Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Au pays du Prête Jean, l'Abyssinie où, dit-on, l’humanité est née.


Repartir au Kenya était tentant. Découvrir ce pays débouche forcément sur la même envie : y retourner pour en découvrir encore plus et revoir toutes les merveilles déjà découvertes. Mais notre Terre Mère regorge de beaux endroits et nous ne sommes pas éternels, alors ne vaut-il pas mieux aller ailleurs pour découvrir autre chose avant que tout cela ne disparaisse à vitesse grand V pas notre faute ?


Découvrir un autre pays que le Kenya oui, mais finalement, pas si loin que nous pourrions vous le faire croire. Même après 4 voyages vers l'Afrique et les îles bordant ses côtes, l'attirance vers ce continent est toujours présente et c'est vers sa corne que nous nous sommes dirigés. 

Si peu éloignée du Kenya et de l'Afrique de l'est, la région de la corne de l'Afrique est pourtant bien différente. Nous avons, cette fois-ci, poussé les portes du pays qui fût le berceau de l'humanité, l'Abyssinie où l'on parle l'amharique.

Ce pays ne ressemble à aucun autre en Afrique, il faut peu de temps pour s'en rendre compte une fois sur place. Seul pays d'Afrique qui n'ait jamais été colonisé (si peu par l'Italie) le pays du Prêtre Jean est riche de toute son histoire et de toutes ses tribus et dialectes. Vaste comme deux fois la France, l'Éthiopie est le 10e plus grand pays d'Afrique en superficie. La topographie bien spécifique au pays, avec ses hauts plateaux montagneux, offre une belle variété d'espèces animales et encore plus pour l'ornithologue. La corne de l'Afrique possède 61 espèces d'oiseaux endémiques , l'Éthiopie en possède 39 dont 15 ne sont visibles que dans ce pays. En plus des oiseaux, nous vous ferons découvrir des espèces animales que l'on ne voit nulle part ailleurs et qui, pour certaines, sont les plus rares du monde. 

Nous vous invitons cette année à nous suivre dans la Vallée du Grand Rift Éthiopien. Direction les plateaux Abyssiniens : le plateau du Shewa, fief de la capitale Addis Abeba, la plus haute du monde, le massif du Bale culminant à 4300 m, où il n'est pas bon de courir comme les lièvres qu'on y trouve, et son plateau du Sanetti et du Dinsho. Savanes, plaines, monts, falaises, forêts et bien sûr lacs de la Rift Valley, faunes et flores endémiques sont autant de merveilles qu'il faut découvrir dans ce pays.

Le décor planté, voici quelques clichés de ses habitants.










Commentaires

  1. ils sont beaux tous ces enfants
    bon dimanche bises Cathline

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Nath,
    Belle entrée en matière sur votre choix de destination.
    Superbe ces portraits des habitants, cela commence fort.
    Très belle série de visages.
    Cool, tu as donné le top départ, trop bien, je sais d'avance que je vais me régaler.
    Gros bisous à vous deux et bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. oh la oh la... mais je croyais que t étais en pause longue durée.. et que vois je ? une news... quelle bonne surprise.. et de biens beaux portraits... gros bisous bon dimanche

    RépondreSupprimer
  4. Hello ma oiselle,
    vous êtes donc rentrés?
    As-tu reçu mon mail?
    Quels beaux portraits vous nous offrez tous les deux!
    Je fais ici une exception, je ne suis pas encore prête à bloguer mais ça va venir!!
    Grosses bises à vous deux :)))))))))

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Nath,

    Ravie de vous retrouver, j'ai bien pensé à vous me demandant ou vous étiez. Voilà j'ai ma réponse, et je suis super contente que l'on reste encore en Afrique. :-)
    De magnifiques portraits d'enfants pour ouvrir le bal. Ils n'ont rien, et ils ont tout en même temps: un sourire magnifique qui illumine leurs visages malgré leur vie difficile, une joie de vivre que l'on est loin de voir dans nos pays occidentaux. Merci pour cette belle entrée en matière.
    Bises et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caro,
      Ils ont la famille, les amis, la vie en société, le jeu simple mais heureux, la débrouille et les rires. Ils n'ont pas de PS4, de DS, de tablettes et autres saloperies qui abrutissent les enfants d'ailleurs... La vie est dure et injuste parfois, mais ils sont authentiques !
      Bises Caro.

      Supprimer
  6. Hello Nath,
    Content de te retrouver sur la toile. Une belle introduction du voyage. Je te suis volontiers et attends la suite avec impatience.
    Bon dimanche.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Nath,
    Quel bonheur de te retrouver, je sens de l'émotion à travers tes mots et de "l'amour" pour ce pays.
    Un début prometteur avec ces très beaux portraits et scènes de vie.
    Merci pour ce nouveau départ vers de nouvelles découvertes.
    Bon retour à vous deux ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Katia,
      C'est un fabuleux pays qu'il faudrait refaire plus longtemps et surtout plus en détails même si l'immersion a été totale par moment.
      Bisous et bonne soirée.

      Supprimer
  8. Bonsoir Nath et JC, je me doutais bien que vous aviez pris la poudre d' escampette, j'ai hâte de voir vos clichés de ce pays que je ne connais pas.
    Bonne semaine, bises.
    Le Berger.

    RépondreSupprimer
  9. Vous voilà donc de retour ! Avec de super photos dans vos besaces, bien sûr. Ces portraits en sont un avant-goût.
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  10. Un endroit qui doit aller droit au coeur.. une magnifique série de portraits, merci Nath, nous sommes dans l'ambiance en plus de ton récit.
    Belle journée et bises tout plein
    chatou

    RépondreSupprimer
  11. Ah mais je me suis fait du souci, un sang d'encre , tout cela parce que je n'avais pas vu que vous êtiez partis !! sniff, heureusement Pascale m'a rassurée.
    Je sens qu'on va encore se régaler et en prendre plein les mirettes, j'vais pas encore tout retenir mais le peu ce sera déjà cela ! hihihi
    bisous bisous, trop contente de te lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, merci Pascale. Tu me fais bien rire :))
      Ne t'inquiète pas, tu reverras de nombreux oiseaux déjà vus au Kenya.
      Bisous.

      Supprimer
  12. coucou Nath, vous voilà de retour et je me régale d'avance en voyant ces enfants d'Afrique , tellement mignons et sûrement plus heureux que les nôtres .encore plein de nouveautés pour ceux qui sont resté à vous attendre .

    pour mes pages , tu as raison, je me renseigne pour savoir comment faire .
    à bientôt

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Nath,

    Contente de te retrouver.
    Ces portraits sont magnifiques! Quels beaux visages!
    Bisses

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Nath
    C'est reparti pour une nouvelle aventure ! et aussi un beau dépaysement
    Belle aventure !!! A+ (Daniel)

    RépondreSupprimer
  15. Merci à toi pour ces superbes photos ! J'adore+++

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Nath, contente que vous soyez rentrés ! Quelle belle introduction, je sens que l'on va encore se régaler. Je file voir les billets suivants ! Bises

    RépondreSupprimer
  17. One of the things that struck me so forcefully when I visited Ethiopia was the diversity of its peoples - so many different origins, religions, belief structures, regional languages. But the grinding poverty of the country was hard to cope with.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois