Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs et ne sont pas LIBRES DE DROIT. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Que se passe-t-il dans les nichoirs ?


Après une balade au milieu des fleurs, rendons visite aux oiseaux. Tous les nichoirs, à l'exception de deux, sont encore cette année occupés. Bien sûr les oiseaux choisissent et contredisent une fois de plus ce que l'on peut lire dans les guides et manuels de fabrication de nichoirs. Une chose est aussi observée, les espèces conservent, en général, les mêmes nichoirs d'une année sur l'autre.



Pour certaines espèces, l'heure du départ a bientôt sonné. La pluie d'hier a quelque peu retardé les envolées mais cela ne serait tardé, c'est peut-être même pour aujourd'hui ?!

Chez les Étourneaux sansonnets et les Sittelles torchepots, les premiers à s'installer, de petites têtes curieuses sortent et passent des heures à observer leur nouvelle vie avec une seule envie, en découvrir plus.

Le nichoir Bûche a bien changé depuis son installation. L'écorce n'a pas fait un pli. Ce nichoir avait déjà abrité une couvée de sittelles puis d'étourneaux. Les revoilà cette année, toujours sous le nid des Pies bavardes, plus haut, dans le même pin. Comme quoi, une espèce dite nuisible ne nuit pas aux autres nichées. 

Après conception il ressemblait à ça :


Trois ans après voilà à quoi il ressemble ^-^ 





Coucou ! 


Si au début les parents évacuent les fientes pour ne rien dévoiler de leur nichée, les jeunes grandissants, évacuent eux même leurs fientes, cloaques dirigés vers l'extérieur... et parfois... ils visent mal 😜


Une petite pensée pour les lézards et grillons qui ne sont pas tranquilles chez nous, ne les oublions pas. Mais l'environnement est si bien préservé que les oiseaux n'en manquent pas. 


En revanche nous manquerons certainement de papillons, car 8 nichées (moineaux compris) cela fait du ménage. 




Inutile de prouver les exploits acrobatiques de la Sittelle torchepot, ni son talent de maçonne. Si le nichoir choisi, Pinocchio 2, possède un trou adapté à sa morphologie, il est nécessaire de faire l'étanchéité entre le toit et la planche de face. Si vous comprenez ce besoin, nous pas. 





Et un petit bonjour au monde extérieur ;-)



Les Mésanges bleues restent fidèles au nichoir LPO adapté à leur taille. 



Le nichoir Moineau, installé sur une façade de la maison, est occupé comme tous les ans par nos dévoreuses d'abeilles. Les Mésanges charbonnières.


D'autres charbonnières occupent à nouveau le nichoir Huppe. Et les locataires semblent être nombreux à entendre les petits becs crier famine. Mais en observant le gabarit du nichoir, vous comprendrez qu'ils ne sont pas à l'étroit. 



Le nichoir Hirondelle nord a retrouvé ses Rougequeues noirs. Le nourrissage a débuté en début de semaine. 








Le nichoir Hirondelle sud est occupé par les Rougequeues à front blanc, fidèles au refuge. La femelle couve.
Les Moineaux domestiques, qui ne nichent pas sur la propriété, viennent cependant chercher de quoi nourrir leurs petits. Ils explorent pourtant tous les ans la toiture et les nichoirs, nous gardons espoir de les voir un jour chez nous.


Les nouveaux massifs où rocailles et souches se mélangent aux graminées, lavandes et fleurs et qui a remplacé les 5 pins que nous avons abattus cet automne, plait déjà aux oiseaux.



Malheureusement, côté Huppe fasciée, nous n'avons plus rien. La femelle est morte l'année dernière, en pleine reproduction, le mâle a abandonné le seul oisillon et cette année personne n'est revenu. On se contente d'un mâle (peut-être le même) qui vient chercher larves et chenilles dans l'herbe.


Pour revoir les petites bouilles huppées que nous avions le plaisir de voir grandir, 
cliquez sur la photo ci-dessous.

Commentaires

  1. Coucou Nath,
    Quel article, un vrai régal (bon tristesse pour les Huppes tout de même).
    C'est le paradis des oiseaux chez vous, et pour vous les passionnés des plumes, le bonheur quotidien de pouvoir les observer.
    Splendide diversité, superbes photos. J'espère dans quelque temps pouvoir avoir ce même plaisir au jardin, car ici, faut pas rêver, même les Fauvettes à tête noire ont disparu dans la haie cette année.
    Les Sittelles acrobatiques sont vraiment géniales ;-)
    Gros bisous à vous deux et bonne journée (pour nous se sera dans un arrosage massif naturel depuis hier soir).

    RépondreSupprimer
  2. oh le pauvret... je me souviens très bien de ces petits amis que tu nous avais présentés... jte jure !!! en cas de pépin on ne peut vraiment pas compter sur les mecs... ceci dit j adore cet article qui me fait fondre de tendresse... merci Nath bisous

    RépondreSupprimer
  3. la première photo de la sitelle qui regarde par le trou du nichoir illustre la question !
    peu d'oiseaux en général mais chez toi ils ne connaissent pas la crise .voilà le temps des premiers envols , que le temps passe vite .super les photos des petits qui guettent dehors .

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nath,

    Tout d'abord merci pour ta réponse et ton lien sur les abeilles, très intéressant. Je suppose que pour le récupérer dans les arbres, vous mettez la fameuse tenue blanche et vous les saupoudrez pour qu'elles restent calmes?
    Ton article du jour, une merveille. Quel plaisir ça doit être de pouvoir suivre toutes ces naissances et leurs parents d'années en années, mais je suis sûre aussi que ça doit être du boulot d'entretenir tout cela. En tous cas vous faites tout pour que tout ce petit monde se sente bien alors un grand bravo à vous et un grand merci de partager tout cela avec nous. Quand je viens chez toi j'ai l'impression d'être devant un documentaire animalier et j'adore. :-)
    Les Huppes sont superbes et je suis étonnée en découvrant qu'elles choisissent des tuiles de toits pour les couvées. J'espère que ce mâle célibataire retrouvera une compagne, et qui sait, peut-être en a t-il déjà une en dehors du refuge et qu'il vient ici chercher pitance?
    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Oh quel bonheur que de voir tous ces plumeux et ils ont des hôtels sont des quatre étoiles.
    Ca doit être fabuleux à observer. Je suis allée voir les bébés Huppes...trop mignons, j'adore.
    Merci Nath et belle journée avec plein de bisous
    chatou

    RépondreSupprimer
  6. merci pour ces nouvelles, oui, des RVs (avé les mésanges entre autre) et d'autres pas malheureusement (Huppe fascié); et la Sittelle torchepot qui n'aime pas les courants d'air !

    RépondreSupprimer
  7. Salut Nath,
    Quel billet !
    Il y en a des locataires chez toi dis donc !
    Bonne soirée.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  8. Fantastic photos. And the best photo is the last one. Greetings.

    RépondreSupprimer
  9. joli monde !!! je n'ai plus les sittelles hélas ! j'enrage parce que je suis certaine qu'elles avaient leur nid dans le sapin derrière mais les proprios de la maison l'ont coupé ! snifff
    cette année les sansonnets et les merles n'ont pas été dévorés par les corneilles et les pies , je peste aussi contre les chats , je ne les vois plus au jardin le matin quand j'ouvre mes volets ;
    bisous

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique série ! bonjour Nathalie, que du bonheur à contempler tous ces acteurs ailés en cette période de nidification... c'est un beau succès de constater autant de naissances qui permettent de belles photos de proximité, merci et à bientôt. Bise

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour
    C'est magnifique à voir!
    On voit que les oiseaux s'y sentent bien!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  12. Oh, quel bonheur de voir que votre travail n'est pas vain. Les oiseaux apprécient vos nichoirs et sont en sécurité chez vous.
    Merci pour ces belles photos. Ce n'est pas courant d'avoir des étourneaux sansonnets.
    La Huppe a dû trouver un autre endroit, elles reviendront peut-être un jour ;)
    Vous n'avez pas pensé à mettre un nichoir pour une chouette ?
    Bonne soirée, bises

    RépondreSupprimer
  13. Génial tout ce petit monde , bien dommage pour la Huppe !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois