Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs et ne sont pas LIBRES DE DROIT. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

La Vallée du Grand Rift et ses plateaux.


La vallée du Grand Rift s'étend sur plus 6000 km de long. Débutant sur Djibouti en englobant de chaque côté une partie de l’Érythrée et de la Somalie, la faille descend jusqu'au Mozambique. Cette formation géologique est un ensemble de plaines, de monts, de vallées, de steppes et de grands lacs. Nous avons navigué sur ses lacs au Nord du Kenya, Baringo, Naivasha et Bogoria, nous voilà maintenant dans la partie Sud du rift Kényan. Nous découvrons alors ce haut plateau emprunté la veille, en pleine nuit. La découverte est totale.


Dettes payées, voiture en marche, nous partons. L'aventure de la veille se terminant bien nous allons essayer de profiter au mieux de cette dernière journée sauvage. L'aventure est bien sauvage oui, habillés comme la veille, les odeurs allant avec, le ventre vide depuis plus de 18 heures, c'est avec nos yeux que nous nous nourrissons. Nous avons, heureusement, économisé l'eau hier. À subir la chaleur actuelle, dès 8h du matin, nous nous attendons au pire une fois passé 10h et au milieu d'immenses étendues de sel.


Découvrir cette grande steppe que nous avons traversée de nuit à l'aveuglette est bien plus agréable :) Derrière nous, les falaises du Grand Rift. Quelques arbres épars et pas grand chose d'autre à perte de vue. On pourrait même croire que le vie n'y est pas et pourtant si, discrète mais elle est là. Notre camp était donc quelque part là-derrière...

 LIÈVRE DU CAP - LEPSUS CAPENSIS - CAPE HARE

 GAZELLE DE GRANT - NANGER GRANTI - GRANT'S GAZELLE 


Pour décrire ce qu'est une steppe, je crois que je ne pourrais pas faire mieux qu'avec cette photo. Sur celle-ci se mélangent, sable, poussière et roches volcaniques. Certains habitants ont bien compris comment trouver de la fraîcheur dans un milieu si hostile. Ce genre de termitière, plus grande que mon mètre soixante cinq, doit être un véritable frigo à l'intérieur. Observez la couleur à la base de la construction, bien plus foncée que le reste, signe d'humidité.

 
 

Commentaires

  1. partie pour de nouvelles découvertes...des paysages de livre géo... bisous

    RépondreSupprimer
  2. The Rift Valley is beautiful. The Hare with long eared, and the Gazelle is over the moon, brilliant.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Nath,

    Les paysages sont hostiles mais qu'est-ce que c'est beau! Et puis rien que le mot "Afrique", pour moi c'est un enchantement. :-)

    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Sable, poussière, roches volcaniques , je me demande comment ces herbivores arrivent à survivre dans pareil endroit ! les conditions ne sont pas vraiment idéales.
    c'est immense , mieux vaut ne pas tomber en panne
    bises Nath

    RépondreSupprimer
  5. Faut penser à boire et à manger !
    Je n'aimerais pas vivre dans ces endroits là lol
    Bonne semaine et belle aventure !
    Daniel

    RépondreSupprimer
  6. Quel bonheur de suivre ces merveilleuses aventures.. bon là c'est plutôt hostile et se nourrir avec les yeux n'est pas évident mais c'est si beau. Encore de belles rencontres... et je crois que vous allez bientôt pouvoir emplir votre estomac. Mais pour l'instant ce sont des photos fantastiques qui me font rêver car tellement rares.
    Bon début de journée Nath et bises tout plein
    chatou

    RépondreSupprimer
  7. bonjour Nath
    18 heures sans manger et en pleine chaleur dans ce désert minéral ...mais quels souvenirs vous vous êtes emmagasinés !
    c'est quand même beau et mieux que la nuit à l'aveuglette et il y a de la vie malgré tout .

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Nath,
    Moi j'aime ces paysages, et même avec toute leur hostilité.
    Impressionnante cette termitière en te voyant à côté !
    Je ne me lasse pas de tous tes articles, et cette nouvelles série qui relate le voyage et vos expérience, j'adore.
    Gros bisous à vous deux et bonne journée

    RépondreSupprimer
  9. Salut Nath,
    Ca c'est de l'aventure en pleine nature.
    Que tous les deux, sans guide: faut pas avoir les jetons !
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  10. Quelle aridité, c'est sûr !!! Impressionnante, cette termitière ! On se demande comment il peut y avoir de l'humidité à la base quand on voit le paysage autour.
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Nath,
    j'aime ces paysages arides qui me font penser à certains endroits du désert et qui me manque un peu ici :)
    La termitière est énorme, quel incroyable travail !
    Le lièvre a les oreilles bien abimées, il est joli tout comme cette gazelle.
    Mais dis donc, vous n'aviez pas prévu de nourriture ?

    RépondreSupprimer
  12. Hi. The rabbit is so cute. Have a nice evening.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois