Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs et ne sont pas LIBRES DE DROIT. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Au refuge "Les Rougequeues", nos voisins du moment.


L'arrivée des beaux jours et du soleil actuel ne font pas que sortir les fleurs des sous-bois ou les papillons. Dans l'après-midi ou en soirée, il vaut mieux avoir l'appareil photo prêt à démarrer, comme par exemple sur la table de terrasse. Avoir le temps de poser les outils ou d'arrêter de travailler pour aller le chercher. Mais avec eux,  le temps, on l'a. 



Loin d'être effrayer par nos faits et gestes ou par nos voix, quelque soit le moment de la journée, ils s'approchent d'eux même. Un mâle, des femelles ou des jeunes de l'an passé... sort qui veut. C'est parfois Doudou, le cheval du prés avec qui je papote ou à qui je fais quelques grattouilles, qui m'avertie de leur présence en regardant dans leur direction. Dans ces conditions, pas de photo, on s'observe. 


D'autres fois, on les voit arriver. En plein après-midi ce sont plutôt les jeunes qui semblent être les plus vaillants pour sortir du bois. Encore foufous, cela saute dans tous les sens.





Le changement de pelage est bien visible à cette période. Et ça gratte ! 


Certains jours il faut attendre le début de soirée pour les voir pointer le bout de leur museau. Ce soir là, nous étions aux milieu de nos Robiniers faux-acacias lorsque le mâle a donné le top départ. 


Un coup d'œil derrière...


Les p'tits jeunes arrivent, toujours aussi joueurs.



Si certaines fois ils restent au milieu du prés, d'autres fois ils nous rejoignent et n'ont que faire de nos silhouettes. En tout cas l'herbe leur plait ^^.



Ce face à face de 3 4 mètres était plutôt magique. Les petits nuages n'étaient pas bien loin dans nos cœurs. 







Même la minette reste figée devant ces 3 machins. Déjà intriguée lorsque Doudou passe au fond du jardin, alors ceux-là, pensez-vous !



Commentaires

  1. tu fais de bien jolies rencontre chez toi... quant-à minette elle est trop trop belle... gros bisous bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Nath,
    Mais quel bonheur d'avoir de tels voisins, je t'avoue que les miens me font bien moins fondre ;-))))))
    Mais bientôt peut-être quand nous nous serons éloignés de la ville.
    C'est tout simplement magique ces moments offerts dans la complicité, car nul doute qu'ils n'ont aucune crainte, ils sentent bien que le danger n'est pas là.
    Très belles, que dis-je, superbes photos.
    Gros bisous et bonne journée à vous deux, ici, on espère que cela va se lever, c'est encore bien bouché ce matin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous le souhaite Pascale, pour les chiens aussi ! Tu connais déjà ça alors tu dois avoir hâte.
      Gros bisous et merci.

      Supprimer
  3. Des scènes qui réjouissent et enchantent. Les animaux doivent sentir qu'ils ne risquenet rien . Il doit régner une aura d'amour autour du Refuge. Que du bonheur, j'imagine sans peine

    Merci pour ce partage "magique".
    Bises
    ;)

    RépondreSupprimer
  4. Oh là là, tu vis dans un petit paradis. C'est extraordinaire qu'ils s'approchent ainsi et ils doivent avoir une sacrée confiance en vous. Je pense qu'ils doivent passer énormément de temps à vous observer. Le mâle m'a l'air plus tout jeune et on voit bien leur mue. Des moments comme ça, c'est le bonheur à l'état pur pour moi. Merci pour ce partage.
    Grosses bises.

    PS: non ton premier commentaire n'est pas passé.

    RépondreSupprimer
  5. Géniale cette série de photos . Que du bonheur pour vous

    RépondreSupprimer
  6. Très sympa vos chevreuils et quel plaisir de les savoir en sécurité près de vous... tant qu'ils y restent!!
    De belles photos, ma oiselle!
    Le brocard a déjà perdu son velours! Par ici ils le perdent juste maintenant.
    Je suis allée au DDO à Mazères, et tu ne vas pas le croire... 6 chevreuils dont le mâle, avec le velours sanguinolent, sont restés à se reposer près de l'affût de la Gorge bleue le matin ou j'y était (mais ailleurs hélas) et un c.... trouvait qu'ils ne bougeaient pas assez alors il leur a balancé des cailloux.... Résultat, quand j'y suis allée, ils n'y étaient plus et n'y sont pas revenus de tout l'aprem... évidemment :(
    Grosses bises à vous 2 et ravie de vous retrouver au Teich :))))))))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est difficile de ne plus croiser de gros cons de nos jours !!!! Et des fois, il faut faire avec...
      Grosses bises oiselle et à bientôt ;-)
      Au moins on se verra, parce que côté piafs....

      Supprimer
  7. Des moments magiques que c'est émouvant de les voir là tout près.. de son jardin.
    Fabuleux.. minette est bien belle.
    bon dimanche Nath et bisous tout plein
    chatou

    RépondreSupprimer
  8. bonsoir Nath
    ils se sont bien habitués à vous d'année en année et les jeunes sont en confiance .
    ils sont bien pelés en ce moment avec cette mue ça fait drôle , on pourrait les croire malades .ta minette est très belle .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Ghislaine,
      Il est difficile de savoir si c'est toujours le même mâle, mais c'est probable (??)
      Bises et merci.

      Supprimer
  9. Quelles belles images et quel bonheur de les voir venir manger l'herbe si près de soi. Ils sont passés à travers les tirs, ouf, les petits vont pouvoir grandir tranquillement.
    Il m'est arrivé d'en apercevoir dans le champ derrière mon jardin, mais je n'ai jamais l'appareil et ils ne sont pas aussi confiants que les tiens. Dès que je bouge, c'est fini, il n'y a plus personne.
    Ta minette est superbe !
    Bonne fin de journée Nath, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez nous c'est sangliers avant tout. Ils fichent un peu la paix aux chevreuils tant qu'un forestier ne va pas râler parce que ses plans de chênes se font grignoter !
      L'avantage d'avoir grand c'est aussi que, lorsqu'on bouge, ils ne font pas attention à nous.
      Merci pour ma minette ;-)))
      Bises et bonne soirée.

      Supprimer
  10. Bonsoir Nath et JC, ils auront bientôt leurs belles robes pour la belle saison, une bien belle série de photos.
    Bonne semaine, bises.

    RépondreSupprimer
  11. Waouh !!! Quel bonheur ce doit être de les avoir aussi près !!! Je comprends bien les petits nuages dans vos cœurs. Je vous envie sur le coup !
    Bises à tous les deux et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Beautiful images of the Deer, such a lot of looking camera, fantastic Nath.

    RépondreSupprimer
  13. Bon jour Nathalie, les chevreuils sont bien présents chez moi aussi... de plus en plus ils sortent des sous-bois à la recherche de quelque nourriture, brocard ou chevrettes ils forment ainsi de jolis troupeaux. J'apprécie ici la belle proximité que tu as eue, bise.

    RépondreSupprimer
  14. Voilà un blog (et une bloggueuse) que je vais chérir de tout mon coeur ! Ces photos sont si émouvantes... C'est bon de voir ces petits loulous loin des fusils meurtriers ! Belle journée !

    RépondreSupprimer
  15. Comme chez Pascale , la mue est bien là ... Ils sont quand même vraiment pas farouches , ils se sentent en sécurité chez vous , les photos n'en sont que plus belles ! bisous

    RépondreSupprimer
  16. bsr Nath , instant magique , superbes photos , pas de stress apparent ce qui les rends encore plus belles , bonne soirée , biz

    RépondreSupprimer
  17. Merci de ton passage sur mon blog, cela m'a permis de découvrir le tien et ce magnifique article.
    Quelle chance de voir les chevreuils si près ! Ils n'ont pas peu de vous, ils se sentent en sécurité.
    Votre minette est superbe, elle aussi.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Nath
    De bien jolies rencontres ! Que du bonheur !
    Bonne semaine ! (Daniel)

    RépondreSupprimer
  19. HI Nathalie,
    What wonderful creatures to have as neighbors, you are so lucky and for them to come so close.
    They obviously feel very safe.
    All the best, John

    RépondreSupprimer
  20. These are such elegant creatures and evoke a sympathetic and appreciative response from all who see them.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois