Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Chair de poule et peau d'éléphant.


Nous quittons le marécage pour nous rendre vers Kimana Gate notre porte de sortie, car le système kényan est tellement tordu qu'il vaut mieux ne pas passer par le poste des rangers avec du retard ! C'est ce qu'ils appellent la lutte anti-braconniers.... Quoiqu'il en soit il nous reste deux bonnes heures alors un détour par une autre piste pour avoir le Kilimandjaro à notre droite est largement envisageable. Si on avait su...



Je vous conseille après lecture de cliquer sur la première photo pour que la série s'ouvre en taille réelle. La configuration du site fait que (normalement) les photos sont toutes visibles sur les unes après les autres.

Tranquillement on fait nos derniers clichés, aigrettes, hérons, spatules etc. On redémarre et avance, 200 mètres à tout casser. Sur notre gauche le clan d'Amboseli avance lui aussi tranquillement. Le paysage a déjà changé du tout au tout. C'est jaune et sec. Le troupeau se déplace vers un autre point d'eau.


Cette famille est si grande que prendre le 14mm s'impose. L'avantage de n'être que deux est que nous disposons de tous nos boitiers et objectifs sur la banquette arrière.  


Aller un peu de zèle de la part de cette matriarche ! En gros "t’approche pas sinon gare à ton cul" ^^  Ben non, ça va l'faire comme ça hein ma belle ? Chacun sa place et tout va bien. Oui mais c'est quand même notre deuxième intimidation au Kenya. On n'est loin d'un vrai chargement, mais avec le son cela ne laisse pas indifférents malgré tout, ces animaux l'ont bien compris.


Au final, ils s'en vont avec leurs jeunes, on s'en va... tous seuls ;-). 


Nous voilà engagés sur la piste détour pour Kimana Gate. De nouveau du vert et de l'eau. Alors forcément, les oiseaux sont là aussi. Le Kili est encore sous les nuages, mais le revoilà au loin :)


Peinarde sur la banquette arrière, fenêtres ouvertes, le moteur éteint, je pointe sur les spatules, hérons et tantales. Quand... 


Saviez-vous qu'un éléphant ne marche pas si lentement que ça ? 


Quand mon JC jette un œil dans le rétro intérieur et... "Oh oh, regarde qui s'amène derrière nous !" "Ah oui, qui ?"  Forcément, je me retourne .... "Oh putain, ooooh merde !" Je fais la maline et prend une photo par le pare-brise arrière mais n'en mène pas large. 
Finir dans le marécage, le 4x4 sur le dos ? Euh comment dire... Non merci ^^.  Je ferme toutes les fenêtres, pose mes boitiers et supplie JC de ne pas bouger, de ne pas parler LOOOL. Pétrifiée, je reste au milieu des deux sièges n'osant regarder qui arrive à ma gauche. On devait entendre mon cœur dans l'habitacle, un peu à la Muriel Robin partie sur la terre des éléphants (mais sans cinéma... no comment). Aujourd’hui, je suis morte de rire en y repensant ☺ ☺ ☺


JC gardera sa fenêtre gauche entre-ouverte. La scène sera photographiée avec son smartphone pour ne pas effrayer le clan ni en geste ni en bruit. Nous pensons en effet à cet instant qu'il n'est pas nécessaire de chahuter (rires), vous en doutez ? Immortaliser ce moment en toute discrétion était obligatoire.

Il y en a à droite, à gauche et enfin à côté de nous. Chuuuuuttttt....



C'est à peine croyable de voir passer, à 2 mètres de nous, des éléphants de 7 tonnes pour certains, sans même entendre le moindre bruit, le moindre petit cailloux sous leurs pattes. Ils ne casseraient même pas d'œufs ! Le bonheur existe oui, il est là !



Sont pas mignons ces p'tits éléphants ? Hein ?! ...


Certains profitent du transport gratuit ;-) moins affolés que nous.



Ils s'éloignent, quel moment nous vivons... 1, 2, 3....7, 8 ...


Ah mais quand y'en a plus, ben oui, y'en a encore ! Et celle-ci ne rigole pas... Vous la reconnaissez ?


Un coup d'œil tranquille dans la voiture et ... je tombe dans les pommes !  LOL, non bien sûr mais il m'est impossible de vous décrire ces instants qui, pour 1 minute à tout casser, ont duré 1h.


 Après analyse de la scène, que la matriarche conclura sans danger pour les siens, ils s'éparpilleront à droite, à gauche pour s'adonner à leur principale occupation : manger et boire.


Parmi les paysages grandioses, les animaux fascinants et leur vie sauvage en pleine brousse ou sur les lacs et au milieu des falaises de la Rift Valley, ce sont bien avec les éléphants que nous auront les souvenirs les plus forts.


Commentaires

  1. bonjour Nath
    quelle série fantastique ! des éléphants tout autour de l'auto et des sauvages !!!
    j'imagine bien ce que vous avez pu ressentir à cet instant surtout quand la matriarche vous regarde .
    je me délecte de ta façon de raconter tellement vivante que je suis avec vous pour vivre ces instants inoubliables .
    super tes photos à cliquer .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ghislaine,
      C'était tellement fort qu'il est difficile de s'expliquer sur cet instant. Ce que je sais c'est que nous avons eu le même réflexe tous les deux. Si nous chuchotions avant et après le passage de cette grande femelle, devant elle plus un mot n'est sorti de nos bouches.
      Les photos que tu peux voir en grand format l'ont toujours été ;-)
      Merci beaucoup et bonne soirée.

      Supprimer
  2. oups... ça a du être un sacré moment... mais ce devait être extraordinaire aussi...bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Ton extraordinaire récit m'a à la fois fait rire, puis pleurer de bonheur et de tristesse.
    Au fur et à mesure que je te lis, je me trouve avec vous dans le 4x4. J'imagine l'émotion et la crainte que vous avez ressenties. Voir ces mastodontes passer si près de soi doit être tellement impressionnant et,.. merveilleux !
    Vous avez trouvé les bons gestes, ouf !
    C'est émouvant de voir ces animaux libres alors qu'ils sont braconnés pour leurs défenses.
    J'aimerais tant qu'on les laisse tranquilles, ils sont si beaux.
    Merci Nath pour ce reportage, fait avec humour (normal hein après qu'ils soient passés), accompagné de vos splendides photos. Je comprends que cet épisode reste à jamais gravé dans votre mémoire, on oublie rarement les émotions si fortes ;)
    Bisous, bonne journée à vous.

    RépondreSupprimer
  4. ah mais là , j'fais une syncope ! jamais j'aurais pu photographier, comme l'autruche j'aurais mis ma tête entre mes genoux et je me serais ratatiner au sol de la voiture en retenant mon souffle le plus possible .... c'est intense, rien que de te lire et de voir les photos j'ai la trouille .
    quand je vois le regard de la matriarche ! ça me glace, elle n'a pas l'air commode ...
    Incroyable aventure , vous vous en souviendrez longtemps !!
    bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu aurais fini par les observer fais moi confiance ! Si tu vas là-bas c'est pour ce merveilleux spectacle ;-)
      Bisous et bonne soirée.

      Supprimer
  5. Oh là là là là!!!!! Quelle chance!!!!!!!!! J'ai regardé à deux fois les photos en grand format, quel bonheur!!!! Oui j'imagine bien le palpitant à 100 à l'heure, mais qu'est-ce que j'aurai aimé être à votre place!! Merci pour cette magnifique proximité avec mon animal fétiche!
    Bises Nath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Caro :))
      Bonne soirée et merci à toi.

      Supprimer
  6. Cousou Nath,
    Que dire après tout ça ? Ben rien, juste essayer de ressentir vos émotions au travers vos clichés.
    Des moments qui restent gravés pour le reste de l'existence, je n'en ai aucun doute et oui, j'imagine bien le boum boum des coeurs !
    Merci pour le partage de ces magnifiques instants.
    Gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale,
      Même la chaleur qui nous pesait avait comme qui dirait disparu à ce moment là !
      Merci et gros bisous.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  7. De sublimes photos !! Bravo à toi !! cela a dû être fabuleux cette rencontre !

    RépondreSupprimer
  8. bonsoir Nath , comment dire .... c'est énorme ! dans tous les sens du terme . explique moi une chose , pkoi tu as fermé la fenêtre ? pour te sentir en sécurité lol
    Un moment extraordinaire , merci du partage
    bonne soirée
    biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Steph,
      Ah ah ah... oui c'est vrai, pourquoi j'ai fermé mes fenêtres ? Un joli coup de patte arrière et hop, fenêtre ou pas.... ;-) Drôle de réflexe hein ?!
      Bonne soirée. Bises

      Supprimer
  9. Hi Nathalie,
    A most enjoyable visit to your post to see those magnificent creatures and wow how close to got. to them.
    All the best. John

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Welcome Titus :)
      Tank you for your visit.

      Supprimer
  10. Hi. Huge animals are those elephants. Have a nice evening.

    RépondreSupprimer
  11. Ouf !!! On retient son souffle rien qu'à te lire et à les voir passer au travers de vos photos. J'imagine sans peine les cœurs qui cognent tellement dans la poitrine qu'on espère que les éléphants ne les entendront pas ! Quel moment !!! Inoubliable, je te crois sans peine !
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nath,

      Oh oui, on retient son souffle. Quel moment extraordinaire vous a offert la vie sauvage. Quelles photos ! Très impressionnant tout ça. Mille fois merci pour ce magnifique partage riche en beauté et émotions.
      Bises

      Supprimer
  12. Elephants simply defy the imagination. We had hoped to see them in South Africa when we were there in 2008, but there was drought in the areas we might have had success and the herd had moved.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Nath
    Quelle aventure ! Une poussée d'adrénaline lol. Vraiment très impressionnant. Bel article
    j'ai regardé récemment le reportage avec Muriel Robin,
    Merci et bonne semaine
    Daniel

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Nath, en réponse à ta question oui tout va bien ...merci .
    Ici quand on a dans le viseur un martin -pêcheur on est heureux
    mais être entouré de ces masses puissantes c'est autre chose
    nous sommes là dans une autre dimension à tous points de vue.
    Vos photos sont magnifiques ....Que de souvenir vous devez avoir en tête.
    Bonne semaine Nath...Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Nath, cette fois rien qu'en lisant l'introduction, je me suis dis, ce jour là il leur est arrivé un truc, pas forcément cool, peut être ils sont arrivés trop tard à la sortie et ont passé la nuit au poste ? Mais non c'était bien plus intense que ça et avec de bien meilleurs souvenirs ! Vous avez du vous sentir tout petit et pas tellement à l'abri dans le 4x4 même si ce dernier offre une protection disons "psychologique". Que d'émotions ! Merci pour le partage. J'ai tellement aimé que j'ai mis le lien sur ma page Facebook. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  16. bonjour Nath
    superbe plongée au sein du groupe....cela doit etre impressionnant de les avoir a une telle proximité !!! j'adore ce petit héron garde-boeufs qui se fait balader sur le dos !!!
    bonne journée, bises, maurice

    RépondreSupprimer
  17. Salut Nath,
    Extra cette série.
    Vous allez vous en rappeler toute votre vie de celle-là !
    Notre guide Namibien nous a dit que c'était l'animal qu'il craignait le plus.
    Bravo encore et merci pour le partage.
    Bisous.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois