Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Les tisserins de Ziway.


Un peu plus de 160 km nous sépare de notre premier arrêt où nous passerons la nuit. Pour une circulation normale, comptez 3h de route. Mais il s'agit bien d'une normalité théorique car sur le terrain, c'est autre chose. Chèvres, ânes, zébus, "calèches" et nids de poules sont autant d’obstacles à éviter. Nous mettrons en réalité un peu plus de 4h.



La sortie d'Addis ressemble à s'y méprendre, pour nous occidentaux, à celle de Nairobi. Larges routes, énormes rond-points et ponts surdimensionnés. Les Chinois sont bien passés par là ! Sur la route, les poteaux électriques défilent sous nos yeux. Je suis très impressionnée par le nombre de lignes HT se trouvant dans les plaines blondes éthiopiennes. Équipement flambant neuf, il y a des lignes partout. 

Voilà notre premier parcours avec l'arrêt minute au bord du lac Koka et ses Marabouts d'Afrique. Nous perdons, de la capitale à Ziway, à peu près 1000 mètres d'altitude mais, pour le moment, rien n'y paraît.



Arrivés à notre hôtel, la faim au ventre, des gazouillis qui nous sont très familiers nous font tout oublier. Les Tisserins gendarmes sont là, fidèles à leur activité favorite, le tissage. L'arbre qu'ils occupent, drapé de magnifiques variations de couleurs pourpres, est un immense Bougainvillier. Arrivés sur le site vers 13h, il faut composer avec le soleil brûlant le feuillage vert argenté des arbres.

Tisserin gendarme             ploceus cucullatus

village weaver





Certains jouent les romantiques et tissent leur nid au milieu des fleurs, le rendu est superbe.




C'est accroché à l'intérieur du nid et en ouvrant les ailes que le mâle formera un rond parfait avec les brindilles tissées. Ceci sera la base du nid. 



En Afrique, ou même ailleurs mais c'est en Afrique qu'il y a le plus d'oiseaux au mètre carré, il ne faut jamais se contenter de ce que l'on a sous les yeux. Croire qu'une colonie d'oiseaux est composée d'une seule espèce vous fera louper d'autres individus. Alors parmi ces grands bavards que sont les Tisserins gendarmes, des individus plus discrets et plus petits ont attiré mon regard, les Tisserins de Rüppell que nous n'avions jamais vus. Même en Éthiopie, leur zone de répartition est limitée à la vallée du rift. Nous n'aurons pas le mâle en photo, bien trop farouche, mais des femelles se sont montrées plus familières. 

Distribution : NE & E Soudan, N Érythrée, C & NE Ethiopie, Djibouti, N Somalie, S péninsule Arabique ainsi que de vieilles données au NE du Kenya. 

TISSERIN de rüppell            PLOCEUS galbula

rüppell's weaver





Commentaires

  1. Bonjour Nath,

    C'est superbe ces nids dans le bougainvillier, on se croirait au printemps et tes photos me réchauffent. :-). Ravie pour toi que tu ais pu saisir une nouvelle espèce à mettre à ton actif. Quand à moi je prend énormément de plaisir à te lire. Les photos on en parle même pas. :-)
    Bises et bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Nath,
    Fantastiques ces oiseaux et des architectes vraiment incroyables.
    Une très belle série dans une très jolie qualité photographique.
    Gros bisous et bonne soirée à vous deux

    RépondreSupprimer
  3. Waouhhhh !!! Et dans ce décor superbement fleuri, on en prend plein les yeux, à défaut de les entendre chanter.
    Oui, j'imagine très bien qu'avec toute la pluie et le froid que nous avons depuis plusieurs jours, la différence doit être difficile à assimiler !
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  4. omme c est joli... c est fou ces nids tout tréssés... et le petit zozio est bien beau aussi... j adore.. bonne soirée bizzz

    RépondreSupprimer
  5. Wow. Awesome photos.

    Happy Valentines day.

    RépondreSupprimer
  6. Que de jolies photos fleuries, tout à fait d'actualité pour une Saint-Valentin ! Il est trop chou le tisserin gendarme dans son nid tout rond. Et les gendarmette de Ruppell sont aussi très belles. On voit bien que le soleil tapait fort ! Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. La chance, ce soleil brûlant :)
    Je suis impressionnée par la façon dont ces tisserins font leur nid. C'est de l'art !
    La femelle Tisserin de Rüppel ressemble un peu au verdier.
    Tes photos dans ces bougainvilliers sont très belles.
    Bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  8. De très belles photos de ce montage de nid! Bravo à vous!

    RépondreSupprimer
  9. Oh Nath voir la construction de ce magnifique nid est une merveille, vous avez du avoir beaucoup de patience pour prendre ces photos qui sont incroyables.
    Les architectes font des années d'étude pour apprendre à construire et c'est inné chez les oiseaux et d'autres espèces animales. Je crois qu'ils sont doués d'une certaine intelligence.
    Belle bannière!
    belle journée et bises tout plein
    chatou

    RépondreSupprimer
  10. Pour avoir vu pas mal de documentaire sur la façon dont ils construisent leurs nids , je trouve cela prodigieux de pouvoir les avoir sous les yeux ! c'est magique

    RépondreSupprimer
  11. That is one amazing clever bird Nath.

    RépondreSupprimer
  12. Ces tisserins sont de sacrés bâtisseurs, si tu les revois tu leurs dit qu'ils me fabriquent une habitation de fortune. Bonne semaine à vous deux. Bises.
    Le Berger.

    RépondreSupprimer
  13. Hi Nathalie,
    I have spent many happy hours watching weavers nest building, I have even seen them demolish a nest that wasn't up to standard as far as they were concerned.
    Super images of this delightful bird.
    All the best, John

    RépondreSupprimer
  14. Quels merveilleux bâtisseurs. J'admire la finesse du travail, la délicatesse. On parle du doigté pour un artisan humain. mais comment dire pour un oiseau?
    L'autre oiseau, plus discret, est joli aussi.
    Merci pour toutes ces images
    Bises
    ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois