Photographes Nathalie et Jean-Claude Tichit. Les photos publiées sur ce site sont soumises aux droits d'auteurs et ne sont pas LIBRES DE DROIT. Pour nous contacter : nathalie.santa.maria@oiseaux.net

Dernière ligne droite avant Goba


Laissons les oiseaux finir leur journée tranquillement sur la mouillère de Dinsho, nous y reviendrons plus longuement dans quelques jours. Il est temps de se mettre en route pour Goba, ville où nous dormirons 3 nuits, au bord du Parc National. Mais il n'est que 15h30, la nuit est encore loin et ces lieux n'ont pas fini de nous surprendre.






Avant de partir, nous passons au bureau des rangers valider notre présence dans le parc et surtout confirmer notre guide, sans qui naviguer dans les montagnes et le parc serait assez difficile.


En s'approchant de la maison des rangers, une statue nous rappelle que Biniyam Admassu (info sur ce lien), grand protecteur et passionné de la faune en Éthiopie et membre de la fondation Frankfurt Zoological Society (FZS) est décédé lors de graves incendies, l'après-midi du 10 mars 2015 au milieu des montagnes de Bale. Son souhait était de laisser à tous les amoureux de la nature et aux futures générations une nature préservée. 
Sous la stèle, le canidé sauvage le plus menacé au monde et le plus rare aujourd'hui, celui que l'on doit absolument protéger afin qu'il peuple le plus longtemps possible les plateaux abyssiniens : le loup d'Abyssinie. 



Toujours sur place, je pars bien sûr en exploration autour du bureau des rangers et j'y rencontre de belles choses. D'abord ce Tarier africain.

tarier africain  -  saxicola torquatus
african stonechat



Puis cette espèce de tisserin rencontré au Kenya en plumage nuptial. Le Tisserin baglafecht

Tisserin baglafecht  ♀ -  ploceus baglafech
baglafech weaver



Je retrouve un merle rencontré lui aussi au Kenya, le Merle abyssinien.

merle abyssinien  -  turdUS abyssinicus
Abbysinian  thrush



Revoilà notre Serin à troies raies, enfin proche et bien placé.

sERin à trois raies  -  crithagra tristriata
brown-rumped seedeater



Et une petite boule bien excitée et rapide au milieu des graminées s'active. Une Astrild à ventre jaune, une autre nouvelle espèce.

aStrild à ventre jaune  -  coccopygia quartinia
yellow-bellied waxbill




Nous quittons le bureau et reprenons la route. Cinq minutes à peine et nous nous arrêtons de nouveau. Un accident a eu lieu il y a peu. Sur le bord de la route, gisent deux vaches et un veau, une ânesse et son ânon. Nombreux sont les camions sans frein sur cette route de montagne, la seule pour se rendre en Somalie. Lorsque ça cartonne, ça fait mal et le résultat n'est pas beau à voir...Corbeau à queue courte, Vautours charognards et Vautours de Rüppell commencent à arriver sur place. 

corbeau  d'Édith  -  COrvus edithae
somali crow




vautour charognard  -  necrosyrtes monachus
hooded vulture





VAUTOUR de rüppell  -  gypS rueppelli
rüppell's vulture




Dernière ligne droite avant notre hôtel, nous passons par la ville de Robe. Encore une fois, de nombreux Choucadors à oreillons bleus se pressent pour nous accueillir.

choucador à oreillons bleus  -  lamprotornis chalybaeus
greater blue-eared starling

 

Deux dernières nouvelles espèces viendront clorent ce trajet (mais pas la journée) et pas n'importe lesquelles non plus. Sur nos fidèles poteaux et fils, un Élanion blanc et un Rollier d'Abyssinie s'offrent à nos objectifs. 

Élanion blanc  -  elanus caeruleus
black-winged kite



Ce bougre n'a quasiment pas bougé mais quand on a un élanion aussi proche de soi, on prend ! 


rollier d'ABYSSINIE  -  coracias abyssinicus
ABBYSINIAN  roller



Commentaires

  1. bonjour Nath
    un très bel article avec toutes ces superbes espèces nouvelles et déjà vues , je ne me lasse pas de voir ces beaux oiseaux et j'ai un gros coup de coeur pour l'élanion blanc et le rollier .
    les camions sans frein font de sacrés dégâts , il ne faut pas se trouver sur leur trajectoire . heureusement que les nettoyeurs sont là .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ghislaine,
      Il ne vaut mieux pas non, malheureusement les vautours, toutes espèces confondues, sont de moins en moins nombreux pour diverses raisons dont l'homme n'est pas loin. Ces nettoyeurs sont la seule façon d'éviter la propagation de maladie en Afrique et le jour où ils ne seront plus là (comme chez nous d'ailleurs) on en subira les conséquences directes.
      Bises et bonne journée.

      Supprimer
  2. Bonjour Nath,

    Que de beaux oiseaux sur cet article! J'adore bien sûr le Rollier et l'Elanion, mais aussi l'Alstrid à ventre jaune que je découvre. Ca a du être dur de découvrir ces corps sans vie, mais la nature est bien faite et les vautours sont là pour nettoyer tout ça. D'ailleurs ce sont des oiseaux que j'aime beaucoup et quand je les avais découvert pour la première fois en parc, j'avais été sidérée par leur envergure. Ils sont magnifiques.
    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Caro,
      Se concentrer sur les oiseaux et non sur les cadavres ! Pas évident avec l'odeur qui entourait la scène.
      Bises et bonne journée.

      Supprimer
  3. Coucou Nath,
    Bon, là, des les premières photos, je bave et piaffe d'impatience rien qu'avec la stèle présentant le Loup d'Abyssinie (tu as oublié le b ;-). Les photos ne vont peut-être plus tarder du coup ;-)
    Encore de très belles photos d'oiseaux, avec de gros coup de coeur pour les Vautours, et pour finir avec l'Elanion blanc qui est une merveille du genre et pour le Rollier qui l'est lui aussi.
    Merci pour toutes ces merveilles.
    Gros bisous et bonne journée à vous. Ici, retour du ciel bleu (trois derniers jours sans pluie, l'exploit, il va même falloir arroser) j'espère que pour vous ce n'est pas le déluge encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale,
      On n'a jamais été aussi proche en effet mais j'ai encore quelques séries avant, car ils ne se sont pas montrés nombreux, forcément il n'y en a presque plus.
      Gros bisous et belle journée, grand soleil ici ! Enfin !
      Merci :)

      Supprimer
    2. Ah oui et merci pour le B ;-)
      Gros bisous

      Supprimer
  4. dis donc coquine… t as pas honte de les traiter de "choses" ? hi hi hi… ils sont bien beaux tous ces petits amis… bisous

    RépondreSupprimer
  5. Hello oiselle,
    votre dernière ligne droite avant Goba vous a permis cette belle série avec des zozios intéressants. Le tisserin Baglaflecht est très typique avec son masque noir mais mes coups de cœur vont direct à l'astrild d'abord, une famille de passereaux que j'adore pour leurs couleurs extravagantes, et au Serin à trois raies.
    Bizzzz et bon aprem à vous deux :)

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Nath, comme c'est agréable de te suivre aussi géographiquement. Très triste le décès accidentel de Biyniam Admassou (j'ai été voir le lien) il a l'air si jeune. Et des défenseurs de la nature comme cela, il en faut... Un beau loup sur la stèle!
    Une série très riche et je fonds devant l'Elanion blanc..quel bel oiseau et le voir de si près c'est formidable.
    Bonne journée et bises tout plein
    chatou

    RépondreSupprimer
  7. Black-winged kite. One of the most beautiful raptor what I know. Superb photos.

    RépondreSupprimer
  8. Le meilleur pour la fin ! Ce Rollier d'Abyssinie est une merveille de la nature ! Quel beau plumage ! Je craque littéralement !
    Bisous bisous !

    RépondreSupprimer
  9. Pfiou, que de belles espèces encore dans ce billet. Ils sont tous magnifiques, colorés ou pas.
    Les vautours sont superbes aussi, j'adore ces oiseaux.
    Durs les accidents, les charognards ne risquent pas de manquer de nourritures.
    Vous n'avez pas eu trop peur sur la route ?
    Très triste la mort de Biniyam Admassu dans l'incendie. Il faisait tant de choses pour la conservation de la biodiversité. C'est un bel hommage d'avoir érigé une statue à son effigie.
    Merci pour cette ravissante page qui finit en beauté.
    Bonne soirée, (j'espère que tout va bien), gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, on serre les fesses parfois dans la voiture pour que ça passe ;-)
      Gros bisous et bonne journée.

      Supprimer
  10. Au moins tu ne fais pas le voyage pour rien !
    Quelle diversité encore une fois!
    Bonne soirée Nath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'y retourne pas tous les mois alors c'est quand on y est qu'il faut en profiter un maximum.
      Bonne journée Thierry.
      Bises

      Supprimer
  11. Beautiful images Nath. One by one, they are fabulous. Love them all.

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Nathalie,
    Quelle variété d'oiseaux, ce pays est vraiment riche en espèces!
    Le Rollier, l'élagnion blanc, le vautour fauve... et en fait, tous me plaisent.
    Je trouve que le tisserin a un œil qui ressemble à celui du choucas des tours, trop beau !
    Le vautour charognard est magnifique, j'aime beaucoup les attitudes saisies.
    Bel hommage à Biniyam Admassu avec cette stéle, c'était vraiment un terrible accident et une grande perte pour l' Ethiopie !
    Il me tarde de voir tes loups d' Abyssinie ;-)
    Bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Martine,
      Après rectification, il s'agit d'un Vautour de Rüppell. Immature d'où mon erreur avec le fauve :) Mais il est beau quand même hi hi hi.
      Merci et bonne soirée :)

      Supprimer
    2. Je te fais confiance pour l'identification et les vautours sont tous beaux à mes yeux, alors... je confirme aussi pour celui-là ;-)
      J'aurais vraiment parié pour le fauve tellement ils se ressemblent et je t'avoue que je ne sais pas voir la différence entres les deux;-(
      Bises

      Supprimer
    3. J'étais restée là-bas sur un adulte fauve aussi mais la tête de l'adulte fauve est crème, celle du juvénile de Rüppell est brunâtre. La collerette de l'adulte fauve est blanche alors que celle du juvénile de Rüppell est beige. Enfin, le juvénile est un peu plus écaillé que l'adulte fauve.
      ;-) Tu sais tout.
      Bonne soirée. Bises

      Supprimer
  13. Coucou Nath,
    Aujourd'hui je remonte le temps, je cherchais plus d'info sur le Rollier d'Abyssinie, et surtout je cherchai les différences avec le Rollier d'Europe, ils se ressemblent quand même pas mal ! J'ai fini sur les planches par genre d'HBW, mais avant je suis passée par ici et j'ai bien fait ;-). Les alentours des bureaux de parcs nationaux sont souvent intéressants pour des rencontres, ils sont tous beaux mâme si je préfère la 2ème photo du merle et le serin. Les accidents de la route, ce n'est jamais beau à voir, mais là vous avez pu en profiter pour tirer le portrait des employés des pompes funèbres locales ;-). Mes préférés les Vautours charognards. L'Elanion est superbe, et le Rollier, on voit bien les longues plumes de sa queue qui le différencie de son cousin d'Europe. Bises et bonne semaine.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés du mois