Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Un beau matin au milieu de nulle part.


Le jour se lève et nous avec. Avec une nuit courte, agitée et mémorable, je n'ai qu'une envie c'est de quitter ce camp au plus vite. Pour oublier certainement mais surtout pour le soleil car nous savons que passé une certaine heure les photos sont impossible. Encore plus ici où l'atmosphère saturée en sel peut nous jouer des tours. Non, et nous n'avons pas fait tout ça pour ne pas voir les Flamants nains au réveil....



Nous avons trouvé ce fichu camp oui ! 

Arrivés sur le plateau après 18h15, il fait nuit. À part les toutes petites lampes du 4x4, la pollution lumineuse n'est pas d'actualité au Kenya, encore moins dans ces contrées lointaines. Alors autant dire qu'avec nos yeux d'Européens, on y voit quedal ! 

 (Cette grande ligne droite au milieu de nulle part, après les lacs, représente notre "piste". Nous sommes sur la droite de la photo après avoir "escaladé" la montagne et devons aller complètement sur la gauche).


Alors où sommes nous ? .... Et Comment va-t-on faire pour s'orienter ? ... Arrêtés pour essayer d'y voir sur notre carte, je vois le p'tit bonhomme à mobylette arriver derrière nous. Trop heureuse de voir âme qui vive passer par là, je saute du 4x4 et lui demande où se trouve le camp POUR DORMIR de Ol'Kimaratian. Le pauvre ne comprend pas où je veux aller. Forcément avec un nom à coucher dehors... ce que nous avons failli faire  ;-) 

Finalement je vais lui montrer le nom du bled sur ma carte. AAAhhhh ok. Il a compris. Il nous propose de le suivre ! Formidable. Mais le p'tit bonnhomme à mobylette a oublié que nous avions 4 roues et que nous n'y voyions rien... Lui roule comme un fou au milieu du sable, de pistes qui n’existent plus et de passages à guets écroulés. Si on arrive entier au camp, on aura de la chance.


 Le camp se trouve au milieu du carré rouge.



Et on y arrive au camp, sauf que j'ai développé une angoisse de parano sévère et que j'entraîne JC dans mon délire. Quelle imagination on peut avoir quand même c'est fou lol. Alors que ces Kényans ne demandaient qu'une chose, nous aider, ils ont du prendre les deux mzoungoux que nous sommes pour des débiles.   

Nous finissons dans une tente avec lits de camps qu'un chef Masaï est allé faire pour nous. Lui dormira sous une immense hutte en bois sur lit de camp également, sans porte, sans moustiquaire et sans mur, pour notamment éloigner les hyènes que nous entendons ricaner autour de nous. On est très loin des camps pour touristes américains ou chinois avec clim et spa, ça tombe bien on n'est pas fan de ce genre de lieu bling bling. Tout habillé sur le lit de camp, la nuit est courte.

Alors 6h du matin, nous voilà fin près à décoller. Même si nous n'avons rien avalé depuis midi la veille et que nous ne mangerons pas avant ce soir, voir le jour nous donne de l'énergie. Après avoir réglé nos dettes pour la nuit (1000 shilling kényans chacun, soit 10 euros), quelques oiseaux du camp viennent nous dire bon courage pour la suite. Sont pas gentils eux aussi ?!

Cichladuse tachetée             Cichladusa guttata  

Spotted Palm Thrush

 



drongo brillant             dicrurus adsimilis

fork-tailed drongo


 
 

Un petit nouveau se présente timidement à nous. C'est la dernière nouvelle espèce de notre séjour, portant la liste à 253 espèces tous statuts confondus.

républicain d'arnaud             Pseudonigrita arnaudi

Grey-capped Social Weaver

 


________________________________________________________________________________

La LPO Meurthe et Moselle  organise ce week-end, les 18 et 19 novembre 2017, une animation avec stand au  Domaine de Lindre  à l'occasion de la 12ème Fête de la Grande Pêche. Huit panneaux présenteront les oiseaux d'eau visible sur le site avec une de mes photos pour le Canard siffleur. Si vous êtes du coin, bonne balade et bonnes animations sur ce site.



Commentaires

  1. Hi . Awesome photos. Have a nice friday evening.

    RépondreSupprimer
  2. Un joli final avec ces nouveaux oiseaux photographié et quel bilan incroyable avec toutes ces espèces rencontrées... un peu loin pour la balade dans ta région Nathalie, ce folder est superbe, bon week-end à vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet un peu loin pour une balade dominicale !
      Bon WE Philippe. Bises et merci.

      Supprimer
  3. je suis l'émission avec Mike Horn et je me dis qu'il y a un peu de cela avec vous, mais en 4x4 ..... merci pour ce récit et à quand les vidéos pour nous faire vivre en direct de telles aventures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques vidéos oui que je dois traiter pour faire un ptit truc à la fin.

      Supprimer
  4. Coucou Nath,
    Tu m'as bien fais rire avec ton récit, même si j'imagine aisément que vous n'étiez pas à la fête. Les oiseaux que tu nous présentes ici sont magnifiques, notamment le Drongo et le Républicain. Votre séjour est une véritable aventure humaine que vous n'êtes pas près d'oublier. Et je suis comme vous, les endroits bling-blings j'aime pas non plus. Là vous étiez au plus près des habitants de ce pays.
    Bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  5. Lovely Drongo photos, stunning all the others.

    RépondreSupprimer
  6. avec ces plans , on se rend bien compte que ce n'est pas sans difficulté que vous avez pu atteindre votre cap et de la façon dont c'est raconté , excuse moi mais je me délecte comme si je lisais un livre d'aventures . en même temps , c'est comme si j'y étais et j'imagine les hyènes pendant que j'essaie de dormir . il faut que tu écrives vos aventures !!!

    les petits derniers sont mignons et ils vous récompensent avec une dernière espèce , bravo pour toutes vos espèces saisies pendant ce séjour inoubliable .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi t'excuser Ghislaine ? Lol régale toi c'est fait pour :)
      Bonne journée et merci.

      Supprimer
  7. t étais peut être stressée mais ça t as pas empèché de nous offrir ces superbes images .. sont trop beaux ces oiseaux... bisous... quel "suce pince" on attend avec impatience la suite...

    RépondreSupprimer
  8. Rien de lire ton récit , tu me fous la trouille, j'me disais sur quoi vont ils tomber ? c'est quand même hyper risqué ce que vous avez fait ... vous mériteriez une petite fessée !!!
    bon heureusement vous êtes récompensés le lendemain matin, mais quand même, va falloir repartir de ce trou perdu au milieu de nul part !!!! j'angoisse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'était pas en Somalie quand même :)). Le Kenya est encore un pays sûr côté humain.
      De jour c'est plus facile pour s'orienter. ce qui nous angoisse c'est la descente de la montagne !
      BIZ

      Supprimer
  9. Coucou Nath et bien çà c'est de l'aventure.. non ni spa ni clim..et j'aurais eu peur avec les hyènes autour. Enfin tout est bien qui finit bien et comme c'est agréable d'être réveillée avec ces beaux oiseaux et en avoir découvert un de plus. Et toujours pas de nourriture?
    Mais quand on voit les photos de votre parcours, ço fait frissonner.
    Merci pour ces photos d'oiseaux.
    J'attends la suite toujours avec impatience.
    Bon week end et bises tout plein
    chatou

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Nath et JC, de beaux petits zozio, mais une drole d'aventure tout de même....
    Bon WE à vous deux.
    Le Berger.

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Nath,
    Sans dec, tu devrais réaliser un ouvrage et le publier, c'est vraiment excellent de te lire et comme j'ai une grande capacité à la visualisation et à me projeter, je t'assure, je le vis au travers tes mots.
    Bon, je rigole, mais vraiment, je conçois parfaitement les poussées de parano, j'en ai fait à moins que ça, toute seule sur le causse avec un mec qu'à l'époque je ne connaissais pas et qui depuis est devenu un très bon pote et qui avait une machette dans une main et une corde dans l'autre. Il m'emmenait voir un cheval, et je te jure, à un moment, je me suis mise à flipper sévère. Je tentais de me rassurer en me disant qu'il était bien costaud et que je devais encore courir plus vite que lui ;-)
    C'est chouette ces cartes, cela donne vraiment une idée de l'environnement.
    Superbe aussi cette série de petits passereaux.
    Aller, une fois encore merci pour tout ça.
    Gros bisous à vous deux et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale,
      Une machette et une corde, y'a mieux quand même mdrrr....
      Bisous à vous.

      Supprimer
  12. Tout est bien qui finit bien, mais j'imagine le cœur qui bat tout le long de cette histoire et la crainte de ne pas trouver !!!
    Jolis tout plein, les petits copains du réveil !
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  13. Salut Nath,
    Wouah 253 espèces?
    Quel palmarès exceptionnel !
    Un grand bravo à vous deux.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Thierry,
      C'est assez impressionnant oui. 217 espèces en France en 4 ans et 253 au Kenya en 25 jours .... :) ça laisse rêveur.

      Bises et merci.

      Supprimer
  14. Coucou Nath, un épisode palpitant rédigé avec tout ce qu'il faut pour nous faire flipper. Un truc m'étonne : vos hôtes n'avaient pas de nourriture à vous vendre ?
    Sinon les petits passereaux sont adorables, j'ai une petite préférence pour la première avec son nom à coucher dehors (justement ça a failli être d'actualité pour vous). Ça a du vous faire du bien de les croiser au réveil après toutes ces émotions.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Régine,
      Et non pas de nourriture, le camp était fermé depuis quelques jours et tout le monde était reparti sur Nairobi, mise à part un chef masaï du coin qui nous a ouvert une tente.
      Une fois que tu as prononcé le nom de cichladuse plusieurs fois, ça va tout seul lol.
      je t'embrasse également.
      Bises

      Supprimer
  15. Coucou Nath,
    tout est bien qui finit bien, ouf ! vous avez pu dormir sur un lit de camp, vous êtes jeunes hi hi.
    Cela dit, je comprends vos angoisses, pas facile de se retrouver perdu sans trouver son chemin.
    Impressionnant le nombre de nouvelles espèces vues, c'est le bonheur !
    Le Drongo et le Républicain d'Arnaud sont superbes.
    Bises, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Nath
    Il y a du suspens dans ton article lol
    Tu as une belle passion !
    Bises et bonne semaine
    Daniel

    RépondreSupprimer
  17. De très belles prises et quelle aventure !!!! Pas croyable !!!

    RépondreSupprimer
  18. Quelle réussite ce voyage!
    Et qui voyage dit aventure(s!!!) LOL!
    Je suis au parfum!
    Magnifique bilan, avec des photos superbes et pour certaines rares!
    Si je fais la moitié de tout ça, je serai sur un p'tit nuage!!!
    Rebises les copaings!!!

    RépondreSupprimer
  19. On s'y voit, à ne pas parler le même langage e ce n'est pas toujours facile de se faire comprendre !
    Enfin quelle équipée inoubliable Nath !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois