimer
  13. trop mignons ces bécasseaux sur une patte et surtout la photo ou le goéland paraît énorme à côté d'eux .

    RépondreSupprimer
  14. Marrant ça avec toutes ces méduses!
    Elles corsent les images!
    Génial ma oiselle :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois